toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le FN suscite toujours le malaise des institutions juives


Le FN suscite toujours le malaise des institutions juives

.

À l’occasion d’une tentative de rapprochement avec des représentants de la communauté juive, les responsables du FN ont dû marquer leur distance avec Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen.

Pour le Front national, obtenir le soutien de la communauté juive ou du moins faire cesser son hostilité historique, relèverait d’un aboutissement sur le chemin de la «dédiabolisation» que voudrait impulser Marine Le Pen. L’antisémitisme et le négationnisme ont largement contribué à façonner la mauvaise image dont pâtit encore le parti auprès de certaines franges de l’opinion. On comprend dès lors mieux les efforts déployés par les cadres du Front national, à quelques semaines de la présidentielle, pour apporter des gages à la communauté juive et tenter de prouver que la page est désormais tournée.

Ainsi, ce mercredi 8 février, deux responsables FN ont répondu à l’invitation de la Confédération des juifs de France et des amis d’Israël (CJFAI), une organisation décriée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), qui refuse tout contact avec le FN. «Le cordon sanitaire autour du Front National est un impératif républicain auquel les Juifs sont attachés, parce qu’ils savent qu’en protégeant la République, il protège les Français juifs», assure Francis Kalifat, président du Crif.

Ce petit-déjeuner de travail organisé Chez Françoise, une table bien connue des habitués de l’Assemblée nationale, était organisé, comme le relate Le Monde, par deux les meilleurs entremetteurs du parti de Marine Le Pen auprès de la communauté juive. Le premier, Richard Abitbol, président du CJFAI, est un habitué des dirigeants FN. Il assume depuis 2015 l’idée que «le passage à l’acte du vote Front national n’est plus un sacrilège». On trouvait également à cette rencontre Michel Thooris, un syndicaliste policier responsable de l’Union des patriotes français juifs, régulièrement présenté comme «le juif du Front national».

Collard et Aliot, ambassadeurs du FN auprès des juifs

Côté FN, on trouvait le vice-président frontiste Louis Aliot, qui revendique régulièrement sa proximité avec la communauté juive pieds-noir, dont il se revendique descendant. À ses côtés, le député Gilbert Collard, infatigable pourfendeur de l’antisémitisme et défenseur d’Israël. Etaient présents Nicolas Lesage, directeur de cabinet de Marine Le Pen, et Jean-Richard Sulzer, l’un des conseillers économiques de la candidate. Mais ce sont surtout les absents qui sont venus troubler la quiétude de cette manifestation de bienveillance réciproque.

Après avoir affirmé que «depuis 2011, le FN n’est plus ce qu’il était» et salué l’absence de remarques antisémites chez Marine Le Pen, Richard Abitbol a tout de même soulevé une question fâcheuse pour les adeptes de la dédiabolisation: «Il y a encore des gens peu fréquentables au FN, comme M. Chatillon ou des proches de Rivarol. Que comptez-vous faire avec ces personnalités qui dérangent ?»

Une réflexion qui intervient trois jours après que le même Frédéric Chatillon ait été à l’origine d’une polémique qui a entaché les assises présidentielles de Marine Le Pen à Lyon. Il s’est rendu le samedi soir dans une soirée identitaire durant laquelle des propos antisémites, tenus par d’autres individus, ont été enregistrés et diffusés par le site Buzzfeed. A ses côtés ce soir-là, une autre figure sulfureuse de l’entourage proche de Marine Le Pen, le conseiller régional Axel Loustau. Comme le racontent les journalistes David Doucet et Mathieu Dejean, ces hommes au parcours mouvementé ont noué leur amitié avec la présidente du FN à l’université, lorsqu’ils étaient tous deux membres du Groupe Union Défense (GUD), célèbre groupuscule universitaire d’extrême droite. Outre leurs fréquentations éloignées du visage que voudrait montrer le FN, Chatillon et Loustau sont au cœur de la société Riwal, société de communication prestataire du FN au coeur d’une affaire de surfacturations. Ces deux intimes de la candidate lui soufflent conseils et stratégies, tout en jouant un rôle déterminant dans les circuits financiers du parti. Au sein de cette «GUD connexion», vient s’ajouter l’influent Philippe Péninque, conseiller de l’ombre non encarté et personnage clé de l’entourage proche de Marine Le Pen.

Les anciens du GUD, un boulet pour l’image

L’évocation de Frédéric Chatillon par le président du CJFAI n’a pas manqué de semer le malaise chez Gilbert Collard et Louis Aliot. Chacun a tenu à marquer de nettes distances avec cet ami de Marine Le Pen, qui s’affiche volontiers «chez lui» dans les grands rendez-vous du parti. «Les cons qui comptent, il faut les virer. Et les cons qui ne comptent pas il faut les virer, parce qu’ils polluent», a estimé Gilbert Collard en soulignant «ne pas connaître» Chatillon. «Les gens qui sont discutables, je suis pour qu’on les vire. Chatillon, personnellement, (…) Il ne serait pas là, on se porterait beaucoup mieux». Louis Aliot lui-même a tenu à marquer ses distances avec cet indéboulonnable proche de sa compagne: «Il est un extérieur qui pose problème dans certains milieux, je le conçois. Mais il n’a, en tout cas pour moi, aucune influence dans la politique et dans l’idéologie politique qui sous-tend notre programme. Je veux que ce soit très clair».

La persistance de ce malaise entre le monde juif et le FN a encore pu se mesurer lors du récent voyage de Nicolas Bay en Israël, fin janvier. La plupart des responsables politiques locaux l’ayant rencontré à cette occasion ont refusé de couper publiquement le cordon sanitaire qui isole toujours le parti.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le FN suscite toujours le malaise des institutions juives

    1. franck

      il y a comme un probleme a l ennoncee de l equation.
      obtenir le vote de la communautee juive d un cote
      et souscrire la nationalitee francaise aux franco israeliens .
      et pour les juifs francais partis vivrent aux us ,canada .,asie
      elle fait comment ?
      et pour les chretiens francais ayant egalement une double nationalitee ele fait quoi ?

    2. sebag

      je suis favorable à la dédiabolisation du FN j’étais sur la liste du FN aux dernière s municipales dans le 7ème arrondissement. Aujourd’hui, je vis en Israël, et je souhaite que Marine soit élue car elle est la seule à redresser le France. Je préfère une France chrétienne que musulmane, je crois que c’est mieux pour Israël. La double nationalité, à quoi bon, je suis revenu à la maison, chez nous, comme disent les militants du FN. Donc, nous n’avons, nous juifs , rien à craindre, on a recouvré notre autonomie nationale. Le seul point qui me gène, c’est la kippa, je ne la porte pas, mais demander aux juifs d’y renoncer, revient à demander aux Bigoudines de ne plus porter leur coiffe ou aux basques de ne plus porter leur béret.

    3. Franck DEBANNER

      Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre que les crifards décrient une association Juive ?

      Quand donc les merdia soi-disant juifs cesseront de considérer les crifards comme représentant les Juifs encore en francekipu ?

      Puisque depuis octobrer 2000 les crifards persistent dans le masochisme et qu’ils nuisent non seulement aux Juifs encore en galoute, mais à tous les Juifs, je considère que les crifards ne sont que les représentants des alterjuifs que les nazi n’ont hélas pas fini de détruire ! Merde à la fin !

    4. Albatros

      Si la religion était un passeport, je jetterais le mien au feu tellement je suis dégoûté du comportement de mes lâches coreligionnaires….lâches et idiots !!
      J’étais, mais ça c’était avant, tout a fait contre le vieux para antisémite aussi haineux que stupide.Par contre depuis que sa fille a pris la main je suis adhérent (et fervent) FN-RBM … J’ai eu le plaisir de parler avec les membres de son équipe Alliot, Bay, Stirbois etc à chaque réunion, et je peux confirmer que c’est le SEUL parti politique qui sera en mesure de nous défendre ! Quand je vois ces abrutis du CRIF ou les jeunes juifs (sans c..).qui vont faire des mamours aux imams et prier ensemble, je suis révulsé !
      Marine n’est pas « d’extrême droite » comme le hurle cette idiote de Ruth El-krief, elle est réellement patriote et POUR les français de religion israélite !!! Vous n’avez plus le choix , ou vous êtes patriotes ou alors allez vous faire islamiser en Arabie !! De voir et entendre des juifs se rapprocher des musulmans et cracher sur Marine, j’ai envie de hurler devant tant de bêtise !!

    5. Albatros

      Je rajouterais que, oui! il existe encore des anti-juifs au FN, mais pas plus que dans la gauche; et que la meilleure façon de leur fermer le bec c’est qu’il y ait beaucoup plus de juifs au FN !!
      Mais que craignez vous donc ????
      C’est mieux de se rapprocher de l’islam ???
      Quand j’entend la Ruth interviewer les gens du FN avec tant de haine, je lui dit qu’elle n’est ni juive ni journaliste !!
      Qu’elle épouse Mélanchon !!!

    6. JEAN PN

      C’est vrai, il existe des anti-juifs au FN comme il existe des anti-chrétiens chez les juifs. Mais tous les islamistes, sans exception sont anti-juifs. Alors qui choisir ?
      Là, certains juifs commencent à nous les casser ! Vous voulez que l’on énumère tous les avantages audios, vidéos, médicaux etc … etc … que vous avez en France ? A trop en vouloir vous allez vraiment finir par vous faire rejeter sans espoir de retour ! Et croyez que je le regretterai bien pour mes amis perso qui eux, ne sont pas cons.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *