toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Livre : « Chasser les juifs pour régner » de Juliette Sibon


Livre : « Chasser les juifs pour régner » de Juliette Sibon

LIVRE

Dans « Chasser les juifs pour régner » Juliette Sibon analyse les expulsions des Juifs de France, un royaume aux limites géographiques variables, à la lumière de la volonté de rois Capétiens et Valois d’affermir sur tout le territoire un pouvoir centralisé, et contesté.

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

Le « bénéfice est surtout et d’abord politique » : légiférer sur les Juifs afin de montrer sa puissance royale sur « ses Juifs ». L’antijudaïsme chrétien ne semble donc pas avoir été la motivation principale des expulsions, « instruments de gouvernement ».

La place des juifs dans la société chrétienne médiévale suscite de nombreux anachronismes. L’un des plus tenaces est celui faisant des expulsions du temps de Saint Louis une sorte de préfiguration de la politique de Vichy des années 1940.

Or, la réalité historique est bien plus complexe. D’abord parce que la France du XIIe au XVesiècle n’est pas la France centralisée du XXe siècle. Elle n’avait pas non plus la même géographie. Ensuite, il serait faux de croire qu’au Moyen Âge l’Église et l’État développaient une pensée unique sur le sujet. Et on ne trouve dans les textes aucune théorisation de l’expulsion des juifs de la société.

Pour les Pères de l’Église, les juifs devaient vivre parmi les chrétiens, et la hiérarchie ecclésiastique condamnait régulièrement les conversions forcées. La population juive possédait une autonomie et entretenait même à l’égard du pouvoir une tradition d’obéissance et de service. En 1120, le pape Calixte  II, tout en plaçant les juifs dans une infériorité juridique, leur accordait le « bouclier de la protection ». Les juifs bénéficiaient ainsi d’une forme de juridiction pontificale punissant d’excommunication « ceux qui se rendaient coupables de vouloir imposer de force le baptême aux juifs, de les molester, de les tuer et de les voler, de troubler leurs fêtes religieuses, de dégrader et profaner leurs cimetières ».

Si l’on écarte donc le fossé religieux, se pose finalement la question des causes de l’antijudaïsme et des violences qu’il ne s’agit pas de nier par ailleurs. L’historienne Juliette Sibon en donne une explication avant tout politique. En effet, les ordonnances d’expulsion – bien plus rares qu’on ne l’affirme – entraient dans le cadre particulier du renforcement de la souveraineté. Peu à peu, la réalité du pouvoir royal s’étendait à la totalité du royaume et s’affirmait au détriment des principaux concurrents du roi comme les princes féodaux ou encore les juifs.

Un livre au-delà des clichés de l’Histoire partisane et anticléricale.

En achetant le livre « Chasser les juifs pour régner » de Juliette Sibon en cliquant sur l’image vous soutenez Europe Israël qui recevra une commission de 5%.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Livre : « Chasser les juifs pour régner » de Juliette Sibon

    1. LeClarvoyant

      Je retiens que le statut des juifs en France, était comparable à celui des dhimmis juifs dans les pays musulmans.
      Il ne faut pas minorer l’inquisition, les expulsions, massacres ni les persécutions depuis le 12ème siècle, qui ont commencé plus de 3 siècles avant l’inquisition et les expulsions en Espagne et au Portugal;
      A part ça. « tout va bien Madame la Marquise »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *