toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Affaire Fillon » : La grande manipulation des Médias et du gauchisme mondain, porteurs de la haine de soi!


« Affaire Fillon » : La grande manipulation des Médias et du gauchisme mondain, porteurs de la haine de soi!

François Fillon est, depuis le second tour des primaires de la droite et du centre, le candidat choisi par une très grande majorité d’électeurs. Sa victoire n’a pas été le fruit du hasard. Son diagnostic sur l’état de la France a été jugé le plus lucide et les remèdes proposés les plus efficaces afin de redresser le pays.

Le problème réside dans l’opposition systématique du microcosme qui détient la réalité du pouvoir dans notre pays, c’est-à-dire la capacité de manipuler l’opinion en raison de son poids dans les médias : ceux qui pensent que la France est rance, la famille haïssable, et que la liberté est synonyme de transgression. Le gauchisme mondain est un résidu des années 1960.

Favorable à l’immigration, au multiculturalisme, au communautarisme, aux comportements transgressifs, porteurs de cette diversité qui privilégie « l’Autre » par rapport à l’ennuyeux « même »et à ses nauséabondes revendications identitaires, le microcosme vomit Marine Le Pen et voit dans François Fillon, son parcours provincial dans l’Ouest catholique et sa famille très classique tout ce qu’il déteste. Aussi s’est-il livré à une tentative d’assassinat politique, dont l’aspect méthodique et l’acharnement soulignent à quel point la France est actuellement privée d’une véritable démocratie.

La question n’est pas de savoir ce que François Fillon a fait ou n’a pas fait.

Les questions que le battage médiatique centré sur Penelope Fillon empêche de poser sont beaucoup plus cruciales. Pourquoi lui, alors que ce cas n’a rien d’exceptionnel ? Tout se passe comme si l’information montée en épingle était tombée au moment où la droite n’avait plus vraiment d’autre recours, juste à temps pour déstabiliser le candidat favori, mais trop tard pour qu’on puisse en changer.

Pourquoi le parquet national financier s’est-il rué sur cette prétendue « affaire » avec une rapidité stupéfiante à partir des imputations du Canard enchaîné ? Pourquoi certains journalistes ont-ils bénéficié d’informations sur l’enquête et sur les auditions ? Le journaliste du Monde, qui affirme que les nouvelles révélations ne sont pas favorables à François Fillon et parle d’un « scandale politique majeur », peut-il passer pour neutre ? Le prétendu scandale n’est, en effet, majeur que grâce à ceux qui détiennent le pouvoir de lui donner de l’importance.

Le journaliste du Monde n’est autre que l’un de ceux qui ont publié un ouvrage nourri par les confidences déplacées et irresponsables du président de la République. La publication de ce livre avait paru être déterminante dans le rejet de François Hollande par ses proches eux-mêmes, dans la décision de Manuel Valls de se présenter, et finalement dans le retrait du locataire de l’Élysée. On peut, aujourd’hui, s’interroger sur la réalité du scénario. Et si François Hollande avait décidé lucidement de ne pas se présenter en raison de la certitude de la défaite ? Et si la publication apparemment inopportune d’un livre rédigé par deux journalistes suffisamment proches de lui pour qu’il les invite à l’Élysée régulièrement et aille même à leur domicile était, au contraire, voulue par l’intéressé afin de déclencher le processus de renonciation ?

La candidature d’un social-libertaire, Macron, très proche de François Hollande, le choix de l’impossible Hamon par le PS et la campagne acharnée contre François Fillon, mobilisant la justice et la presse, s’agenceraient dans une opération de manipulation quasi géniale qui permettrait à la gauche de se maintenir au pouvoir après le mandat le plus lamentable de la Ve République.

Compte tenu de la déliquescence de nos institutions, cette hypothèse d’une opération aux antipodes de la démocratie, fondée sur un extraordinaire mépris du peuple, n’est pas à écarter. L’important est, aujourd’hui, d’y résister.

Source

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “« Affaire Fillon » : La grande manipulation des Médias et du gauchisme mondain, porteurs de la haine de soi!

    1. Sara

      Voici un article confirmant les soupçons d’Eric Ciotti, député LR (cf. l’article d’Europe-Israël du 2 février : Pénélopegate : Eric Ciotti accuse l’Elysée de saboter la campagne de Fillon «À qui profite le crime ? Incontestablement, à Macron») :

      il est sur le blog irocblog . wordpress .com : «L’assassinat politique de François FILLON » (pourrait presque être publié tel quel sur Europe-Israël)

      Extrait : « Ou bien Mme Fillon a perçu 2 218,75 euros nets par mois pour un travail effectif ou bien elle a perçu cet argent sans contrepartie. Comment répondre à cette question à la place du principal et de la principale intéressée ? En essayant de suivre un raisonnement logique :

      Si Mme Fillon n’a pas travaillé pour son mari pendant 24 ans alors quelqu’un d’autre a exercé ces fonctions d’attaché parlementaire car il est impossible à un élu national d’exercer son mandat électif sans l’aide d’un attaché.
      Or, que pouvons-nous observer ? Un grand silence de la presse à ce sujet.
      Personne ne nous dit qui a réellement travaillé et surtout qui a travaillé pendant 24 ans pour les beaux yeux de François Fillon, c’est-à-dire gratuitement puisque l’enveloppe réservée à la rémunération de l’attaché parlementaire de M. Fillon servait à rémunérer une femme qui ne faisait rien.
      Vous connaissez beaucoup de gens qui travaillent pendant 24 ans sans percevoir de salaire ? Moi non. La logique veut que Mme Fillon ait bel et bien travaillé pour son mari. »

    2. Jacques B.

      C’est tout à fait cela : la gauche mondaine, qui déteste l’identité française – représentée de façon différente certes, mais quand même, à la fois par Fillon et MLP – s’arrange pour faire éliminer, par ce procédé pourri et indécent consistant à monter en épingle un fait somme toute banal, le seul rival vraiment sérieux de Macron.

      Si la manoeuvre réussit, c’est à désespérer des Français.

    3. LeClairvoyant

      La Gauche au gouvernement a préparée une fusée à plusieurs poussières étages, et on n’est pas à la dernière. Le lynchage de Fillon met la droite à terre. La Gauche qui n’avait aucune chance de gagner, peut apparaître ainsi comme celle qui va sauver la France du F N, car la droite et le centre vont voter pour elle. Mais cela, n’est pas encore garanti.

    4. Lionel

      Soyons réalistes : il reste dix semaines d’ici la 1er tour de la Présidentielle.
      Il a donc été organisé le teasing qui lentement et sûrement va distiller des « nouvelles » datant de 5 à 20 ans sur F.Fillon chaque semaine à venir.

      Le but est d’éliminer le candidat qui propose un programme avec les ingrédients qui ont réussi ailleurs.

      Et ça marche ! Mais on n’est plus en démocratie lorsque l’on manipule l’opinion avec des infos que seul l’état détient …

    5. andre

      A Lionel:
      « On n’est plus en démocratie lorsque l’on manipule l’opinion avec des infos que seul l’état détient … ». On ne saurait mieux dire.
      J’ajoute que le plus etonnant (et, bien sur, inquietant) est la vitesse avec laquelle la democratie s’est effondree en France. Je songe a un commentaire sur le livre « Soumission » de Houellebecq, qui notait avec justesse que le point principal du livre etait peut-etre que l’effondrement d’un systeme etatique aux prises avec la Charia peut se faire en un temps tres bref, trop bref pour que la plupart des gens comprenne ce qui est en train de se passer. Laisser la gauche, aujourd’hui, nous Macroniser ou nous Hamoniser
      serait-il une autre forme de soumission ?

    6. Claude

      Ils sont prêts à tout pour garder le pouvoir ! de véritables sangsues répugnantes

      Tous les coups sont permis ! plus de démocratie , plus de présomption d’innocence mais de la haine à l’état pur !

      Et voilà que les journalistes, au mépris de toute éthique, oubliant leur charte , deviennent tout à coup enquêteurs ! possédant des informations qui ne viennent on ne sait d’où ! et ne se gênant même pas, pour dire qu’ils « enquêtent » !!! et à partir de là, ils manipulent, ils en rajoutent, ils sortent des phrases du contexte, etc…

      On veut abattre cet homme, et chaque jour , l’on nous sort un nouvel épisode , accompagné de commentaires accusateurs violents , de façon à maintenir le peuple en haleine et le mépris envers cet homme …..

      Pauvre France malmenée qui perd son identité, ses valeurs et finalement ….la tête !

    7. Marc Guedj ,

      Revoilà Antonin Levy !
      Dans un récent commentaire, sur les accusations, de plus en plus précises, portées contre François Fillon,e,qui doit faire face à des manifestations, de plus en plus hostiles, pendant sa campagne, je m’étais étonné de la  » disparition » médiatique de Antonin Levy, l’avocat de l’ancien premier ministre.
      Mais le fils de B.H.L.n’a, visiblement pas perdu son temps. Il est apparu habile, intelligent, bien au fait du droit constitutionnel, à la limite convaincant, s’il n’était pas l’avocat de l’ancien premier ministre, pour jeter le trouble dans cette affaire, menant une contre -attaque juridique vigoureuse et de grande envergure.
      Antonin Levy met en cause a désignation du Parquet financier pour instruire un dossier qu,i selon lui, devrait,être sous la responsabilité du Parquet de Paris.
      Dans cet exercice de  » politisai de  » de l’instruction, M° Levy, 36 ans, est apparu consistant et engagé, loin des sorties  » m’as tu vu » de son cher papa…..
      Il a , naturellement, repris les arguments de son client, François Fillon, parlant de tribunal médiatique, mais sur le fond, les véritables accusations d’emplois fictifs, Antonin Levy a ,certes, gagné du temps, en jetant le trouble sur le déroulement de l’instruction, mais n’a vraiment pas éclairé le débat.
      En tout cas, se saisir d’un dossier de cette importance est une véritable aubaine pour un jeune avocat; pour émerger du lot des robes noires et gonfler sa popularité.
      MarcGuedj

    8. LeClairevoyant

      Il y a un lynchage des époux Fillon et c’est grave.
      on voudrais savoir combien ont gagné Bartolone et Anne Hidalgo et autres députés, pour leurs collaborateurs, depuis la même période que les époux Fillon; Car il faut comparer ce qui est comparable, les sommes perçues de tous les députés ou sénateurs pour ses conseilleurs, voir si ne sont pas plus importantes que les sommes perçues Madame Fillon pour une même période?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *