• Pressenti grand favori de la critique et du public, en Septembre, Boualem Sansal se retrouve subitement éliminé de la course finale pour ne plus faire partie du quatuor de tête au prix Goncourt 2015 pour ses pensées jugéés islamophobes.