toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Attentat » et « terroriste » : ces mots que Le Figaro refuse d’utiliser dès qu’il s’agit d’Israël


« Attentat » et « terroriste » : ces mots que Le Figaro refuse d’utiliser dès qu’il s’agit d’Israël


Nous nous souvenons tous du
titre scandaleux que le Figaro avait choisi au moment de l’attentat au camion-bélier à Jérusalem :

Ce titre, nous l’avions déjà comparé à celui que le quotidien national avait choisi alors que venait de se produire l’attentat de Nice :

Trois mois plus tard, les choses n’ont pas changées à la rédaction du Figaro, comme le montre le contenu de l’article publié il y a une heure sur  le murage de la maison du terroriste qui a perpétré l’attentat de Jérusalem qui a coûté la vie à quatre officiers de Tsahal.

En effet, il semblerait qu’utiliser les mots “attentat”, “terroriste” soient des termes qui ne font pas partie du champ lexical du Figaro dès qu’il s’agit d’Israël :


Et c’est sans oublier bien sûr le décompte des “victimes” qui ne fait pas de distinction entre les terroristes abattus et les victimes assassinées :

Que se passerait-il si nous faisions un décompte de ce style pour les attentats du 13 novembre 2015 ? Est-ce qu’on jugerait acceptable une seul instant dans compter dans une même liste victimes et terroristes ? Encore une fois, le Figaro n’est pas avare de ce traitement biaisé qu’il réserve à Israël.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “« Attentat » et « terroriste » : ces mots que Le Figaro refuse d’utiliser dès qu’il s’agit d’Israël

    1. Une voix d'Alsace

      Au temps de Louis Gabriel-Robinet on appelait déjà le Figaro : « Le robinet d’eau tiède ». Surtout pas de vague, endormons le lecteur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *