toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Référendum du 16 avril : Erdogan annonce un « point de rupture » avec l’Europe


Référendum du 16 avril : Erdogan annonce un « point de rupture » avec l’Europe

Le président turc Erdogan a déclaré samedi qu’un oui au référendum du 16 avril sur le renforcement de ses pouvoirs marquerait un « point de rupture » avec l’Europe.

« Qu’entend-on ? Que si le oui l’emporte (au référendum), l’Union européenne ne nous acceptera pas. Ah ! Si seulement ils pouvaient prendre une telle décision ! Cela nous simplifierait la tâche », a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’un discours à Antalya.

« De toute façon, le 16 avril est pour nous un point de rupture. C’est pour cela que le oui est si important. Nous allons mettre tout cela sur la table. Car la Turquie n’est le souffre-douleur de personne », a-t-il poursuivi, sous les acclamations de son auditoire.

Ces déclarations surviennent alors que les relations entre la Turquie et l’UE se sont fortement tendues ces dernières semaines après l’interdiction de meetings pro-Erdogan dans plusieurs pays européens, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Référendum du 16 avril : Erdogan annonce un « point de rupture » avec l’Europe

    1. LeClairvoyant

      Merci M. Erdogan ! Je suis soulagé de pas vous avoir en Europe. car 90% de la Turquie se trouve en Asie. Et le dictateur islamiste que vous étés, se trouve plus près de la Mecque que de Bruxelles et de nos intérêts. .

    2. yannouch

      Le Cinglé est vraiment;…. complètement cinglé !
      A quoi jouent la Russie et Israel en s’alliant à un fou-à-lier pareil ?

    3. Malcolm Ode

      Erdogan voulait que la Turquie adhère à l’Europe pour l’envahir légalement. Au lieu de cela il se retrouve portier. Puis l’Europe compromet ses visions dictatoriales!

      Le « musulman islamiste modéré » dissimulait un dangereux dictateur.

      « Donnez le pouvoir à un esclave, il tentera de soumettre tout le monde » (Platon?)

      Enfin, ça relativise définitivement les reproches beurrés à la truelle contre Donald Trump…

    4. Charlytango

      Ne voyez-vous pas et n’entendez-vous pas qu’Erdogan est un antichrist? Personnellement je le surnomme: l’ (Hitl)erdragon ( dogan = dagan / dagon…divinité sémite, père de Baal, et qui était adoré par…les Philistins! (voir l’histoire de Samson dans la Bible dans le livre des Juges, chapitre 16, versets 22 à 31).

      Ce que j’affirme là est tellement vrai du fait qu’il se fait adorer « comme un Dieu » par la majorité des turcs jusqu’à se créer un hologramme géant de lui-même, devant un parterre de partisans ébahis, le 26 janvier 2014 à Izmir.
      «Et il avait le pouvoir de donner la vie à l’image de la bête, afin que l’image de la bête fasse parler, et faire que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête soient tués.» Apocalypse 13:15

      Quant à sa frappante ressemblance de visage et d’actes avec Hitler….c’est tout simplement hallucinant !!
      Lecteur…nous n’avons pas fini d’entendre parler de lui…mais l’Eternel Dieu a déjà prédit sa chute fracassante…ainsi qu’a un autre antichrist qui ne s’affiche pas (encore) ouvertement comme tel; je veux parler d’un certain Donald John Trump.
      A bon entendeur Shalom

    5. birgeval

      Hollande et Merkel étaient les premiers à vouloir que ce dictateur adhère à l’europe sans demander l’avis de leur peuple comme ils font rentrer des millions de migrants toujours sans demander l’avis de leur peuple

    6. Jacques B.

      @ yannouch : Israël ne s’est pas particulièrement allié avec la Turquie. Faites-vous allusion à l’accord commercial sur le gaz ? Cela reste un accord commercial…
      Par ailleurs, c’est surtout la Turquie qui a cessé d’être belliqueuse envers Israël ces derniers temps, voyant qu’elle était de plus en plus isolée au plan international. Et Israël est quand même la plus grande puissance militaire de la région, et l’économie la plus dynamique.
      Israël reste solide et circonspect, pas de danger en provenance de la Turquie dans l’immédiat, ce n’est pas plus mal.

      Les Russes, c’est autre chose, et à la limite, ça ne nous regarde pas.

    7. RHODODENDRON

      Attention de ne pas crier victoire trop vite. La suite des évènements avec le dictateur Turc dépend beaucoup du résultat des élections Europe et déjà en France puis en Allemagne (devenir de Merkel ?) .
      Je doute vraiment que les actuels européistes soient effrayés par les propos de l’hitler turc.Pour l’instant , ils tempèrent eu égard à leurs opinions publiques.. Mais au fond rien ne dit qu’ils ne préféreront pas se coucher devant le fou plutôt que d’avoir à l’affronter. D’ailleurs , il doit le sentir pour être aussi arrogant et menaçant (cf toujours Hitler,les années 30 et le reste de l’Europe de l’ouest).De toute façon ne pas oublier, les intérêts économiques de nos zélites et les gazoducs et autres oleoducs. C’est pourquoi un rapprochement net avec la RUSSIE est crucial.

    8. Malcolm Ode

      @Charlytango : J’aimerais bien savoir ce qu’a fait Trump pour être qualifié par vous de dictateur. À venir jusqu’à maintenant, il ne me semble pas avoir manifesté d’inclinaisons en ce sens. Prôner des solutions et prendre des décision, c’est ce qu’on attend de nos politiciens.

      On a dit la même chose de De Gaulle qui a répondu aux journalistes : « Vous croyez vraiment que je vais devenir un dictateur à 67 ans! ».

    9. Slam

      Ce gnome malade de la cervelle se leurre. L’Europe n’a pas besoin de la Turquie et encore moins de lui. Il devrait se raser la moustache.

    10. sergei

      Quand on regarde seulement le visage de cet énergumène on peut y lire
      tout ce qui fait que l’homme avec un tel regard n’est qu’une bête et même au delà, ça ne se dément pas c’est SATAN.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *