toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Canada/Québec : Un musulman d’origine marocaine traverse l’atlantique dans but de venger les victimes de l’attentat de la mosquée de Québec.


Canada/Québec : Un musulman d’origine marocaine traverse l’atlantique dans but de venger les victimes de l’attentat de la mosquée de Québec.

Détenteur d’un passeport italien, Mohamed-Amine Ben-Faras, 33 ans, a été arrêté le samedi de Pâques à Québec pour être accusé de menaces de mort contre l’auteur présumé de l’attentat de la mosquée, Alexandre Bissonnette, et les membres de sa famille. Mercredi dernier, Ben-Faras aurait d’abord pris un vol de Londres pour se rendre à Québec.

Une fois sur place, l’individu aurait tenté d’obtenir des informations dans le but de retrouver Alexandre Bissonnette ainsi que sa famille. Ben-Faras aurait affirmé vouloir venger les martyrs – à savoir les victimes – de la tuerie de la mosquée survenue le 29 janvier dernier. Le suspect n’avait aucune arme en sa possession lors de son arrestation.

Selon l’accusation déposée, c’est une personne témoin des menaces lancées par le suspect qui aurait alerté la police de Québec. Ben-Faras a été arrêté samedi avant de comparaître lundi par visioconférence.

Le suspect fait donc face à une accusation de «menaces de causer la mort ou des lésions corporelles à Alexandre Bissonnette et [aux] membres de sa famille». Il y a évidemment eu objection à sa remise en liberté jusqu’à son retour en cour jeudi.

L’homme, qui s’exprime en français, a lancé au juge: «Monsieur, moi je veux aller en liberté maintenant, pas demain», lorsqu’il a compris qu’il demeurait détenu. Un interprète anglais sera sur place pour la suite des procédures, à la demande de l’avocat de l’accusé, Benoit Labrecque.

Aucune interdiction d’entrer en contact n’a été formulée par le procureur au dossier, Sabin Ouellet, qui s’est toutefois assuré que le suspect ne se trouve pas en contact avec l’auteur présumé de la tuerie au centre de détention d’Orsainville.

Une fois sur place, l’individu aurait tenté d’obtenir des informations dans le but de retrouver Alexandre Bissonnette ainsi que sa famille. Ben-Faras aurait affirmé vouloir venger les martyrs – à savoir les victimes – de la tuerie de la mosquée survenue le 29 janvier dernier. Le suspect n’avait aucune arme en sa possession lors de son arrestation.

Selon l’accusation déposée, c’est une personne témoin des menaces lancées par le suspect qui aurait alerté la police de Québec. Ben-Faras a été arrêté samedi avant de comparaître lundi par visioconférence.

Le suspect fait donc face à une accusation de «menaces de causer la mort ou des lésions corporelles à Alexandre Bissonnette et [aux] membres de sa famille». Il y a évidemment eu objection à sa remise en liberté jusqu’à son retour en cour jeudi.

L’homme, qui s’exprime en français, a lancé au juge: «Monsieur, moi je veux aller en liberté maintenant, pas demain», lorsqu’il a compris qu’il demeurait détenu. Un interprète anglais sera sur place pour la suite des procédures, à la demande de l’avocat de l’accusé, Benoit Labrecque.

Aucune interdiction d’entrer en contact n’a été formulée par le procureur au dossier, Sabin Ouellet, qui s’est toutefois assuré que le suspect ne se trouve pas en contact avec l’auteur présumé de la tuerie au centre de détention d’Orsainville.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Canada/Québec : Un musulman d’origine marocaine traverse l’atlantique dans but de venger les victimes de l’attentat de la mosquée de Québec.

    1. Jacques B.

      C’est comme ça que la guerre ethnico-religieuse va commencer : un citoyen européen, ou nord-américain, non musulman, poussé à bout par l’impunité dont jouissent les islamistes, ou déséquilibré, commettra un meurtre de musulman(s), et la soif de vengeance d’un ou plusieurs musulmans fera le reste, et ce sera l’escalade.

      Autre possibilité : les autorités vont commencer, ou plutôt accentuer, à châtier très sévèrement les propos et actes jugés islamophobes, imposant un régime quasi-policier, comme en Algérie ou en Égypte par exemple, qui sont des pays où le religion officielle est l’islam, et où cette secte criminelle est placée au-dessus de toute croyance.
      Je crains hélas que nous nous dirigions vers là, car aucun de nos politiciens n’aura le courage et la volonté de s’attaquer à l’islam ; au contraire, ils reculeront toujours plus. Résultat : les non-musulmans trinqueront, et on verra des horreurs comme le massacre des coptes en Égypte, encore tout récemment.

    2. Malcolm Ode

      Le responsable de la Grande-Mosquée de Québec a menti en taqiyant :

      La semaine dernière, lors de la réunion municipale de Saint-Apollinaire en banlieue de Québec, où les musulmans compte installer un cimetière « particulier », un citoyen a demandé pourquoi ils n’enterraient pas leurs morts dans les cimetières existants…

      Le responsable de la Grande-Mosquée de Québec lui a répondu sans hésiter : « Parce que nous avons des rites « particuliers » au lieu de répondre « Parce que nous musulmans n’enterrons pas nos morts avec des païens de chrétiens polythéistes qui adorent trois Dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et encore moins avec des juifs maudits par Allah.

      Voilà ce qu’on accueille en Occident en étouffant une phobie bien naturelle, simplement INSTINCTIVE à leur égard, tout en faisant semblant de croire à leur intégration.

      Si même leurs morts sont trop bien pour les nôtres (!), combien nos vivants réfractaires à leur invasion doivent leur peser : pas étonnant alors qu’ils cherchent à mater les peuples récalcitrants, en menaçant même leur famille.

      De grâce, Français, Françaises, ayez un sursaut de dignité, votez contre l’invasion et pour le rétablissement de vos frontières… : Voter avec fierté pour Marine Le Pen en mémoire des victimes du Bataclan, du Stade de France, de Nice… Pas besoin d’amalgame pour réaliser qu’ils sont tous complices, chacun à son niveau : pour les unes c’est le voile imposer aux employeurs, pour d’autres, c’est la vengeance ordinaire…

      ILS NE S’INTÉGRERONT JAMAIS … (avec cette soi-disant « religion »)

    3. c.i.a.

      Le témoin à dénoncé,(la communauté musulmane à dénoncé, d’après le journal de Québec.), l’individu qui voulait se venger, de l’auteur de la tuerie.
      Donc les musulmans nous  » respectes  » et  » respectes  » nos lois, c’est la preuvre qu’ils se sont  » bien adaptés  », l’avenir est prometteur!?, je suis ému.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *