toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quel vote pour les Juifs ? Par Shmuel Trigano


Quel vote pour les Juifs ? Par Shmuel Trigano

OPINION

Quel horizon pour les Juifs dans la campagne électorale ? S’il n’y a pas de « vote juif »,  les Juifs votent et ils doivent se déterminer en fonction de leurs intérêts. La plus grave question pour eux (comme pour la France), c’est la place et la nature que finira par acquérir l’islam en France.

Trois raisons l’expliquent. Tout d’abord, une raison qui a à voir avec l’image et la condition de communauté. Ce n’est un secret pour personne que l’accusation de « communautarisme » lancée contre la communauté juive est apparue en même temps que la « communauté de l’immigration » apparaissait et devenait un problème, à la fin des années 1980. L’affaire du voile, la même année que le Bicentenaire de la révolution française, donnèrent voie à un néo-républicanisme qui assimila de façon irrésistible la communauté juive à une population nouvelle venue, ce qui représenta une sorte de dénationalisation symbolique rampante. Cette équivalence indue lia sur la longue durée « les deux  communautés » (non nommées) selon l’expression insidieuse de Mitterrand lors de la première guerre du Golfe.

La deuxième raison, c’est que le statut religieux objectif de l’islam – une religion qui n’est pas passée par la réforme napoléonienne – déstabilise les autres religions et de façon négative, car les demandes non maitrisées des musulmans, à la portée considérable du fait de leur nombre, conduit l’Etat à diminuer les facilités accordées aux religions concordataires, sous prétexte de ne pas faire de différences. L’arrivée de l’islam a ainsi fait régresser leur statut acquis depuis la deuxième guerre mondiale (la « laïcité ouverte »), sans compter que le pouvoir a fait preuve de parti-pris et de partialité avec des déclarations quasi-théologiques comme celle prononcée par Hollande devant le parlement tunisien sur « l’islam soluble dans la démocratie », conférant ainsi à cette religion un quasi-statut de « religion la plus favorisée ».

La troisième raison a été démontrée par le nouvel antisémitisme des années 2000: c’est l’islamisme qui l’a inspiré.

Trois raisons donc: morphologique et sociétale, religieuse, politique et sécuritaire.

Une raison supplémentaire doit être prise en considération, de nature idéologique: le drapeau palestinien est devenu l’emblème d’une identité arabo-musulmane en France tandis qu’il remplit pour l’extrême gauche le rôle de l’ancien Prolétariat. La convergence des deux  courants donne l' »islamo-gauchisme », dont le clash avec la communauté juive est potentiel.

On aurait tort de croire que la cause d’Israël est secondaire pour les Juifs de France: elle est capitale sur le plan symbolique et elle fournit l’excuse aux nouveaux (et si anciens) antisémites de prétendre qu’ils ne seraient qu’anti-sionistes.

Regardons, à ce propos, l’atmosphère générale dans les médias, l’intelligentsia, sur les campus, dans une partie importante du monde politique: elle n’est pas amicale envers Israël et tout ce qui est en rapport avec lui. Par ailleurs, la gestion du terrorisme après avoir été délaissée très longtemps par les socialistes est purement « compassionnelle » et sécuritaire mais non politique alors que l’antisémitisme est un fait politique.

Sur tous ces plans, le choix possible est celui du moindre mal. Sur le plan du PS, l’affaire est entendue. C’est le camp qu’il faut fuir dans tous ses aspects, non seulement en fonction de son passif de 30 ans, mais encore du projet sectaire et utopique de son représentant. Le joker le plus terrible dans le jeu dramatique de ces élections, c’est Macron, non seulement émanation par excellence du hollandisme mais aussi l’inconsistance et la vacuité personnifiées. Son discours à Alger laisse par ailleurs prévoir le pire sur les questions qui concernent directement les Juifs. Avec lui la France entrerait dans le brouillard. Non, je ne vois qu’une seule possibilité, celle des Républicains sous la houlette de François Fillon, en souhaitant qu’il ne se sarkozyfie pas, une fois au pouvoir.

Il faut que la France soit de retour pour que puisse se maintenir l’identité juive qui a choisi la continuité dans ce pays plutôt que le départ. Car le départ est aussi un choix valable devant un état de fait socio-politique et idéologique qui deviendra probablement une impasse structurelle pour la condition juive dans l’avenir.

L’identité juive d’après guerre s’était adossée à la centralité de l’Etat et à l’identité culturelle de la France mais aussi au sionisme et à Israël, pour poser son existence. Le multiculturalisme lui a été fatal.

Shmuel TriganoEurope Israël News

*Chronique sur Radio J, le 10 mars 2017.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 22 thoughts on “Quel vote pour les Juifs ? Par Shmuel Trigano

    1. Corinne Rdt

      Monsieur Trigano
      Merci pour cet article. En général, d’habitude je suis d’accord avec vous. Et regrette que vous n’écriviez pas plus souvent.
      Vous ne pouvez parler d’un passif de trente ans de la part du PS sans préciser que celui-ci n’a pas été aux commandes entre 1995 et 2012. (même si évidemment il est majoritairement composé de pro palestiniens plus mal informés que convaincus) Que c’est Giscard d’Estaing qui a choisi d’aider Khomény plutôt que le Shah en 1979 que rien n’est plus pareil depuis l’arrivée des enturbannés, Que c’est Chirac a lancé le concept de l’ « utilisation disproportionnée de la force » etc…pour moi gauche ou droite sont responsables et laxistes. Fillon est très mal parti à cause des casseroles qu’il traine à cause de son propre comportement. Ensuite E Macron a reconnu avoir été maladroit dans ses propos, et s’est maintes fois expliqué à ce sujet. Est-ce suffisant pour ne pas lui accorder une chance? Il veut rassembler et faire avancer le pays, inspiré par la commission Attali. En ce qui concerne le FN jamais ce parti fondé sur des bases brunes ne saurait prendre le pouvoir pour sept ans que MLP exigerait. Le FN n’est pas une ardoise magique qu’il lui suffirait d’agiter pour effacer ce qu’a écrit son père.

    2. birgeval

      Pourquoi avoir mis la photo de MLP en comparaison avec le choix Macron ou Fillon si vous n’avez aucun argument sur MLP et que vous choisissez entre Macron et Fillon?
      Pourtant à écouter son programme c’est elle des 3 à être la plus expéditive avec l’islamisme non!

    3. azoulay

      Dites mo qui va diriger la France. C’est encore Sarkozy qui a été jeté et qui revient avec sa garde rapprochée Baroin Jacob Chatel Acoyer etc. Fillon aura comme Hollande ses frondeurs. et nous aurons un vrai renouveau

    4. Malcolm Ode

      Derrière chaque candidat il y a une organisation politique ; c’est pour ces organisations qu’ils faut voter » Laquelle semble la plus indiquée pour défendre les intérêts des Français?

      Le PS c’est le communautarisme électoral, la route de l’abattoir ;
      Les Républicains c’est l’amour du pognon perso, pas de la France ;
      Le FN, c’est l’Amour de la France et de ses valeurs.

      Il serait temps que les français osent dire « MERDE » aux fouteurs de merdes!

    5. alauda

      D’accord avec l’analyse de Shmuel Trigano.
      D’ailleurs le seul candidat qui ait posé un argumentaire construit sur une des questions les plu préoccupantes du moment, c’est bien le candidat LR :

      « Vaincre le totalitarisme islamique », F. Fillon – ouvrage paru le 28 septembre 2016 chez Albin Michel.

      Quatrième de couverture :
      « Oublions le politiquement correct et les préjugés sommaires, il est plus que temps d appeler un chat, un chat et un totalitarisme un totalitarisme. Oui, l’invasion sanglante de l islamisme dans notre quotidien prépare une
      troisième guerre mondiale. Oui, la vraie,la grande question, aujourd’hui, est de savoir comment nous pouvons vaincre cette terrible menace qui a pris la France et les Français pour cible… »

    6. Claude-Paul ROUQUET

      Depuis que le lâche Lagarde a finalement rejoint Fillon, le droit du sol est conforté. Or, c’est l’un des moyens les plus puissants au service de l’islamisation de la France. Le regroupement familial ne sera pas davantage contesté. D’une façon générale, la non-discrimination, corollaire de droits de l’homme dévoyés, est le cheval de Troie de l’islamisme, et Fillon ne touchera en aucun cas à ce tabou. Les juifs ne peuvent espérer protection et sauvegarde que de MLP, seul candidat fermement engagé dans l’éradication de l’islamisme et dans la mise au pas de l’islam. Si les juifs de France restent verrouillés sur leurs anciennes préventions, l’alya a de beaux jours devant elle.

    7. Claire

      Tout sauf Macron (et les Hamon/Mélenchon bien sûr), qui est le clone de Hollande et le digne successeur des islamo-gauchistes mondialistes.
      Reste à espérer que Fillon soit à la hauteur de son discours et que ses promesses n’engagent pas que ceux qui les écoutent.

    8. Lapalice

      Merci Monsieur Trigano, vous avez totalement raison.
      Aujourd’hui nous n’avons pas le choix, dés le premier tour il ne faut perdre son vote.

    9. Elia

      Je ne vois aucun qui soit à la hauteur de la tâche, sauf Dupont Aignant.

      Mais ne vous inquiétez pas, il ne sera pas élu, on le connait mal, il n’est pas privilégié par les médias.

      Marine c’est bien, c’est une étatiste, mais, elle aura beaucoup de difficultés à mener son programme qui d’ailleurs j’ai des doutes sur ses parties économique et immigration, je crains que le pays sera paralysé par les grèves et manifestations.
      Fillon, c’est du vent, il ne fera rien contre l’immigration, c’est un Sarkosy bis. Macron c’est un Hollande fils en pire, avec lui la France ne se relèvera plus !
      De toutes façons, je pense que les carottes sont cuites, Dupont Aignant ne sera pas élu, j’en suis sur et la France héritera encore une fois d’un président qui ne sera pas à la hauteur de la tâche. Ca sera partie encore pour un tour de 5 ans qui enlisera encore d’avantage le pays.

    10. jkl

      Question à MR TRIGANO : le PEN contre MACRON que fait-on au 2ième tour ?
      1) on vote le PEN
      2) on vote MACRON
      3) on va à la pêche
      4) on quitte ce pays

    11. Slam

      Le Pen ou le départ. Sortie de l’eurocarcéral, guerre à l’islamisme. Exit le droit du sol. La CAF aux Français. Rien de moins.

    12. Jan Favre

      Depuis Marie a éjecter son Père du FN et malgré la proximité de l’antijudaisme traditionel de droite, c’est uniquement le FN essentiellement gaulliste qui peut sauver la France de l’islamisation. Tout autre alternative me semble se diriger vers la perte de la France et de l’Europe.

    13. Jacques B.

      Fillon a les meilleures propositions économiques, excepté sur l’Europe, qu’il va nous falloir quitter rapidement si nous ne voulons pas sombrer avec elle. Je rêve qu’il se souvienne de son engagement auprès de Philippe Séguin, eurosceptique par excellence.
      MLP est, paradoxalement, plus floue que Fillon sur l’islam depuis quelques temps ; dommage, parce que sur la question du halal, le Dr vétérinaire de Péretti disait bien, à Béziers tout récemment, que le FN est le seul parti qui soit sensibilisé à la question, très concrètement.
      Fillon a de drôles d’oiseaux dans son camp : les Juppéistes, dont d’ailleurs un certain nombre l’ont quitté… pour Macron, NKM, quelques spécialistes du retournement de veste comme Valérie traîtresse… et certainement quelques antisémites, vu le lourd héritage de ce parti.
      MLP a aussi des antisémites avec elle, et non des moindres : Philippot et son infâme twitt sur Netanyahu, Chatillon le néo-nazi, Gollnisch, et la nébuleuse révisionniste et complotiste habituelle.

      Le choix est compliqué, mais ce qu’il faut absolument, c’est un second tour Fillon-MLP, au moins l’identité française aura quelques défenseurs en haut lieu. Tandis qu’avec Macron, c’est la déroute assurée, la continuation du hollandisme, de l’immigration massive, de la négation de la France et des Français, de l’islamisation, de l’endettement à outrance, bref, le chaos à moyen terme voire avant.

      L’attitude vis à vis d’Israël – qui devrait être déterminante puisque c’est comme une ligne de partage des eaux : à part Collard, qui y a-t-il au FN qui soit ouvertement pro-israélien ?
      Chez les LR, ils sont plusieurs il me semble : Goasguen, Estrosi (même s’il s’est mal comporté vis à vis de Fillon), Meyer Habib…

      (PS : je ne suis pas juif)

    14. voltarousse

      Il existe au F.N et ce sont des réminiscences de l’époque Jean-Marie des antisémites mais ils sont à l’évidence supplantés par les islamophobes et ce très largement
      Sans vouloir parler des partis qui soutiennent une forme d’islamo-gauchisme, ils existent aussi ( quoique en pensent certains) au P.S mais se « déguisent  » souvent en antisionistes …ça fait plus « géopolitique  » !!!
      En ce qui concerne Macron , on a la vague impression qu’il se désintéresse de ce genre de problème tout occupé à élaborer une nouvelle sauce démagogique !

    15. Rony d'Alger

      Il faudrait qu’une très grande vague se lève en faveur de NICOLAS DUPONT-AIGNANT. C’est seul qui présente un programme crédible. Les autres, tous les autres, ne sont que des bonimenteurs de rue. macron s’est couché devant un régime de gangsters qui a prétendu que son peuple avait élu un mort-vivant promené en voiturette et qui ne sait plus parler. Quant à fillon, il n’arrive même pas, à 63 ANS, A POUVOIR SE PAYER UN COMPLET-VESTON. C’EST VRAI QU’IL N’AIME QUE LE CHER, LE TRES CHER. IL VEUT LUTTER CONTRE L’ASSISTANAT POUR LES PAUVRES. MAIS LUI TROUVE JUSTE DE SE FAIRE ASSISTER EN PERMANENCE Dans le quartier de la Madeleine à Paris, il y a des tailleurs qui peuvent lui faire un costume SUR MESURE pour 400 EUROS, et un peu plus pour des complets en super 100, 120, 140, et 150. IL EST COMME PINOCCHIO-sarko, GRAND-GENRE ET PETITS MOYENS.

    16. Salmon

      bizard cette campagne électorale il n’y a que des ustensils de cuisine

      les casseroles pour Fillon
      la couscoussière pour Macron
      la cocote minute pour Le Pen

    17. shirelle

      Les juifs qui votent FN me font vomir, ne savez vous pas que l’entourage proche de Marine le Pen sont des négationnistes, anciens du GUD. Renseignez vous, même envoyé spécial a enquêté à ce sujet.
      Comment pouvez vous voter pour ces nostalgiques du Reich?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *