toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le gouvernement fait charger la police contre les asiatiques mais pas contre les gauchistes violents… Pékin demande à Paris de protéger ses ressortissants après la mort de l’un d’entre eux à Belleville


Le gouvernement fait charger la police contre les asiatiques mais pas contre les gauchistes violents… Pékin demande à Paris de protéger ses ressortissants après la mort de l’un d’entre eux à Belleville

.

Violents heurts avec la police lors d’une manifestation de la communauté asiatique à Paris. Le gouvernement n’hésite pas à faire charger la police contre les asiatiques alors qu’il fait preuve du plus grand laxisme face aux ultra-violents gauchistes…

Après la mort d’un homme de 56 ans, tué chez lui par un policier, plusieurs membres de la communauté asiatique manifestaient devant le commissariat du XIXe arrondissement. La police, de son côté, nie toute bavure et invoque la légitime défense.

Plusieurs centaines de membres de la communauté asiatique se sont rassemblés ce 27 mars au soir devant le commissariat du XIXe arrondissement, où ils avaient déposé des bougies en mémoire de Shaoyo Liu, un homme de 56 ans tué par un policier à son domicile à Paris au cours d’une intervention.

Les autorités chinoises ont réagi à la mort d’un Chinois à Belleville, tué lors d’une intervention policière le 26 mars. L’événement a également provoqué une manifestation dans la soirée du 27 mars, qui a débouché sur l’arrestation de 35 personnes.

Lors d’un point de presse du 28 mars cité par l’agence AFP, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a annoncé que Pékin avait officiellement protesté auprès des autorités françaises, à la suite de la mort d’un de ses ressortissants lors d’une intervention de la police dans la capitale française, le 26 mars. La Chine a également «exigé» que Paris fasse «toute la lumière sur cette affaire».

Par ailleurs, le soir du 27 mars, «trente-cinq personnes ont été arrêtées» lors du rassemblement d’environ 150 personnes «membres de la communauté asiatique» devant le commissariat du 19e arrondissement, selon la préfecture de police de Paris.

Vingt-six personnes ont été arrêtées pour participation à un groupement en vue de commettre des violences, trois pour violences sur agent de la force publique et dégradation d’un véhicule de police et six pour jets de projectiles.

Trois policiers de la compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI 75) ont été légèrement blessés. Un véhicule de police et trois automobiles appartenant à des particuliers ont été endommagés par un engin incendiaire.

«Les autorités de police sur place ont confirmé leur volonté de recevoir une délégation de membres de la communauté asiatique afin d’apporter une réponse à leurs interrogations sur l’intervention policière du [26 mars]», a informé la préfecture de police. La rencontre n’a pas eu lieu, faute d’interlocuteur.

La famille de la victime conteste la version de la police

Le soir du 26 mars, lors d’une intervention pour un «différend familial» dans une habitation du quartier Curial, dans le 19e arrondissement, «dès l’ouverture de la porte», un homme s’est précipité pour agresser l’un des fonctionnaires, le blessant à l’arme blanche, avait relaté à l’AFP une source policière. Un policier a alors ouvert le feu pour protéger son collègue, blessant mortellement l’agresseur, avait-elle ajouté.

La famille de la victime «conteste totalement la version des faits, il n’a blessé personne», a déclaré le 27 mars à l’AFP l’avocat des proches, Calvin Job. «Un voisin a appelé la police en disant qu’il y avait des cris», mais selon eux il n’y a eu «aucun différend familial», a-t-il ajouté.

Selon lui, l’homme, qui se trouvait avec ses quatre enfants, âgés de 15 à 21 ans, était «en train de couper des poissons avec des ciseaux».

«Les policiers ont ouvert de force la porte de l’appartement, ce qui l’a propulsé vers l’arrière». Le père de famille n’a «porté aucun coup» et «ne s’est pas précipité» sur les policiers qui auraient «tiré sans sommation», selon l’avocat.

La famille devait être entendue dans l’après-midi du 28 mars par l’inspection générale de la police nationale (IGPN) selon l’avocat. Le 2e district de police judiciaire et l’IGPN ont été saisis des enquêtes.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Le gouvernement fait charger la police contre les asiatiques mais pas contre les gauchistes violents… Pékin demande à Paris de protéger ses ressortissants après la mort de l’un d’entre eux à Belleville

    1. LeClairvoyant

      Contre les asiatiques, la police a la gâchette rapide, et les interpellations font 1/3 des manifestants, ce qui est beaucoup.
      Quant les gauchistes pro-palestiniens manifestent par milliers, et qui font beaucoup de dégâts, a peines si un ou deux manifestants sont interpellés

    2. michel boissonneault

      pour votre consolation a Montreal la situation est identique EX: lors de la manifestation la semaine dernière contre la brutalité policière les gauchistes de merde ont vandalisé de nombreux commerce et véhicule automobile et le résultat est qu’il y a eu aucune arrestation

    3. danielle

      ils ont la gachette facile contre les asiatiques mais pas contre certains disciples de momo plus dangereux que ce père de famille occupé a couper du poisson

    4. Armand Maruani.

      Nous sommes solidaires des asiatiques , une communauté tranquille qui régle ses problèmes entre elle et qui n’emmerde personne .

      A Belleville ils se sont fait respecter des muzz qui avaient essayé de les titiller il y a quelques années . Ils avaient réagi avec violence aprés leur avoir lancé un avertissement et tout est rentré dans l’ordre .

      La police devrait protéger toutes les communautés qui n’ont qu’un seul ennemi en France .

      Nous savons de qui il s’agit ; La seule qui agresse et qui assassine et la seule qui est protégée par la bienveillance de cette pourriture de gauche et ses sbires qui nous gouvernent .

    5. Armand Maruani.

      Les vietnamiens dont leur pays a été aussi colonisé n’ont rien exjgé en retour ni repentance ni autres frimaces de ce genre .

      Ils sont arrivés souvent démunis de tout et ont bossé avec courage , ils n’ont pas joué les enfants gâtés .

      Alors qu’on leur foute la paix surtout que le moment venu ils seront à coup sûr du côté des patriotes et défendront la France comme ils l’ont fait durant la dernière guerre .

      Ne les négligeons surtout pas .

    6. Sara

      Souvent venus avec pour tous biens les vêtements qu’ils avaient sur eux (boat-people), ils n’ont rien réclamés, trop contents d’être en vie et d’être à l’abri.
      Ils se sont mis à travailler, sans se plaindre, chez leurs anciens colonisateurs (français) ou bombardeurs (USA).
      Ils ne réclament rien, n’exigent rien, ne font pas parler d’eux.
      N’accusent pas leurs hôtes de tous les maux.
      N’imposent pas de « lois bouddhistes » aux autres.
      Ne commettent ni agression  sous prétexte d’un « mauvais regard », ni insultes, ni crachats, ni attentats bouddhiques..
         
      Récompense ?
         
      Pas d’appellation, « quartiers difficiles », « quartiers défavorisés », « victimes du racisme ».
      Pas de milliards déversés sur leurs quartiers.
      Pas de « zones d’éducation prioritaires ».
      Pas d’aide aux entreprises qui s’y installent.
      Pas de « discrimination positive ».
         
      Au contraire (cf. l’article)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *