toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le « programme » Sécurité de Macron : Incohérent, dénué de réalisme et ringard!


Le « programme » Sécurité de Macron : Incohérent, dénué de réalisme et ringard!

Amateurisme ou incompétence ? Difficile de se faire une idée précise à la lecture des premières mesures présentées par le candidat Macron en matière de sécurité et de justice. En réalité, sans doute s’agit-il des deux. C’est du moins la conclusion à laquelle on parvient, après avoir analysé les quelques propositions de l’actuel « chouchou » des médias pour la prochaine élection présidentielle.

Derrière un habillage dialectique comme il en a le secret, et dont il use et abuse à l’occasion de ses meetings, les grandes lignes du programme « sécurité – justice » du fondateur « d’En Marche », évoquées dans la presse, sont, en vérité, incohérentes, dénuées de tout réalisme, et complètement ringardes.

Ringardes tout d’abord, en ce qu’elles empruntent à quelques idées venues des années mitterrandiennes. Ainsi, la police de proximité, rebaptisée pour la circonstance, « police de sécurité quotidienne », fait, grâce à Terra Nova, une réapparition remarquée. Oui, sauf que la police de proximité, dont se réclament d’ailleurs tous les autres candidats de gauche, a été un somptueux échec. Initiée à grands frais au début des années 1980, et reprise par le gouvernement Jospin entre 1997 et 2002, elle a abouti à une explosion de la délinquance et, en guise de dommage collatéral, à l’éviction du dit Jospin lors du premier tour de la présidentielle de 2002. Non, la police de proximité, quel que soit son nom, ne saurait être une réponse pertinente à l’insécurité et à la violence que connaît notre société aujourd’hui. L’avenir n’est pas à plus de dialogue avec la concierge, mais à la reconquête de pans entiers de nos territoires. Ensuite, et seulement ensuite, il conviendra de voir.

La base du projet macronien en matière de sécurité est aussi complètement irréaliste.

A l’heure des attentats et des tueries de masse. A un moment où la criminalité explose, soigneusement dissimulée derrière des chiffres bidonnés. Au cœur d’une France dont certains quartiers sont en sécession avec la République, les mesurettes évoquées par Macron sont, au choix, risibles ou pitoyables. Et ce ne sont pas les promesses visant à augmenter le nombre de places dans les prisons, ou les effectifs des forces de l’ordre, qui sont susceptibles de donner du crédit et de l’épaisseur à un programme qui n’en est pas un. Car là est bien le problème ; le manque de cohérence programmatique.

Prétendre, dans un contexte particulièrement difficile et dangereux, redresser la situation sécuritaire d’un pays, nécessite une vision globale et professionnelle de la question. Or, il saute aux yeux que cette dimension du programme Macron, n’a pas été travaillée. Il est allé chercher ici ou là, quelques idées passe-partout afin d’alimenter un corpus présidentiel déjà fort indigent dans bien des domaines. Mais c’est oublier que la sécurité est aujourd’hui une des principales préoccupations des Français, et un enjeu majeur pour l’avenir de notre pays.

Ainsi, faire payer 100 euros d’amende aux consommateurs de cannabis, revenir sur l’automaticité des aménagements de peines, ou condamner par principe l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans, n’a jamais été constitutif d’un projet sécuritaire ambitieux, abouti et nécessaire.

Dans ce domaine, comme dans les autres, Macron fait du Macron. Il surfe, il fait de l’approximatif, il fait de la « com » là où il devrait construire pour demain. Il est, in fine, dans la droite ligne des Taubira et des Urvoa. Mais quoi d’étonnant ?

Source






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le « programme » Sécurité de Macron : Incohérent, dénué de réalisme et ringard!

    1. alauda

      Hors sujet, mais comique :

      « Lorsque des progressistes ont voulu mener le combat, pour la liberté de conscience et pour la laïcité, pour voter cette belle loi de 1905 séparant l’Église et l’État, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite. »

      Perle Macronienne, vidéo mise en ligne le 04/02/2017 sur BFM TV.

      Un ange passe… Droit de vote des femmes le 21 avril 1944.

      🙂

    2. LeClairvoyant

      Macron, est hors sujet dans son programme, et son groupe, « En Marche » une bande inexpérimentés, qui ne fera que des combines à droite et à gauche, et ne s’en sortira pas.

    3. Filouthai

      C’est la pensée Hollande diffusée par un bonimenteur qui ne sait pas s’il est à gauche ou à droite, et s’il doit avancer à voile ou à vapeur !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *