toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Audio] Gilles-William Goldnadel, RMC : « Il y a une chape de plomb complète par rapport à l’affaire Sarah Halimi »


[Audio] Gilles-William Goldnadel, RMC : « Il y a une chape de plomb complète par rapport à l’affaire Sarah Halimi »

 

RMC : 10/04 – Les Grandes Gueules avec Gilles-William Goldnadel

« Pendant que l’on se masturbe intellectuellement pour savoir si c’est vichy ou si c’est la responsabilité de La France, il y a une dame juive, qui s’appelle Madame Sarah Halimi, qui a été défenestrée par un islamiste radical »

« Il y a une tendance névrotique à parler du passé pour ne pas parler du présent »

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “[Audio] Gilles-William Goldnadel, RMC : « Il y a une chape de plomb complète par rapport à l’affaire Sarah Halimi »

    1. Salmon

      Le passé et le présent sont liés Mr Goldnadel
      Mme Halimi son meutre par un muzz radical n’est pas retenu par le procureur Mr Molins
      et la police charge les Juifs

      COMME EN 40 COMME PENDANT LES POGROMS DE RUSSIE ETC

    2. Eric

      Terrorisme à petite échelle que la bien-pensance va assimiler à de la simple criminalité, elle même totalement banalisée… Au fait, simple hasard que la victime s’appelle « Halimi » ou volonté de marquer les esprits ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *