toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ancienne ministre de la justice licenciée par Trump, voulait favoriser les réfugiés musulmans à la place des chrétiens


L’ancienne ministre de la justice licenciée par Trump, voulait favoriser les réfugiés musulmans à la place des chrétiens

Washington AP rapporte que Sally Yates craignait que l’ordonnance de Trump n’ait favorisé davantage les chrétiens par rapport aux musulmans, affirme une personne très proche de son entourage.

Pour le président Obama privilégier seulement les musulmans et seulement une poignée de chrétiens étaient normal. Donc, Yates avait le pire des motifs: continuer de laisser les chrétiens en danger et les laisser opprimées et torturées par les armées islamistes.

Le président Trump a le droit de s’attendre à ce que ses dirigeants mènent ses politiques. Il avait raison de la renvoyer – elle avait tort de le défier.

Kim Davis, le greffier du comté de Kentucky, a refusé d’obéir à une ordonnance du tribunal fédéral pour célébrer des mariages entre conjoints de même sexe et a insisté sur le fait que les fonctionnaires devaient faire leur devoir même s’ils n’étaient pas d’accord.

  Yates troublé que la loi désavantagent les musulmans

WASHINGTON (AP) – Le procureur général par intérim Sally Yates, congédié par le président Donald Trump, a déclaré à d’autres personnes qu’elle refusait d’exécuter son décret sur les réfugiés parce qu’elle estimait qu’il était destiné à désavantager les musulmans, selon une personne qui connaissait son raisonnement.

Yates savait que son licenciement était probable, mais elle ne voulait pas démissionner et laisser le problème non résolu, selon la personne, qui est familier avec la situation, mais n’a pas été autorisé à en discuter en son nom. Une proche a parlé de Yates à l’Associated Press mardi.

Le président aura bientôt en place des candidats politiques semblables, pas des fonctionnaires hérités de l’administration Obama comme Yates, qui a refusé d’autoriser le ministère de la Justice à défendre ses ordres d’immigration en cour.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, a déclaré que Yates avait «été enlevé à juste titre» d’une «position de leadership donnée à quelqu’un qui est censé exécuter des ordres qui lui sont transmis correctement»  le procureur général est « tenu d’exécuter des ordres licites. »

Yates était préoccupé par l’intention de cette politique qui était de favoriser les chrétiens et désavantager les musulmans, et elle ne se sentait pas à l’aise d’encourager les avocats du ministère de la Justice à le défendre, rapporte une personne familière proche de sa pensée à l’AP.

Jo Golan pour Europe Israël

source

 





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’ancienne ministre de la justice licenciée par Trump, voulait favoriser les réfugiés musulmans à la place des chrétiens

    1. Jean-Francois Morf

      Seulement 0,6% de réfugiés chrétiens ont réussi à entrer aux USA en 2016 sous Obama, qui tenait absolument islamiser l’Amérique, comme son maître Soros lui avait ordonné de faire.
      En Europe, c’est pareil, mais c’est les envahisseurs mahométans qui noient les réfugiés chrétiens pendant la traversée de la méditerranée…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *