toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gaza: la centrale électrique à l’arrêt, faute de carburant


Gaza: la centrale électrique à l’arrêt, faute de carburant

Dimanche matin, la centrale électrique de Gaza a été intégralement arrêtée, faute de carburant. une nouvelle étape dans la crise énergétique gazaouie, après les émeutes de Jancier dernier.

La crise énergétique à Gaza avait provoqué en janvier dernier des émeutes, pour protester contre les coupures électriques. L’unique centrale électrique de l’enclave, fonctionnant avec du carburant, n’est pas en mesure de faire face à la demande énergétique de la population: mal entretenue, pas ou peu réparée lorsqu’elle subit des dommages (comme des tirs de roquette ratés, par exemple), mais surtout mal approvisionnée. Une sérieuse mésentente perdure entre le Hamas (organisation terroriste qui dirige la bande de Gaza) et le Fatah (majoritaire au sein de l’autorité « palestinienne »): les deux « partis » (surtout organisations terroristes) se renvoient la balle au sujet de taxes à payer sur le combustible importé dans le territoire, entraînant une chute de capacité de la centrale. La crise avait été temporairement réglée par un don qatari de 12 millions de dollars et l’envoi de fonds turcs, assurant trois mois d’alimentation en carburant de la centrale.

« Les stocks de carburant achetés grâce à des fonds qataris et turcs ont été entièrement épuisés. Le prochain approvisionnement prévu est l’objet d’un différend entre l’Autorité de l’énergie à Gaza et celle du pétrole à Ramallah sur la question des taxes sur le carburant industriel nécessaire à la centrale imposées par le gouvernement de Ramallah » (Samir Metir, société Gedco [NDLR: la compagnie de distribution d’électricité de Gaza]).

Les approvisionnements en carburant passent régulièrement par les checkpoints entre Israël et la bande de Gaza, fait facilement vérifiable auprès du COGAT (Coordination of Government Activities in the Territories) , organisme officiel israélien visant à coordonner l’action d’Israël dans les territoires disputés, et que l’on avait déjà portés à la connaissance de nos lecteurs.

 Source

© Ari pour Europe Israël
Ces goys qui défendent Israël sont toujours là 😉





Ces goys qui défendent Israël sont toujours là



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Gaza: la centrale électrique à l’arrêt, faute de carburant

    1. Salmon

      c’est bien si le hamas et le fatah se mettent sur la figure !

      malheureusement ce sont les gazouis qui subissent mais bon ils ont mis au pouvoir le hamas

      et les BDS qui tapent sur Israel par rapport à un blocus immaginaire , ils disent rien pour ça ?
      non c’est pas Israel , alors c pas interressant

    2. LeClairvoyant

      Ne serait pas plus intéressant avoir 2 centrales complémentaires pour palier à ces pannes qui causent tant d’ennuis au gazaouïs ; car cette centrale (pas très moderne du tout) engloutie trop de carburant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *