toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo et photos] Tombes juives détruites à Pantin : la thèse de l’accident peu crédible. Une enquête est ouverte


[Vidéo et photos] Tombes juives détruites à Pantin : la thèse de l’accident peu crédible. Une enquête est ouverte

.

Europe Israël a révélé vendredi qu’une vingtaine de tombes juives avaient été détruites, voire vandalisées, au cimetière parisien de Pantin. Aucun autre média n’en a parlé. Aussitôt notre article publié, plusieurs versions ont circulé sur les réseaux sociaux.

La thèse « officielle » est qu’un chauffeur de camion de la mairie de Paris aurait perdu le contrôle de son véhicule et aurait percuté les tombes du carré juif 48.

Une vingtaine de tombes ont ainsi été détruites.

Le préfet de Paris confirme cette version officielle, bien que les circonstances exactes de l’accident restent encore à déterminer.

Toutefois, Sammy Ghozlan, président du BNVCA, confirme qu’une enquête de police a été ouverte pour déterminer s’il s’agit bien d’un accident et pour déterminer les circonstances du dit accident.

Nous nous sommes rendus sur place pour filmer et prendre des photos des lieux.

Or, il apparait que la thèse de l’accident est loin d’être convaincante pour les raisons suivantes :

– un véhicule aurait pu percuter 3 ou 4 tombes avant de voir sa course stoppée, car dans cette allée du cimetière, mal pavée, où sont garés souvent des voitures, il est impossible de rouler vite

– les tombes détruites ne sont pas toutes tombées dans le même sens comme cela devrait l’être après un choc d’un véhicule

– l’amoncellement disparate des tombes détruites ne permet pas de démontrer un « effet domino » comme on pourrait s’y attendre après le choc avec les premières tombes

– certaines pierres tombales horizontales les plus éloignées sont détruites alors que d’autre près de la route n’ont pas bougées

– les buissons qui bordent la route sont couchés mais dans le sens inverse de ce que l’on pourrait supposer après qu’une véhicule soit passé dessus, c’est à dire que les buissons sont couchés vers l’extérieur du carré et non vers l’intérieur

Ces divers éléments étranges viennent contredire la thèse officielle de l’accident. L’enquête de police déterminera ce qu’il s’est réellement passé.

Mais pour le moment, toutes les institutions juives semblent accepter cette thèse officielle sans poser de question…

De même le site de propagande russe RT, sans avoir pris la peine d’enquêter sur place, se fait l’écho de la thèse officielle pour nous décrédibiliser dans un article intitulé « Un blog rapporte la «profanation» de tombes juives à Pantin, il s’agissait en fait d’un accident« … Or nous n’avons jamais parlé de « profanation » dans notre article initial.

Le site de propagande russe RT en conclut qu’il s’agit bien d’un accident alors même que l’enquête de police vient d’être ouverte selon le préfet de Paris...

Sur les réseaux sociaux, les gauchistes font feu de tout bois pour tenter de décrédibiliser Europe Israël d’avoir osé publier un article en posant des questions sur les diverses thèses possibles…

Lire notre 1er article ici >> Exclusif : Des dizaines de tombes juives détruites et/ou vandalisées au cimetière parisien de Pantin !

A quelques semaines des élections, il est clair qu’un acte de vandalisme antisémite pourrait influencer le vote « juif »…

Chacun jugera. En attendant les résultats de l’enquête voici une vidéo filmée par l’un de nos militants ainsi que des photos des lieux.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

Le carré 48 est le carré touché





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “[Vidéo et photos] Tombes juives détruites à Pantin : la thèse de l’accident peu crédible. Une enquête est ouverte

    1. Malcolm Ode

      L’énormité du mensonge d’État laisse pantois!

      On dirait le même vandalisme que celui qui a jeté le World Trade Center à terre!

      L’absence de trace de pneu confirmerait l’hypothèse d’un 747 ou d’une soucoupe volante…

      Ou d’une horde de désoeuvrés protégés par l’Europe.

    2. Salmon

      Alain Legaret @AlainLegaret

      Une simple photo du camion dans les tombes ferait taire la polémique. Sachant le sujet aussi sensible, personne n’a pris de photo? #Pantin

      parce que si camion il y avait il serait encore sur les lieux
      comment aurait il fait pour sortir de toutes ces tombes ?

    3. Claude TAIEB

      Il y a un autre élément qui contribue à la désinformation.
      Est-ce qu’on parle de l’accident de lundi ou de la profanation de jeudi.
      Car il y a bien eu deux événements distincts.
      Concentrez-vous sur les dates.
      J’ai un témoignage (tweet avec photo) datant du 21 mars et parlant de l’accident de la veille et un autre témoignage prouvant que le jeudi à 18h le carré 48 était intact.

    4. Haïm

      Vous montrez des photos, des vidéos et les plans. C’est professionnel et ca pose des questions.

      Le journal Libé montre une photo sans aucun rapport où aucune tombe n’est abîmée, et se contente de dénigrer « ces juifs qui se croient persécutés ».

      Si les autorités veulent nous convaincre que c’est un incident il faudrait :

      – le nom du chauffeur et des témoins
      – le modèle du camion (qu’on comprenne comment il a pu avancer sur des pierres tombales, avec les stèles qui pèsent très lourd)
      – des photos du camion accidenté (il est sorti seul ou à la dépanneuse ?)

      En l’état, je vous donne raison de ne pas lâcher l’affaire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *