toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump aux prises avec l’héritage grandiose de Barack Hussein Obama


Trump aux prises avec l’héritage grandiose de Barack Hussein Obama

La place des trans dans les toilettes a été l’un des grands combats de Barack Obama. À force de persévérance, il était enfin parvenu à imposer aux écoles publiques qu’elles laissent aux élèves la liberté de choisir librement d’aller chez les dames ou chez les messieurs, selon le sexe auquel ils s’identifiaient et non celui de leur naissance.

C’était énorme. Une avancée comparable à l’abolition de l’esclavage ou l’invention de la machine à vapeur.

Comme il fallait s’y attendre, l’immonde Donald Trump, qui ne comprend rien au vrai progrès, vient d’annuler cette disposition. Pour se rendre aux toilettes, seul le genre mentionné sur la carte d’identité fera foi. Tollé LGBT, manifestations avec panneaux en carton… La colère gronde. Pour les élèves trans atteints de gastro, la nouvelle est terrible. Contraints de s’asseoir sur un bidet destiné à un autre sexe que le leur, douze fois par jour… Le supplice est insoutenable.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir le temps de se déguiser en homme ou en femme avant d’aller satisfaire un besoin naturel.

En signe de désaccord avec cette décision qui vient anéantir le combat de toute une vie, Barack Obama a décidé d’entamer une grève des cabinets. Coaché par son médecin personnel qui lui fournit une nourriture propice à la constipation, l’ex-président pourrait tenir plusieurs mois… Avec les conséquences désastreuses pour l’environnement que l’on imagine lors de la reprise d’une activité normale.

Scandalisé, lui aussi, par cette mesure inhumaine, François Hollande a réuni son Conseil des ministres dans les WC du premier étage de l’Élysée. « Enfin à sa juste place », ont cru bon d’ajouter les esprits taquins, mais l’heure n’est pas à la galéjade. L’équilibre mondial est en jeu. Les représailles envisagées par la France pourraient aggraver le réchauffement climatique, a déclaré Nicolas Hublot.

Cette revendication LGBT qui ne méritait que d’être évacuée d’un revers de chasse d’eau a été prise au sérieux par un Obama atterrant de futilité. À sa suite, Donald Trump se voit donc contraint d’accorder quelques minutes d’attention à un sujet dont la population tout entière se fout éperdument. Les états d’âme du trans aux chiottes… Mais jusqu’où vont-ils descendre ?

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Trump aux prises avec l’héritage grandiose de Barack Hussein Obama

    1. LeClairvoyant

      Barack Hussein Obama. (le plus aimé des français), auquel F H va lui envoyer par courrier urgent, la nationalité française, pour qu’il se présente en France aux élections, et qu’il puise la sauver de ses « vieux démons »; par Satan lui même.

    2. Sara

      @l’auteur

      Pourquoi tant de haine envers les personnes qui sont différentes de vous ?

      En plus ici il s’agit d’enfants.

      Pourquoi tant de haine contre des enfants ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *