toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : Shimon Riklin dénonce la tradition de délation de la gauche


Israël : Shimon Riklin dénonce la tradition de délation de la gauche

Le journaliste Shimon Riklin (Aroutz 20 et Galei Israël) rappelle une tradition de la gauche israélienne, en tout cas d’une partie, qui date même d’avant la création de l’Etat d’Israël: la délation.

Il raconte qu’il a été contacté récemment par Peled Lévy, réalisateur de films, qui souhaite raconter l’histoire tragique des « Enfants de Raanana », un groupe de sept jeunes du Leh’i, surpris par les Britanniques alors qu’ils s’entraînaient dans les champs. Sans raison aucune, les Britanniques tuèrent cinq d’entre eux.

Le journaliste révèle que son propre père était du groupe, mais avait réussi à s’enfuir. Il fut rattrapé par les soldats britanniques qui lui demandèrent s’il faisait partie de ce groupe de « terroristes » (selon l’appellation britannique). Le jeune homme répondit qu’il cherchait du travail. Les Britanniques ne le crurent point et l’amenèrent à l’Institut de médecine légale d’Abou Kabir à Jérusalem où se trouvaient les dépouilles des cinq combattants du Leh’i, afin de voir sa réaction. Le jeune homme fit comme s’il ne les avait pas connus mais dans son cœur, la rage et la haine l’envahirent contre les membres d’organisations clandestines sionistes de gauche de Raanana qui avaient dénoncé ces jeunes aux Britanniques.

Shimon Riklin rappelle ce fait historique pour dénoncer les tendances à la délation qui furent l’apanage de mouvements de gauche: « Qui a dénoncé l’organisation Nili aux Turcs? Qui fut responsable du phénomène Season? Qui a vendu les camarades de mon père aux Britanniques?

Et aujourd’hui, des localités juives en Erets Israël sont en danger à cause de Juifs qui collectent des informations sur d’autres Juifs et les livrent à des pays étrangers pour de l’argent ».

Et le journaliste conclut: « Comment se fait-il que la délation contre des Juifs provient toujours du même camp politique? »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Israël : Shimon Riklin dénonce la tradition de délation de la gauche

    1. Yéochoua

      C’est un camp politique qui revendique son droit à la trahison. On remarquera que le système israélien semble dépourvu de toute clause concernant l’intelligence avec l’ennemi, la trahison, la haute trahison. Sinon, comment expliquer l’application des accords d’Oslo, du retrait du Sud-Liban, de l’expulsion des Juifs de Gaza, et de la continuation de la vie politique et de la vie en liberté de tous ceux qui ont fomenté ces catastrophes ?
      Pire, à l’époque Rabin-Pérès, ceux qui parlaient de trahison ont été poursuivis, surtout après le meurtre de Rabin, parti pourtant vivant de la manifestation. Considérer qu’un dirigeant politique introduisant un groupe meurtrier dont les effets ne se sont pourtant pas fait attendre relevait de l’incitation au meurtre.
      Ecoutez le discours politique, le traitement de l’information, etc., le mot « trahison » en est absent.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *