toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Autorité Palestinienne déçue de la Maison-Blanche. Les rôles sont désormais inversés depuis le départ de Barack Hussein Obama!


L’Autorité Palestinienne déçue de la Maison-Blanche. Les rôles sont désormais inversés depuis le départ de Barack Hussein Obama!

Les rôles sont désormais inversés depuis le départ de Barack Obama et l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche.

L’Autorité Palestinienne considère que la dernière déclaration du porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer concernant la construction dans les localités juives  » est inacceptable et floue ».

Hanan Ashrawi, l’une des figures historiques de l’OLP a déclaré à un média français que cette déclaration semble indiquer que l’Administration Trump accepte l’extension des localités juives. Un autre haut responsable de la centrale terroriste note (avec raison!) que l’attitude de la nouvelle administration américaine est en contradiction avec cinquante ans de politique américaine concernant les localités juives et Jérusalem.

L’Autorité Palestinienne tente par tous les moyens de se frayer un chemin vers Washington. Elle y a même envoyé l’un de ses meilleurs alliés à la Knesset, Ahmad Tibi, qui a rencontré le directeur du département Proche-Orient au State Department, Ted Wallström. Venu pour défendre la cause arabe israélienne, Ahmad Tibi s’est également fait l’avocat de l’Autorité Palestinienne sur la question des localités juives et celle du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem. L’Autorité Palestinienne a une oreille attentive parmi les hauts-fonctionnaires du Département d’Etat, généralement plus proches du monde arabe que d’Israël.

Mais l’Autorité Palestinienne devra attendre et surtout changer d’attitude et de langage. Jason Greenblatt, l’un des proches conseillers du président Donald Trump pour le conflit israélo-palestinien a rencontré une délégation de conseillers de Mahmoud Abbas. Il leur a dit que le président américain ne souhaite pas pour l’instant installer un canal de dialogue régulier avec l’Autorité Palestinienne.

La réintroduction d’un peu de morale dans la politique étrangère ne fait pas de mal.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Autorité Palestinienne déçue de la Maison-Blanche. Les rôles sont désormais inversés depuis le départ de Barack Hussein Obama!

    1. capucine

      la roue tourne mais pas pour les palos ! c’est étonnant qu’ Abbu Mazen n’ai pas encore fait une crise cardiaque après l’élection de Donald Trump à la
      Maison-Blanche !!! ce vieux terroriste aura réussi en allant pleurnicher chez Obama à l’ ONU et à l’ unesco à faire en sorte que tout ce qui appartenait historiquement aux juifs depuis des millénaires appartiennent maintenant aux palos !! qu’il aille au diable et vite ….

    2. Armand Maruani

      J’espère qu’enfin il sera abattu pour ses crimes dont celui des enfants de Maalot et des athlètes israélienns de Munich .

      Le Mossad a une excellente mémoire .

      Le moment est venu de lui régler son compte à cette ordure .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *