toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Action militaire américaine possible contre Corée du Nord, Moscou appelle à l’apaisement


Action militaire américaine possible contre Corée du Nord, Moscou appelle à l’apaisement

.

Alors que la Corée du Sud et les Etats-Unis mènent des manœuvres militaires aux frontières avec la Corée du Nord, auxquelles vont se joindre des unités d’élite, Pyongyang a mis en garde quant à une possible riposte.

Des forces d’opération spéciales américaines vont «participer aux exercices Foal Eagle et Key Resolve de cette année [2017] pour réaliser des missions d’infiltration au Nord [en Corée du Nord], éliminer son commandant en chef [Kim Jong-Un] et démolir ses infrastructures militaires clés», a déclaré un responsable sud-coréen à l’agence de presse basée à Séoul, Yonhap News, le 13 mars.

Parmi les participants américains aux exercices, qui ont déjà débuté, vont se joindre les Rangers, la Delta Force, mais aussi la SEAL Team 6, notamment réputée pour avoir conduit l’opération ayant mené à la mort du leader d’al-Qaïda Oussama Ben Laden, en 2011. Des avions de chasse F-35 simuleront par ailleurs des frappes contre des sites stratégiques nord-coréens.

Cité par le journal britannique The Independent, Gary Ross, commandant de la Marine américaine, a toutefois nuancé l’objectif de la mission, assurant qu’il ne s’agissait pas d’entraîner les militaires à renverser Kim Jong-un, mais uniquement de «renforcer les capacités de l’alliance entre la République de Corée et les Etats-Unis».

De son côté, Pyongyang a d’ores et déjà mis en garde d’«attaques sans pitié» si sa «souveraineté et sa dignité» étaient mise en péril, rapporte l’agence nord-coréenne KCNA.

Une action militaire des Etats-Unis contre la Corée du Nord est une «option» qui est «sur la table», a déclaré Rex Tillerson après une visite dans la Zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. Moscou a de son côté appelé à l’apaisement.

«Nous ne voulons bien sûr pas que les choses en viennent au conflit militaire», a assuré le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson à la presse lors de sa visite en Corée.

Il a néanmoins ajouté : «S’ils élèvent leur programme d’armements à un niveau de menace qui nécessite à nos yeux une action, alors, cette option sera sur la table.»

«La politique de patience stratégique est terminée», a assuré le chef de la diplomatie américaine après une visite dans la Zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. «Nous explorons une nouvelle gamme de mesures diplomatiques, sécuritaires et économiques. Toutes les options sont sur la table».

Permettre à Pyongyang de conserver son niveau actuel de technologie militaire n’est pas un objectif approprié, a poursuivi Rex Tillerson à Séoul. «Cela laisserait à la Corée du Nord des capacités significatives qui représenteraient une vraie menace».

Il s’agit d’un net revirement par rapport à la politique dite de «patience stratégique» menée par le prédécesseur de Donald Trump à la Maison Blanche, Barack Obama. Les Etats-Unis excluaient de dialoguer avec la Corée du Nord tant qu’elle ne se serait pas engagée de manière tangible envers la dénucléarisation, dans l’espoir que des tensions internes dans ce pays reclus provoqueraient des changements.

Moscou appelle à l’apaisement

«Il faut briser le cercle vicieux de la tension quand, en réponse à un essai de missile nucléaire nord-coréen, les Etats-Unis et leurs alliés font des démarches pour intensifier leurs activités militaires qui, à leur tour, poussent Pyongyang à de nouvelles actions», a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, dans une interview accordée à l’agence japonaise Jiji.

«Notre objectif global est de fournir une solution aux problèmes de la péninsule coréenne par des moyens politiques et diplomatiques pacifiques», a ajouté le vice-ministre dans cette interview, selon des propos retranscrits par le ministère russe des Affaires étrangères.

Sans en donner les détails, Igor Morgoulov a appelé à la «création d’un mécanisme de paix durable qui permettrait de créer des garanties fiables de sécurité pour tous les pays de la région».

La Corée du Nord ambitionne de longue date de devenir une puissance nucléaire. Elle a mené son premier essai nucléaire souterrain en 2006. Depuis, Pyongyang a réalisé quatre autre essais, dont deux en 2016. Le pays a essuyé plusieurs volées de sanctions de l’ONU qui ne l’ont pas dissuadé de poursuivre sur la voie militaire. Le 6 mars, la Corée du Nord a tiré une salve de missiles balistiques dont trois ont fini leur course en mer près de l’archipel nippon.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Action militaire américaine possible contre Corée du Nord, Moscou appelle à l’apaisement

    1. c.i.a.

      Une bonne vielle frappe préventive, clouerais cette m##de au mur ou un bon snaper.
      Si la russie a idée de le  » défendre  », cela voudrai dire, qu’ils n’ont pas renoncé, à leur ancienne mentalité de m##de communiste!

    2. sergei

      Pyongyang a d’ores et déjà mis en garde d’«attaques sans pitié» si sa «souveraineté et sa dignité» étaient mise en péril,
      La Corée du Nord n’est pas LÉGITIME, il n’y a qu’une CORÉE, et la guerre de LIBÉRATION DU COMMUNISTE n’est pas encore terminée, ce n’est qu’un ARMISTICE. Si l’ex UNION SOVIÉTIQUE intervient c’est qu’elle n’a pas changé elle non plus. La Corée du Sud est légitimée de se protéger contre son belliqueux voisin d’autant qu’elle ne balance pas de missiles sur qui que se soit a L’AVEUGLE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *