toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une victoire morale pour les amis d’Israël : fermeture du compte Facebook haineux du mouvement Fatah


Une victoire morale pour les amis d’Israël : fermeture du compte  Facebook haineux du mouvement Fatah

Grace aux efforts collectifs des amis d’Israël et des plaignants à travers le monde, le 27 mars 2017 Facebook réagit enfin et ferme le compte officiel du Fatah, parti de Mahmoud Abbas, vecteur très suivi d’incitation au terrorisme.

 

Le compte qui est géré par douze administrateurs, depuis Ramallah, a été fermé pour une durée de 30 jours. C’est la deuxième fois que ce compte est fermé

 

 

Sur ce compte, suivie par soixante-dix mille personnes, Mahmoud Abbas et son parti, le Fatah, ont pu, en toute impunité, poster de violents appels à la haine et font des éloges quotidiens aux glorieux « Shahid ».

 

« Nous avons reçu un message signalant que notre page contrevenait aux règlements de Facebook », a expliqué Mounir al-Jaghoub, chargé des médias au sein du Fatah et lui-même l’un des administrateurs de la page fermée.

 

Cette décision constitue avant tout une victoire morale pour les amis d’Israël sur le web et pour les victimes du terrorisme. Elle montre aussi qu’une coordination étroite entre  utilisateurs  pro-israéliens peut calmer l’ardeur de la haine sur les réseaux sociaux.

 

 

Le terrorisme virtuel est une partie intégrante de la stratégie de l’Autorité palestinienne.

 

La page Facebook du Fatah propose régulièrement des messages glorifiant le terrorisme ou l’antisémitisme pour faire avancer ses objectifs politiques et idéologiques étriqués.

 

Rien que dans les deux derniers mois du nouvel an, le parti que dirige Abbas a publié sur sa page Facebook plus de 130 postes avec d’ignobles incitations au meurtre contre les juifs israéliens.

 

Récemment Abu Jihad, terroriste responsable de la mort dans des attentats de cent-cinquante personnes, y était encensé et présenté comme modèle à suivre.

 

La page Facebook officielle du parti Fatah du chef de l’Autorité palestinienne avait posté en janvier une image graphique glorifiant l’assassinat des israéliens, l’image présente en effet une montagne de  » Cranes juifs  » surmontée d’un fusil portant le drapeau du Fatah. Plusieurs des crânes ensanglantés sont marqués d’une étoile de David.

 

Après la récente attaque,  du 8 janvier 2017, au camion-bélier perpétrée par un résident de Jérusalem Est  des activistes ont exprimé leur joie sur la page du Fatah affichant :   » Des enfants distribuer des bonbons dans les villes de Judée Samarie à l’occasion de l’opération de Jérusalem »

 

Dans cette attaque quatre soldats ont été : Yael Yekutiel, 20 ans, Shir Hajaj 22 ans, Shira Tzur, 20 ans et Erez Orbach, 20 ans.

 

Aux États-Unis, des Sénateurs et membres du Congrès condamnent souvent  l’incitation au terrorisme des dirigeants palestiniens – à l’instar, par exemple, de Marco Rubio

 

Il y’a juste deux ans, en février 2015,  un jury populaire new-yorkais a ordonné à l’Autorité palestinienne et à l’OLP de payer 218 millions de dollars de dommages et intérêts à des victimes américaines d’attentats commis en Israël entre 2001 et 2004.

 

Les jurés avaient estimé que l’Autorité palestinienne et l’Organisation de libération de la Palestine étaient coupables de 25 chefs d’accusation, en liaison avec six attentats commis entre 2001 et 2004 en Israël, qui avaient fait 33 morts et 390 blessés.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Une victoire morale pour les amis d’Israël : fermeture du compte Facebook haineux du mouvement Fatah

    1. Moshé

      Ce n’est qu’un début, pendant ce temps abu mazen le terroriste assassin d’enfant va se réfugier à Genève près de ses milliards et de ses amis mafieux corrompus de l’onu !

      Genève : capitale du crime

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *