toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les journalistes de Challenges dénoncent le “boulevard fait à Macron” dans leur journal


Les journalistes de Challenges dénoncent le “boulevard fait à Macron” dans leur journal

Polémique. La Société Des Journalistes (SDJ) de l’hebdomadaire économique Challenges dénonce le parti-pris pro-Macron de leur direction.

Trop c’est trop, pour la SDJ du magazine économique Challenges. Dans un communiqué publié sur le site de l’ACRIMED, la SDJ dénonce que “si des éditorialistes « de droite » ont bien été embauchés et tentent de faire contrepoids, la fréquence bien plus élevée des articles de Bruno Roger-Petit et de Maurice Szafran, par rapport à celles des autres éditorialistes, annihile totalement la tentative de rééquilibrage”.

Des pressions sur l’équipe web

Mais les éditorialistes ne sont pas le seul problème : la rédaction web aurait également subi des pressions pour ne pas dire de propos négatifs sur le candidat à l’élection présidentielle. “La SDJ déplore les interventions multiples et déplacées de Maurice Szafran auprès de la direction et de l’équipe web, suite à la parution d’un article critique à l’égard de Macron, paru le 14 mars sur le site : « Où sont les millions de Macron ? ».

Interventions relayant le coup de téléphone d’un communicant de Macron. Et le bureau se demande à quel titre dans la rédaction sont effectuées ces interventions”. La Société Des Journalistes demande donc à leur direction, entre autre, de “veiller davantage et de manière plus efficace à l’équilibre politique de Challenges”.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Les journalistes de Challenges dénoncent le “boulevard fait à Macron” dans leur journal

    1. joke ka

      Pas étonnant les grands patrons de presse & médias sont des soutiens de Macron auxquels ils sont redevables
      les médias de Patrick Drahi (BFMTV, RMC, L’Express, Libération…) font la propagande de Macron en raison de la relation privilégiée q entre l’ancien ministre de l’Économie et l’homme d’affaire
      Bergé, Niel et Pigasse (le Monde)se sont manifestés pour soutenir et financer Macron
      Delphine Arnault,fille de de Bernard Arnault ,compagne de Xavier Niel dirige le Parisien
      Baylet (la presse régionale)
      France télévision ,c’est Delphine Ernotte nommée par François Hollande roule pour Macron
      Claude Perdriel ,le patron de Challenges déclare un clair soutien à Emmanuel Macron.
      Evidemment tout ce beau monde se déclare « de gôche » ,mondialistes, immigrationnistes capitalistes et millionnaires
      n’oublions pas le cabinet noir de l’Elysée supervisé par le complice de Hollande ,Jouyet qui dégage la voie du favori en envoyant les juges contre les concurrents
      les élections sont faussées ,les dés sont pipés ,les français sont bernés !!

    2. Salmon

      Challenge était un journal de droite avant !
      petit a petit ils remplacent les pdg par des gauchos
      ce n’est plus une campagne électorale mais une mascarade

      macron dit tout et son contraire rien qque le débat d’hier soir et il estd ‘accord avec ses adversaires
      où est sa pensée à lui ? il n’en a pas !

      ils enssencent un incapable qui n’a aucune personnalité !
      il a besoin de maman brigitte !

    3. Claire

      Macron a toujours 3 affaires financières douteuses aux basques, mais curieusement, toujours aucune enquête officielle. Circulez, y a rien à voir, comme disait Coluche. (Pour mémoire: les 350.000 euros de Las Vegas, les 120.000 euros de Bercy, les 3 millions gagnés à la banque Rothschild pour 156.000 déclarés)
      Ce type est protégé par les grands médias et les juges, quasiment tous de gauche.
      A nous de ne pas nous laisser duper par toute cette propagande et cette manipulation.

    4. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Ce matin sur le Parisien deux pleines pages consacrées au débat d’hier. Les candidats « analysés » un par un pour leur performances. Et bien entendu à qui va la couronne ?? Macron évidemment ! Pas un seul des 10 autres n’a (d’après les journaleux) tiré son épingle du jeu. Les journalistes : de vrais adeptes de sectes subjugués, envoûtés devant leur gourous.

      En marche : l’usine a recycler les politicards et médiaticards ratés, has been. On y fait du neuf avec du vieux. Macron : Maître recycleur ou faire valoir pour ces ratés de la politique ? That is the question

    5. Samba

      Quand j’entends Macron parler en des termes infamants de la colonisation, du soit-disant extrémisme de certaines écoles juives, de la non-existence d’une identité française, et qu’à côté de ça tous les discours de Fillon sont ponctués par un appel à lutter contre l’antisémitisme, qu’il va jusqu’à citer Rachi comme une référence de l’identité française, alors je me dis que pour les Juifs de France
      les choses sont claires : voter Fillon !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *