toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Russie convoque l’ambassadeur d’Israël au sujet de frappes aériennes sur des objectifs du Hezbollah


La Russie convoque l’ambassadeur d’Israël au sujet de frappes aériennes sur des objectifs du Hezbollah

.

Le ministère des Affaires étrangères russe s’est entretenu avec le représentant d’Israël à Moscou, le 17 mars, afin d’obtenir des explications au sujet de frappes aériennes israéliennes menées contre le Hezbollah en Syrie ce jour-là.

Dans la matinée du 20 mars, le vice-ministre des Affaires étrangères russe Mikhaïl Bogdanov a confirmé à la presse la convocation par son ministère de l’ambassadeur d’Israël en Russie, Gary Koren, trois jours plus tôt. Les autorités russes souhaitaient demander au diplomate des explications sur un raid israélien survenu le 17 mars, près de la ville syrienne de Palmyre.

Selon le ministère des Affaires étrangères russes, les discussions lors de cette visite ont en effet essentiellement concerné «les événements récents en Syrie». L’ambassade d’Israël en Russie, quant à elle, n’a pas souhaité commenter cette rencontre diplomatique.

L’accrochage le plus sérieux entre Israël et la Syrie depuis le début de la guerre civile syrienne

Le raid israélien en question, mené le 17 mars, avait provoqué une riposte anti-aérienne de l’armée syrienne et l’interception d’un tir de missile en direction du territoire israélien. L’armée syrienne avait affirmé avoir abattu un avion israélien et en avoir touché un deuxième, ce qu’Israël avait réfuté.

Dans des déclarations retransmises par les principales chaînes de télévision du pays, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait affirmé que le raid visait des armes «sophistiquées» destinées au groupe terroriste Hezbollah libanais.

Deux jours plus tard, le 19 mars, le ministre de la Défense israélien, Avigdor Lieberman, avait menacé d’anéantir les systèmes de défense aérienne syriens si les avions de guerre israéliens étaient de nouveau pris pour cibles.

Il s’agit de l’accrochage le plus sérieux entre Israël et la Syrie depuis le début de la guerre civile syrienne, en mars 2011.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *