toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Législatives : Macron offrirait à Bayrou 96 investitures pour ses élus MoDem


Législatives : Macron offrirait à Bayrou 96 investitures pour ses élus MoDem

Selon nos informations, un certain nombre de candidats MoDem peuvent espérer être investis par En Marche aux élections législatives : en tout, 96 investitures En Marche ont été réservées aux élus centristes…

Les législatives ou le nerf de la paix électorale. Comme Benoît Hamon et Yannick Jadot, François Bayrou et Emmanuel Macron partiront groupés aux élections législatives dans un certain nombre de circonscriptions. Selon nos informations, pas moins de 96 investitures sous l’étiquette En Marche ont ainsi été promises aux élus centristes, dont une part devraient être des représentants du Mouvement démocrate.

Dans le détail, la moitié des investitures ont été gelées pour des candidats issus de la société civile. Parmi la moitié restante, Emmanuel Macron a demandé à la commission d’investiture d’En Marche de retenir un tiers d’élus PS, un tiers d’élus Les Républicains ou UDI et… un tiers d’élus centristes, ce qui comprend le MoDem, ainsi que des élus PRG, des édiles proches de Jean-Louis Borloo, voire quelques sans étiquette. Et nous amène à ce chiffre approchant de la centaine.

Investiture pour tous ?

Pour le petit parti de François Bayrou, cette ouverture est particulièrement opportune. Aujourd’hui, la formation politique aux 14.000 militants revendiqués compte dans ses rangs seulement un député, 51 conseillers régionaux et 48 conseillers départementaux, soit… 100 grands élus nationaux et locaux. Autant dire que chaque élu MoDem pourra espérer son investiture, ou presque.

Ce chiffre constitue par ailleurs un seuil minimal. D’autres militants MoDem pourront être investis sur le contingent « société civile », pour peu qu' »ils ne soient pas élus« , selon l’entourage d’Emmanuel Macron. Un proche du candidat à la présidentielle réfute pour autant toute idée de « marchandage » en échange du ralliement de François Bayrou. « On a toujours annoncé qu’il y aurait un tiers des investitures d’élus réservé aux centristes« , fait-il valoir.

De son côté, François Bayrou assure à Marianne n’avoir pour l’heure absolument rien négocié en ce sens auprès d’Emmanuel Macron. « J’ai une idée assez nette, mais tout ceci n’est pas fixé« , affirme-t-il à propos de la place de ses militants dans l’éventuelle majorité présidentielle.

Si l’ancien ministre de l’Économie devient président de la République, le président du MoDem pourra espérer réaliser l’objectif qu’il s’était assigné en rejoignant Alain Juppé, en 2016 : disposer d’un groupe  à l’Assemblée nationale. Ce qui ne lui est plus arrivé depuis 2007.

Mise à jours:

Contrairement à ce que nous avons indiqué dans un premier temps, les 96 élus centristes ne seront pas tous étiquetés MoDem : des élus proches de Jean-Louis Borloo ou PRG sont également concernés par ces sièges réservés aux centristes.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Législatives : Macron offrirait à Bayrou 96 investitures pour ses élus MoDem

    1. Salmon

      Résumé du livre de C.Lepage : De Sarnez a utilisé son enveloppe parlementaire européenne pour payer la secrétaire particulière de Bayrou. Signé Corinne Lepage

      QUELLE BOUCHERIE CES ELECTIONS
      EN PLUS AVEC MACRON QUI A 30000000 € EN CASSEROLE

    2. Claire

      Macron, malgré ses casseroles financières, est intouchable car protégé par Bergé, Drahi, Niel, (donc la haute finance et la grande presse de gauche). Bayrou profite donc du parapluie médiatique pour éviter d’être poursuivi et il engrange des investitures.
      Elle est pas belle notre « démocratie »?? Manipulations et magouilles à tous les étages.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *