toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

PETITION : Pour l’interdiction du rassemblement BDS/CAPJO « Séparation du CRIF et de l’Etat »


PETITION : Pour l’interdiction du rassemblement BDS/CAPJO « Séparation du CRIF et de l’Etat »

Pour signer la pétition c’est par ici

 

Le « Boycott, Désinvestissement, Sanctions », connu sous l’acronyme de BDS, organise un rassemblement en plein cœur de Paris le samedi 1er avril prochain place Edmond Michelet à Beaubourg, à l’appel de CAPJPO-EuroPalestine, Le PIR (Indigènes de la République), Le Collectif BDS 57, Le comité BDS France 34 et le Comité BDS Lille Metropole notamment, ayant pour thème central « Pour la séparation du CRIF et de l’Etat« , tel que vous pouvez le constater sur le site internet de CAPJPO-EuroPalestine.

Aujourd’hui, ce mouvement passe un cap supérieur dans une dangereuse surenchère en appelant à une manifestation publique sur un thème purement antisémite, contraire à l’esprit de la République et à ses valeurs. Il apparaît clairement que leur message présente toutes les caractéristiques du mouvement d’incitation à la haine envers la communauté juive et insinue directement que le CRIF, donc les juifs, gouverne ce pays à son profit au détriment du reste de la communauté nationale.

Après les multiples manifestations dont les slogans fleuris tels que « juif dehors, la France n’est pas à toi » ou encore « égorgez les juifs » jalonnaient les cortèges de ce genre de rassemblement, nous vous demandons aujourd’hui de mettre un terme à ces manifestations qui ressemblent de plus en plus à ceux des années 30, ayant porté les thèses complotistes du même genre qui ont fait sombrer l’Allemagne dans le nazisme et à la marginalisation des juifs, avant l’escalade ultime qui est passée par la Nuit de Cristal au programme d’extermination industrielle des juifs.

Nous nous élevons contre le fait que les autorités ferment les yeux sur l’antisémitisme sous jacent de l’appel à manifester, tolèrent de tels procédés contrairement à d’autres pays, et que le boycott et l’appel au boycott est illégal en France. Après les multiples interventions gouvernementales pour rappeler sans cesse l’esprit républicain et la défense de ses valeurs, il est incompréhensible aujourd’hui, alors que nous sommes aussi en état d’urgence, qu’une manifestation, dont l’antisémitisme clairement affiché renvoie aux thèses complotistes d’un gouvernement collaborant activement avec les nazis, soit autorisée.

C’est donc pour toutes ces raisons et face à l’émoi que ressent la communauté juive de France aujourd’hui, les limites du supportable ayant été largement dépassées, il est de votre devoir républicain d’interdire ce rassemblement raciste qui recouvre un réel caractère de trouble à l’ordre public et d’incitation à la haine et à l’antisémitisme, faute de quoi il ne faudra pas s’étonner d’éventuels débordements voire de confrontations qui pourraient hélas survenir et alors en assumer l’entière responsabilité.

Cette pétition sera remise à:

  • Monsieur Bernard Cazeneuve
    Premier Ministre
  • Monsieur Matthias Fekl
    Ministre de l’intérieur
  • Monsieur Michel Cadot
    Préfet de Police de Paris






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “PETITION : Pour l’interdiction du rassemblement BDS/CAPJO « Séparation du CRIF et de l’Etat »

    1. Salmon

      Europe Israël page officielle
      Hier, à 04:58 ·
      Voici la lettre que nous avons envoyé au Premier Ministre, au Ministre de l’intérieur et au Préfet de Paris
      Paris, le 27 mars 2017
      A Monsieur le Premier Ministre
      Hôtel Matignon
      Monsieur le Premier Ministre,
      Le mouvement anti-israélien BDS, Boycott Sanctions Désinvestissement, organise à travers l’association CAPJPO un rassemblement le 1er avril ayant pour intitulé « Pour la séparation du CRIF et de l’Etat », tel qu’il apparaît sur le site de ladite association ainsi que sur les réseaux sociaux. Ce titre choisi à dessein est sans aucun rapport avec le conflit israélo-palestinien.
      Cet intitulé présente de toute évidence un caractère antisémite, en droite ligne du national socialisme des années 30, en ce qu’il laisse entendre que l’Etat Français serait sous la coupe du CRIF et donc des Juifs. Cette affirmation complotiste rappelle les slogans nazis en Allemagne sur un prétendu « pouvoir des Juifs » qui conduit à la marginalisation des Juifs, puis à la Nuit de Cristal et enfin à l’extermination.
      D’ailleurs CAPJPO et le mouvement BDS ne cachent pas leurs objectifs antisémites, bien que jusque là les autorités françaises, contrairement à d’autres pays, aient fermé les yeux sur l’antisémitisme sous jacent à un prétendu discours anti-israélien.
      C’est donc la première fois depuis l’occupation et le gouvernement de Vichy, qu’un rassemblement sera ouvertement à caractère antisémite et complotiste dénonçant un prétendu pouvoir occulte des Juifs.
      Il appartient au Préfet de Paris d’empêcher par tous moyens qu’une telle manifestation ait lieu à Paris.
      Sur la question des moyens légaux, s’il n’est pas nécessaire de vous rappeler que nous sommes en état d’urgence et qu’à ce titre vous avez tout pouvoir d’interdire une manifestation, le caractère antisémite de l’appel à manifester de CAPJPO est d’une telle évidence qu’il vous est facile d’interdire ce rassemblement. Cet appel revêt également une incitation à la haine des Juifs caractérisée et devrait même être passible de poursuite judiciaire de la part du Parquet. Enfin cet appel constitue en soi un « trouble à l’ordre public » suffisant pour que le rassemblement soit interdit.
      Il serait pour le moins insoutenable pour l’ensemble des Français Juifs que ce rassemblement ne soit pas interdit par la Préfecture. L’appel de CAPJPO provoque déjà une colère largement justifiée au sein de toute la communauté juive de France.
      Notre association, rejointe par beaucoup d’autres, entend mobiliser le maximum de militants, se sympathisants et d’organisations afin de venir manifester notre colère contre cette démonstration de haine antisémite. Compte tenu de la haine antisémite clairement affichée par CAPJPO la colère de l’ensemble des Français Juifs est largement justifiée.
      J’espère que vous comprendrez qu’une nouvelle étape dans la détestation des Français Juifs vient d’être franchie par CAPJPO et BDS. Quelle sera la prochaine étape ? Des appels aux pogroms ?
      En tout état de cause, les Français Juifs vous demandent de prendre vos responsabilités en interdisant ce rassemblement antisémite en plein Paris.
      Nous saisissons également le Procureur de la République de Paris.
      En souhaitant qu’enfin des mesures soient prisent contre ces organisations, qui sous prétexte d’accuser Israël, n’ont d’autres objectifs que de répandre la haine des Juifs sur notre territoire et d’importer un conflit sans rapport avec la préoccupation des Français.
      L’ancien Premier Ministre Manuel Valls l’avait quant à lui bien compris et formulé.
      Je vous demande donc par la présente d’intervenir auprès du Préfet de Paris afin d’interdire le rassemblement de l’association CAPJPO le 1er avril 2017 devant Beaubourg.
      Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire.
      En vous remerciant par avance de l’attention que vous aurez donnée à cette demande, je vous prie de recevoir, Monsieur, l’expression de mes plus sincères salutations.
      Jean-Marc MOSKOWICZ
      Président d’Europe Israël

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *