toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Molenbeek: la gauche fracturée par l’islam. Scandale, une élue a dit la vérité !


Molenbeek: la gauche fracturée par l’islam. Scandale, une élue a dit la vérité !

Molenbeek, cela vous dit quelque chose ? Son ancien maire relativiste, son église désertée, sa mosquée pleine à ras bord…

Tous les djihadistes européens des quinze dernières années ont transité dans cette commune de Bruxelles aux allures d’émirat. Mais motus, il paraît que le simple énoncé de ces faits « stigmatise » une communauté entière du royaume de Belgique, ce paradis du vivre-ensemble où les accommodements déraisonnables font loi.

Reductio ad zemmourum

Il ne fait donc pas bon dire certaines vérités. Fût-on écolo, de gauche et élu du camp du Bien, comme vient de l’expérimenter Annalisa Gadaleta,  échevine – l’équivalent d’adjointe au maire – de Molenbeek. Auteur du fracassant Entretien à Molenbeek coécrit avec un sociologue italien soucieux de comprendre le bouillon de culture bruxellois, l’élue du parti vert flamand (Groen !) a choqué une bonne partie de ses alliés de gauche qui la comparent déjà à Eric Zemmour et Alain Destexhe.

Que sa prose défrise les amoureux transis du multicu à peine refroidis par les attentats islamistes, on le comprend aisément à la lecture de ces extraits :

« Il y a un patriarcat typique  des sociétés rurales, mais transposé dans une métropole ! On peut remarquer que ceux qui viennent ici, provenant d’un endroit rural, sont de nature à reproduire certains modes de vie : des petits groupes, des clans… Par exemple, il nous a été très difficile de faire comprendre que, pendant la fête du sacrifice, on ne pouvait pas égorger de moutons dans les maisons ».

Et ce n’est pas fini, le mouton dans la baignoire n’étant qu’un symbole. Demandez le programme.

L’endogamie entre musulmans ? « Beaucoup d’hommes, et même leurs familles, considèrent les femmes du pays d’origine comme plus attractives: leurs attentes sont plus conformes aux valeurs normatives de la tradition. Elles ne cherchent pas à mener une vie en dehors du cadre familial, et du coup, elles sont plus fiables que d’autres femmes. »

La phallocratie ? « Une amie proche m’a raconté que souvent les familles encouragent les fils à trouver une épouse au Maroc. De cette façon, ils peuvent exercer une forme de contrôle et une forme de pouvoir sur ces femmes; ce qui n’est pas possible avec les filles qui sont nées et qui ont étudié ici. »

Le natalisme immigré ? «L’existence de tant de familles nombreuses peut s’expliquer aussi par notre système d’allocations familiales qui favorise celles-ci. Ce système a eu ses raisons en son temps, mais un débat devrait avoir lieu sur la pertinence de le conserver »

La hallalisation des rues ? « Le repli identitaire ? C’est un phénomène que nous avons remarqué au cours des dix dernières années. Il s’est vraiment renforcé en rue et dans les magasins. On se croirait au Maghreb, mais nous n’y sommes pas ! », est-il écrit dans un français parfois approximatif.

Comble de la provocation, Annalisa Gadaleta réclame l’imposition de cours de langue obligatoires aux immigrés, une mesure en vigueur depuis belle lurette en Flandre, mais qu’une bonne partie de la gauche francophone juge éminemment « stigmatisante ». Dès qu’il est question de réalités qui dérangent, le champ lexical de la stigmate apparaît comme par magie. On se croirait chez Saint François d’Assise. Ainsi, si Sarah Turine, échevine du parti francophone Ecolo (et islamologue patentée à la ville!) concède que son alliée flamande « pointe des défis intéressants (comme la mixité dans les quartiers, l’émancipation des jeunes et des femmes…) », c’est pour ensuite dénoncer un « livre (…) truffé de contre-vérités et d’amalgames. Notamment par rapport à la communauté marocaine ou la question des musulmans. Des questions qui sont sans nuances et qui stigmatisent toute une population. » Autrement dit, Gadaleta pose quelques bonnes questions, selon le fameux mot de Fabius, mais donne de mauvaises réponses. « On attend désormais d’Annalisa qu’elle se rende compte qu’elle a éventuellement fait des erreurs dans son livre et qu’elle s’excuse auprès des populations concernées. » persifle Sarah Turine, dans un réflexe pacifiste qui tient doublement de la stratégie électorale.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Molenbeek: la gauche fracturée par l’islam. Scandale, une élue a dit la vérité !

    1. LeClairvoyant

      Annalisa Gadaleta une verte qui a tout comprit et ledit comme Zemmour. Les femmes musulmanes en Europe comprennent très vite sa vrai situation, car sont elles qui font les courses, les enfants, et tout le reste. Car l’islam les a réduites à des femelles pour faire des petits, avoir des allocations, la fermer et se faire taper dessus par les mâles. Le programme à terme ne leur intéresse pas tant que cela, et je les comprends !

    2. Pinhas

      Ces femmes qui pour la plupart voici une quinzaine d’années ne portaient pas le voile ou le sac à viande .

      Ces femmes qui sont devenues par volonté ou pour certaine de force , des drapeaux islamiques vivants .

      Ces drapeaux que l’on nous oblige à supporter sans moufter au nom de la dite laïcité ne sont autres que des armes visuelles et sournoises comme des serpents .

      Ces serpents qui se faufilent entre les pierres et frappent au moment où vous vous pensez en sécurité .

      La sécurité face à ces zombis , elle n’existe pas , elle est impuissante car leur nombre est désormais trop important .

      Le nombre de ces zombis se multiplie chaque année et plus nous auront peur de passer pour des racistes , plus ces troupes grossiront .

      Des racistes , des islamophobes , etc , voila cette fameuse  » carte Jocker » qui nous est mise en pleine face lorsque nous avons le courage de dénoncer cette soumission qui nous est infligée .

      La soumission des peuples faibles , c’est leur truc à ces muzz et si tu rampes à leurs pieds , ils t’écrasent .

      IL FAUT QUE CELA CESSE SINON CE SERA LA GUERRE CIVILE .

      Que le futur président Français fasse comme Trump et le mal sera éradiqué très rapidement .

      Il faut séparer le bon grain de l’ivraie sinon dans 10 ans au plus , la France sera terre de l’islam et ce sans qu’ils aient à combattre .

      Les troupes islamistes des muzz sont fournies par le ventre de leurs femmes.

    3. Roland

      Son Eglise désertée: O.K..SA mosquée pleine ? Il y a 24 mosquées déclarées sur la commune de Molenbeek…Superficie de cette commune ou le PS Moureaux à dirigé 20 ans ? SIX km2… Deuxième commune la plus pauvre de Belgique avant Saint Josse une commune de 1Km2…Plus de 45% de chômage, le centre public d’aide sociale explose. Attention, les allocations familiales ne sont pas déclarées dans les « Revenus ».. C’est la fête en Bellechique francophone pour les pondeurs….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *