toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Top 10 des pires moments de l’ONU de 2016 : L’Iran au conseil de l’ONU-Femmes, l’Arabie saoudite et la Chine aux droits de l’homme, Ban Ki-moon couvre l’Arabie saoudite qui tue des enfants…


Top 10 des pires moments de l’ONU de 2016 : L’Iran au conseil de l’ONU-Femmes, l’Arabie saoudite et la Chine aux droits de l’homme, Ban Ki-moon couvre l’Arabie saoudite qui tue des enfants…

.

Voici le « top 10 » des pires moments à l’ONU pour l’année 2016 : Outre les résolutions révisionnistes de l’UNESCO niant tous liens entre le Judaïsme et Jérusalem, l’organisation internationale s’est une fois de plus illustrée en couvrant le meurtre des enfants en Arabie saoudite et en nommant les pires régimes aux droits de l’homme et aux droits des femmes et ce, avec la complicité silencieuse des pays européens…

Une fois de plus l’ONU démontre qu’elle est entièrement aux mains des pays islamistes de l’OCI avec la complicité de l’Europe qui se comport en pays soumis, voire comme la France en pays déjà islamisé.

C’est d’ailleurs pour cela que le président français François Hollande veut détruire le monopole des pays occidentaux au Conseil de Sécurité, derniers bastion de l’Occident. Le président Hollande, véritable dhimmi du mon islamo-arabe, souhaite faire rentrer les dictatures islamistes au sein du Conseil de Sécurité…

Voici donc ce « top 10 » des décisions les plus honteuses prises par l’ONU en 2016 :

10 – L’Iran misogyne a rejoint le Conseil d’administration d’ONU-Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’émancipation de la femme.

9 – L’ONU a élu les dictatures d’Arabie saoudite, de Chine, de Cuba, et d’Égypte à son plus éminent organe des droits de l’homme.

8 – Le Conseil des Droits de l’Homme a tenu une minute de silence pour le dictateur brutal et violateur des droits de l’homme Fidel Castro. UN Watch était la seule ONG dans la pièce ayant refusé de se lever.

7 – Jean Ziegler, co-fondateur et lauréat 2002 du Prix Kadhafi des droits de l’homme, a été réélu au Comité consultatif du Conseil des Droits de l’Homme de 18 membres. Ziegler, un apologiste de dictateurs brutaux, a été nommé par le ministère des affaires étrangères suisse.

6 – Le Conseil des Droits de l’Homme, dont les experts continuent d’ignorer la famine au Venezuela, a permis à Maduro de falsifier ses examens de bilan des droits de l’homme en arrangeant 500 fausses soumissions d’ONG louant Caracas, notamment la Bolivian Baseball Association, la Cuban Federation of Canine Sports, et l’ « Association for Obvious Things », une entité slovène qui a salué le bilan du Venezuela concernant sa lutte contre la famine.

5 – L’UNESCO a contredit son mandat sur la protection de l’héritage mondial en adoptant une résolution employant exclusivement des termes islamiques pour se référer au Mont du Temple de Jérusalem, le lieu le plus saint dans le judaïsme, niant ainsi des milliers d’année d’héritage, de religion, et de culture juifs et chrétiens.

4 – Le fonctionnaire aux droits de l’homme à l’ONU Idriss Jazairy, ancien diplomate algérien, a visité le Soudan et déclaré que son gouvernement génocidaire était une victime de violations des droits de l’homme… du fait de sanctions des pays occidentaux.

3 – Le lanceur d’alerte Anders Kompass, puni par ses supérieurs pour avoir exposé le viol d’enfants par des gardiens de la paix, a démissionné en signe de protestation suite à la concession par l’ONU d’une « impunité totale » à ceux qui ont outrepassé leurs fonctions, au refus de pénitence par les fonctionnaires de l’ONU, et à l’absence de transparence de l’ONU.

2 – L’ONU a élu le régime génocidaire de la Syrie à un poste élevé au comité de décolonisation responsable de maintenir les droits de l’homme fondamentaux en s’opposant à « la soumission, la domination, et l’exploitation » des peuples. La victoire de la propagande fut rapidement proclamée par le régime d’Assad.

1 – Le Secrétaire Général Ban Ki-moon a admis qu’il avait effacé l’Arabie saoudite d’une liste noire de l’ONU des pays tuant leurs enfants (l’Arabie saoudite a tué 510 enfants yéménites sous le coup de ses bombes) après que le régime wahhabite et ses alliés ont utilisé le chantage et l’extorsion en menaçant de couper les donations à l’ONU, y compris à l’office de secours pour la Palestine, et d’émettre une fatwa contre l’ONU pour racisme anti musulman.

Selon rapport UN Watch





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Top 10 des pires moments de l’ONU de 2016 : L’Iran au conseil de l’ONU-Femmes, l’Arabie saoudite et la Chine aux droits de l’homme, Ban Ki-moon couvre l’Arabie saoudite qui tue des enfants…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *