toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

USA : Un rabbin révisionniste scandalise en déclarant «que même pas un million de « vrais Juifs » a été tué» durant la Shoah


USA : Un rabbin révisionniste scandalise en déclarant «que même pas un million de « vrais Juifs » a été tué» durant la Shoah

.

Révisionnisme : Yossef Mizrahi militant contre l’assimilation juive et rabbin orthodoxe réputé vivant aux États-Unis, a affirmé dans une vidéo que seul un million de juifs étaient morts durant la Seconde Guerre mondiale.

Selon lui, les autres cinq millions habituellement inclus dans les victimes juives tuées par les nazis étaient issus de mariages mixtes et n’étaient donc pas juifs. L’action du rabbin Yossef Mizrahi vise à sensibiliser les israélites et à les encourager à pratiquer davantage le judaïsme. Il a récemment tenu une série de conférence à New York et en tient régulièrement dans d’autres villes américaines mais aussi parfois en Israël. Sa page Facebook est suivie par plus de 77 000 personnes.

Dans une vidéo en hébreu sous-titrée en anglais publiée sur YouTube mardi, le rabbin Mizrahi a affirmé : «Voilà comment était la situation en Europe, 80% du peuple juif était assimilé et mélangé avec des non-juifs bien des générations avant l’holocauste». Le rabbin rappelle que selon la loi juive (halakha), seule une personne dont la mère est juive est considérée juive, tout en précisant que la politique nazie définissait une personne comme étant juive si celle-ci avait un grand-parent israélite.

Yossef Mizrahi affirme donc que le chiffre de six millions de juifs tués durant l’holocauste, accepté par la grande majorité des spécialistes de la période, comprenait cinq millions d’individus qui n’était pas juifs selon la halakha. Pour le rabbin : «La vérité est que même pas un million de juifs a été tué. Pas que cela soit, dieu me pardonne, un nombre insignifiant. Cela est énorme, mais il y a une différence entre un et six millions».

Le professeur Kimmy Caplan, directeur du département d’histoire juive à l’université de Bar-Ilan a déclaré que les allégations du rabbin Mizrahi n’avaient aucune base factuelle et n’étaient appuyées sur aucune donnée corroborant sa thèse.

«Quelqu’un qui affirme ceci est complètement détaché de la réalité historique» a-t-il déclaré au Jerusalem Post. Pour Kimmy Caplan, les mariages mixtes étaient peu répandus en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, et qu’on ne trouve aucune trace de discussion des mariages mixtes avant l’Holocauste dans les journaux juifs ou les débats rabbiniques car, selon lui, la problématique n’existait pas à grande échelle.

«La société juive discutait de l’antisémitisme, du nationalisme juif, et d’autres problèmes mais il n’y avait pas de discussion sur les mariages mixtes car cela n’était pas une réalité de la vie juive» a-t-il ajouté.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 38 thoughts on “USA : Un rabbin révisionniste scandalise en déclarant «que même pas un million de « vrais Juifs » a été tué» durant la Shoah

    1. Zayith

      C’est bien beau tout ça mais qu’est-ce que ça change au fait que ce sont bien 6 millions de personnes qui ont été tuées à cause d’une idéologie antisémite ? Un « vrai juif » ne vaut pas plus qu’un « demi-juif » et l’intention était bien d’exterminer tout le peuple juif. Toutes ces victimes « collatérales » de l’antisémitisme ne méritent aucunement un traitement différent de leur calvaire et de leur agonie.

    2. ralph

      Est-ce que cet individu à déjà été à Yad Vashem et à Auschwitz ?
      D’où tient -il ces informations ? A-t-il parlé à des historiens de la Shoah ,quels livres a-t-il lu sur le sujet ? Bien entendu s’il considère que les juifs non religieux (selon ses critères) ne sont pas des « vrais » Juifs le nombre des personnes qui ont péri dans la Shoah sont inférieurs aux chiffres officiels mais il ne tient pas compte que toute personne née d’une mère juive est considéré comme juif.

    3. alauda

      Mais qu’est-ce qu’il dit ? Des mariages mixtes avant 1940 ? Si cela existait, ce devait être bien rare.
      Rien que dans le ghetto de Varsovie, près de la moitié d’un million y est passé.
      Il est totalement shlemiel !
      Il faudrait qu’il relise un peu de hiddisch chez Isaac Bashevis Singer, pour savoir avant de parler quel monde a disparu dans Nuit et Brouillard.

    4. Yéh'ezkel Ben Avraham

      Si ce Rav a raison quand il dit qu’un enfant né de mère non-juive n’est pas Juif – à noter que s’ilest é de mère juive mais d’un père non-Juif il est juif mais considéré comme « mamzer » (https://yechiva.com/index.php/pensee-juive/57-pensee-juive/559-demarche-detude-sur-le-statut-du-mamzer) -, ce rabbin a tort car ses calculs ne se basent sur aucune réalité chiffrée (d’autant que, avant la Shoah, les mariages mixtes étaient pratiquement inexistants sauf chez les tenants de la Haskala,en minorité dans le peuple juif!). de plus, ce Rav- en amenant cette question – commet un ‘Hilloul Hachem (« Désacralisation du Nom de Hachem ») car il oublie depréciser une petite chose,plus qu’importante et qui se trouve aussi dans les écrits de nos Sages : toute personne assassinée « PARCE QUE JUIVE » (et c’est le cas – même si certaines victimes de la Shoah ne l’étaient pas mais ont été assassinées qparce que, selon les Nazis, elles l’étaient) meurt en état de « Kiddoush Hachem » (« Sanctification du Nom de Hachem ») et s’élève donc aux yeux de Hachem – par sa mort involontaire – au niveau de « Juste des Nations », ce qui lui assure dans le »Olam haba » (« Monde qui vient ») à un niveau nettement plus élevé qu’un certain rabbin américain qui ferait mieux de réfléchir aux lois du « lachon hara » (« mauvaise langue ») avant de lancer des stupidités dans ses cours.
      Il base sûrement ses extrapolations sur le taux de mariages mixtes qui ont lieu ACTUELLEMENT aux USA ! Il oublie aussi que le Talmud considère que celui qui fait rougir son prochain en public est considéré comme assassinant DEUX FOIS ses victimes !

    5. Zayith

      Oui Salmon, je vous comprends. En ce qui me concerne je ne suis ni juif ni historien et je ne peux pas me prononcer sur la véracité de son propos. Par contre j’étais à Yad Vashem et aussi au camp alsacien du Struthof et il ne me viendrait pas à l’idée de faire une différence entre les victimes de cette folie humaine. Mais je crois savoir qu’il existe dans le judaïsme des doctrines considérant les non-juifs comme des sous-hommes, non ?

    6. harry zygelman

      ou etait ces parents grand parents pendant la schoa

      je vie en israel pays démocratique par excellence sauf pour sont rabbinat ou certain soi-disant grand rabbin détourne des fonts ou d autre critique les tunes quand ils sont algérois et lycée de versaille sans parler des sepharat contre les ashkénaze

    7. Pinhas

      @Zayith .

      En effet , il n’y a pas de différence entre Juifs et non Juifs .

      Par contre jamais dans le Judaïsme il est mentionné de telles âneries je te site « doctrines considérant les non-juifs comme des sous-hommes  »

      Ce sont les nazis qui considéraient les Juifs , les noirs , les handicapés comme étant des sous hommes .

      Pour revenir sur ce ( rabbin ) , il devrait avoir honte de venir avec sa calculette compter les innocentes familles exterminées .

      Que l’Eternel puisse lui pardonner sa monstrueuse insulte faite aux victimes et à leurs familles .

    8. Christian

      Oui Zayith, c’est tout à fait exact ce que vous dites sur le judaïsme rabbinique qui n’est que le pharisianisme que ne cessait de dénoncer notre Maitre Yeshoua.
      Leur Talmud n’est que du poison, c’est leur fameuses traditions orales ou tous ce qui n’est pas juif est mauvais, même le grand rabbin Ovadia Yossef avait des propos semblables. La kabbale aussi qui n’est autre que la magie des égyptiens, la dernière parachah « Vaéra » nous instruit à ce sujet (Exode 6: 2 à 9: 35).
      Ce judaïsme est complètement anti-Torah, ils ont des yeux mais ils ne voient pas…
      Et cette histoire que c’est la mère qui transmet la judéïté, c’est un grand mensonge. Ruth, était elle juive, même pas Israélite, elle était de Moab et elle est l’arrière grand mère de David et il y a beaucoup d’autres exemples…
      Ils ont des yeux mais ils ne voient pas…
      Si nous aimons nos frères Yehoudim, nous devons avoir le courage de leur dire que leurs rabbins ne sont pour la plupart que des loups et qu’ils leur cachent la vérité.
      Le Rabbi Yeshoua savait bien qui ils étaient et il a eu le courage de le leur dire en face et ils ne supportaient pas que ce juif leur casse leurs affaires.
      La lecture de Matthieu 23 est édifiante, voilà juste le début, mais il faut lire la suite pour comprendre le courage du juif Yeshoua:
      « 1 Alors Iéshoua’ parle aux foules et à ses adeptes.
      2 Il dit : « Sur le siège de Moshè siègent les Sopherîm et les Peroushîm.
      3 Donc, tout ce qu’ils vous disent, faites-le et gardez-le. Seulement ne faites pas selon leurs œuvres. Oui, ils disent et ne font pas.
      4 Ils lient des charges lourdes et les imposent sur les épaules des hommes ; mais eux-mêmes ne veulent pas les mouvoir de leur doigt.
      5 Ils font toutes leurs œuvres pour être remarqués par les hommes. Oui, ils gonflent leur tephilîn, ils rallongent leurs sisit ;
      6 ils aiment la première place dans les dîners, les premières stalles dans les synagogues,
      7 les salutations dans les marchés, et à être appelés par les hommes ’Rabbi. ›… »

      Mais de plus en plus de Yehoudim sont ouverts au message de Yeshoua, pas de la religion « chrétienne » qui ne vaut pas mieux que le judaïsme, kif kif !

      Prions pour nos frères Yehoudim, la prophétie de Zacharie est proche, (Zacharie 12: 10-14).

      Shalom

    9. alauda

      C’est une forme de révisionnisme particulièrement perverse que cette réduction au sixième des victimes de la Shoah, sous prétexte que « la politique nazie définissait une personne comme étant juive si celle-ci avait un grand-parent israélite ». Cela fait plus de quarante ans que j’ai appris à l’école que 5 à 6 millions de juifs tués en Europe parce juifs. Toutes les sources m’ont toujours répété la même chose, sauf les révisionnistes. On sait que d’autres victimes, les Tziganes notamment, ont subi le même sort.

      Cet orthodoxe n’a évidemment aucune donnée factuelle parce qu’elles sont impossibles à reconstituer. C’est vraiment faire injure tous ces morts que de se permettre de juger a posteriori que même pas un sur 10 était juif.

      Qu’il s’occupe des 14 millions de juifs vivants. Il aura bien assez à faire.

    10. Zayith

      Merci Christian. Je suis remué par le Saint-Esprit à chaque fois que je vous lis. Oui j’aime les Yehoudim et je ne peux pas me l’expliquer autrement que par le fait que Yeshoua vit effectivement en moi depuis que je lui ai donné ma vie. Autant incompréhensible est la haine du monde envers les Juifs (mais nous savons qu’il s’agit en réalité d’un rejet envers Dieu suscité par l’adversaire), autant miraculeux est cet amour qui vous envahit pour un peuple qui vous apparaît aussi familier qu’un grand frère et pour une terre imprégnée de la présence du Dieu que nous adorons.
      Je prie que tous les visiteurs de ce sujet soient bouleversés par la grâce scandaleuse de notre Créateur venu lui-même nous sortir de notre propre condamnation.

    11. c.i.a.

      Comme tous les révisionnistes, il a une haine du  » juifs  », mais sa particularité a cet individu, aucune dignité et reni se qu’il est UN JUIF, traitre parmi ses semblables c’est très déplorable et pitoyable!
      Commes les hassidiques, cet idiot donne de l’eaux aux moulins des antisémites, BRAVO! L’lMBÉCILE!!!!

    12. Ruth Rachel

      Attention:

      HaRav Mizrahi est une bonne personne, un bon Rav qui a peut-être fait une faute importante de raisonnement et d’argument qui peut être manipulée par les révisionnistes et négationnistes, malheureusement. Néanmoins, il ne faut pas lui imputer une motivation qu’il n’ait pas…

      Bien que je ne sois pas du tout d’accord avec l’estimation de HaRav Mizrahi que le nombre de personnes juives (selon l’Halakha) mortes pendant l’Holocaust n’était « même pas un million », ce qu’il dit à propos de la loi allemande de l’époque, qui ne suivait pas l’Halakha, est vrai.

      Sous le régime Nazi, une personne ayant deux grandparents juifs a été considérée en tant que juive, même si sa mère n’était pas juive selon l’Halakha (c’est un peu plus compliqué que ca, mais, en gros, c’est l’esprit des lois Nuremberg…). Toute autre personne avec au moins un grandparent juif a été considérée en tant que « mischling ». En outre, l’assimilation au sein de la communauté juive en Europe à l’époque était une réalité (particulièrement après que le mouvement « Haskala » a été né en allemagne…).

      Ca étant, il y avait aussi beaucoup, beaucoup de noms de personnes juives (selon l’Halakha) tuées pendant l’Holocaust qui n’ont jamais été enregistrés par le régime Nazi. Considérez-vous les massacres de masse dans les champs ouverts et les forêts pendant la Shoah…

      En plus, il y avait certainement le meurtre des personnes juives (selon l’Halakha) qui ne connaissaient ou reconnaissaient pas leur identité juive…

      Donc, à mon humble avis, l’estimation de 6 million de morts juifs pendant l’Holocaust soit plus précis, même prudent…

      Enfin, seule D… le sait, le vrai nombre total des morts de personnes juives pendant l’Holocaust…

    13. niro

      qu’il aille se faire foutre ,un rabbin en sus on aura tout vu
      je suis passé au souk ha carmel a tel aviv et j »ai vu de mes propes yeux avec mon epouse,deux hommes avec deux pancartes ,disant que la brith mila est une mutilation,en hebrew et en anglais
      des gens ecoutaient leurs dires en hebrew
      je me suis dit que j’etais dans un pays de fous .
      pas un policier pour leur donner des coups de matraque sur le crane
      un israelien ,m’a dit que c’etait cela la democratie
      aussi malade mental que les autres
      on est chez les fous dans ce pays

    14. Pinhas

      On devrait le trainer par la cravate et l’obliger à lire à haute voix et sans interruption les noms des 6 millions de Juifs exterminés .

      Que cela soit sa punition à ce rien du tout .

    15. Haïm

      Ce n’est pas strictement parler un révisionniste, mais juste un connard qui veut pinailler entre « les juifs (au sens de la Hallara) qui ont été tués » et « les personnes que les nazis ont tués parce qu’ils pensaient qu’ils étaient juifs ».
      Mais il n’avait nul besoin de centrer son décompte sur la shoah. Il pouvait simplement dire : « actuellement il y a au monde tant de millions de personnes qui se revendiquent juifs, et probablement que x% qui le sont au sens de la hallara ».

    16. LTC

      Je trouve que l’article est erroné et beaucoup de commentateurs ici n’ont en plus pas du écouter l’extrait vidéo pour commencer.

      Pour comprendre le raisonnement du Rav il y a je pense plusieurs points à discerner avant. Tout d’abord il faut savoir que le taux d’assimilation à l’époque était (très) élevé, contrairement à une idée véhiculée notamment par les antisémites (mais pas seulement), dont le but est de faire croire que les Juifs de l’époque étaient pour la plupart très pratiquants et que malgré tout ils auraient subit une « punition divine », loin de nous cette idée. Or il n’en est rien, les Juifs en cette période étaient très enclin à divers courants non-juifs, donc plus qu’ouvert aux autres, ce qui a précipité beaucoup de Juifs dans l’assimilation et n’a pas pour autant sucité de clémence de la part des ennemis d’Israël.

      Points à considérer :

      – l’assimilation se caractérise d’une part par les mariages mixtes (un des parents n’est pas juif), mais aussi d’autre part de la tendance à effacer la pratique religieuse de sa vie à un certain point, ce qui laisse la place à des coutumes étrangères, plutôt qu’à la faire progresser ou la maintenir.

      – le taux d’assimilation de cette époque terrible (et avant), auquel on peut opposer le taux de « vrais Juifs » au sens de la Torah et aussi de leur pratique si je puis dire. Toutefois un Juif peut être assimilé dans la pratique, càd ne plus accorder une place prépondérante au judaïsme dans les choix de vie importants notamment, mais reste néanmoins totalement Juif aux yeux de la Torah (sauf rares cas spéciaux)… ce que le Rav n’a peut-être pas précisé dans l’EXTRAIT vidéo ; mais qui je pense est implicite et qu’il faut garder en tête. Les enfants nés des unions mixtes sont soit Juifs (mamzer), soit non-Juifs, mais peuvent être considérés comme assimilés dans les deux cas. Leur nombre est naturellement majoritaire devant celui des parents assimilés ou non-juifs.

      – considérer aussi le taux de « vrais Juifs » par rapport aux assimilés/non-juifs qui ont été tués (déportés ou non).

      – comme rappelé aussi par le Rav, les nazis considéraient une personne « juive » d’après des critères très larges, tout à fait différents de ceux de la Torah.

      Ainsi, tout ce que fait le Rav ici, c’est donner une estimation du nombre de « vrais Juifs » tués durant la Seconde Guerre.

    17. LeClairvoyant

      Est-il un conifère ce rabbin ?
      Quand on parle des millions de chrétiens dans le monde, la plus part seulement ont étés baptisés, d’autres sont devenus, communistes, gauchistes, etc. Avec un décompte pareil, même les arbres de la forêt ne sont pas de la même confession. Il y a les conifères et les autres arbres. Mais si brûle la forêt, est-ce qu’on compte seuls les conifères, les autres espèces ou, tous les arbres?.

    18. Tristan

      Cet énergumène n’a aucune preuve factuelle de qu’il avance. Il est très invraisemblable que « 80% » des juifs européens assassinés, hashem yinkom damam, n’aient pas été halachiquement juifs. Les communautés d’Europe de l’Est étaient très stables, homogènes et pieuses, malgré toutes les difficultés auxquelles cela les exposait.
      Qu’un « rabbin » puisse dire des choses pareilles me consterne. Que des lecteurs d’Europe Israel puissent le défendre me consterne également.
      Il est important de souligner que ce rabbin est sépharade car il y a un nombre significatif de juifs sépharades qui manifestent une indifférence choquante vis à vis de l’extermination des juifs ashkénazes en Europe.

    19. Pinhas

      Quoi qu’il en soit , pourquoi ce ( rabbin médiatique ) vient troubler le repos des âmes de toutes ces innocentes victimes et de nos familles qui , encore aujourd’hui portent en elles des blessures que personne ne saura cicatriser .

      Que cela soit bien clair pour des gens tels que (Christian , message 12 ) .

      Ce n’est pas seulement les propos de ce pauvre type qui me dérangent , c’est de la voir comme un chien berger allemand fouiller la mémoire de nos morts .

      Nous , les Juifs du monde entier , nous souhaitons simplement vivre en paix sans ces comptables morbides .

      Je le redis encore , nos blessures ne seront jamais refermées .

      J’ai honte pour ceux qui viennent ici nous insulter et nous donner des leçons .

      Que l’Eternel veille sur nos chers familles disparues de cette terre mais pas de nos cœurs et de nos mémoires .

    20. Armand Maruani

      A Yad Vashem ils ont réussi à comptabiliser 4,5 millions de victimes .

      Malheureusement ils n’ont pu obtenir le noms des 6 millions .

      Voici ce qu’on peut lire sur leur site /

       » Yad Vashem, avec ses partenaires, a recueilli et enregistré les noms et les détails biographiques de millions de victimes de la persécution systématique anti-Juive pendant la période de l’Holocauste (Shoah). Quatre et demi des six millions de juifs assassinés par les nazis et leurs complices sont commémorés ici. Cette base de données contient des informations concernant les victimes de la Shoah: celles qui ont été assassinées et certaines dont le sort reste à déterminer.

      Les noms de près d’un million et demi de victimes restent inconnus – et le temps presse. C’est notre impératif moral collectif de persister dans nos efforts pour retrouver leurs noms et leur identité. « 

    21. capucine

      le rabbin doit aller faire un pèlerinage dans les camps de concentration et voir les fours crématoires et d’intérresser un peu plus à l’histoire des juifs européens et lâcher un peu la thora… c’est une honte de la part d’un rabbin de dire de telles inepties !!

    22. Jacques B.

      Je ne vois pas l’intérêt de faire ce genre de déclarations, et même si ce rabbin est sincère, ce qui est probablement le cas, il est au minimum très maladroit, car il donne ainsi du grain à moudre aux antisémites.

      De toute façon, juif au sens de ses critères à lui, ou au sens des critères de monsieur X ou de madame Y, ce sont environ 6 millions de personnes qui ont été assassinées PARCE QUE CONSIDÉRÉES PAR LES NAZIS COMME JUIVES. Qu’elles aient été juives à 100%, ou à 80%, ou à 45%, ou à1,25 % (selon quels critères d’ailleurs ?) n’a aucune espèce d’importance.

      NB : suite à mes nombreuses lectures sur le sujet, j’avais retenu que les nazis considéraient comme juifs les personnes dont DEUX des grands-parents au moins étaient juifs. (ainsi que l’écrit Ruth Rachel plus haut)

      Par ailleurs, je n’ai pas du tout l’impression, toujours selon mes nombreuses lectures, que les Juifs européens étaient très « assimilés » ; en particulier en Europe de l’Est, qui a quand même fourni les plus gros contingents (et de loin) aux usines de la mort nazies. Rien qu’en Pologne, il y avait, de mémoire, 3,5 millions de Juifs avant-guerre, exterminés à plus de 99%. Ces Juifs polonais vivaient très souvent dans des villes et villages majoritairement composés de familles juives, d’où un « mélange » forcément difficile avec les Polonais catholiques « de souche » (i.e. mariages mixtes forcément rares dans une société où on bougeait beaucoup moins qu’aujourd’hui). Pareil en Ukraine, Biélorussie…

      Mais bon, le fond du problème soulevé par cet article n’est pas là ; il est dans l’opportunité de faire ce genre de déclarations.

    23. Armand Maruani

      Même si certains n’étaient pas Juifs on peut les considérer comme faisant partie des nôtres car on les a assassinés en tant que Juifs .

      Ils sont dans nos prières à jamais .

    24. J.A

      J’espère qu’il y a une autorité religieuse qui va réagir et qui ira fouiller dans « le pedigree » de ce prétendu Rabbin et voir comment il a eu sa smiha pour dire des conneries aussi grosses. On devrait le mettre au placard !
      Qu’il aille au diable et rejoindre ses frères de nétouré karta …

    25. ANITHAL

      RABBIN ? REVISIONISTE ? non seulement ce n’est pas un juif mais ce n’est pas un Rabbin, on n’est pas Rabb in quand on est auto proclame de ce titre honorifique d’enseignant . Soit sa mere n’est pas juive , soit ul est un liberal ce qui suppose qu’il n’est pas juif soit il est ne re lerations adulterines et il est Mamzer , soit il a été accouché d’une femme avec laquelle le geniteur a eu des relations en periode menstreulle , ou qui n’a jamais pratique le mikve ayant des relations avec plusieurs insemineurs , soit provenant d’une insemination artificielle, dans tous les cas IL N ‘EST PAS JUIF;

    26. ANITHAL

      RABBIN ? REVISIONISTE ? non seulement ce n’est pas un juif mais ce n’est pas un Rabbin, on n’est pas Rabb in quand on est auto proclame de ce titre honorifique d’enseignant . Soit sa mere n’est pas juive , soit il est un liberal ce qui suppose qu’il n’est pas juif soit il est né de relations adulterines et il est Mamzer , soit il a été accouché d’une femme avec laquelle le geniteur a eu des relations en periode menstreulle , ou qui n’a jamais pratique le mikve ayant des relations avec plusieurs insemineurs , soit provenant d’une insemination artificielle, dans tous les cas IL N ‘EST PAS JUIF;

    27. richard

      A ce gros connard de pretendu rabbin qui se torche le cul avec les valeurs les plus sacrées du peuple D’Israël qui n’a jamais comme les autres peuples chercher à convertir de force, seul l’amour est bienvenue dans le judaïsme. Ce qui est à l’opposer de toutes autres peuples et religions. Je doute vraiment des origines juives de ce tocard.. Aussi, dans ces moments les plus sombres de l’histoire aimer un juif c’est déjà être juif pour un juif, ou complice passible de peine de mort pour un antisémite.

    28. A. S. P.

      I think you should listen with attention a few of his lectures before condemn him. He does not say the non Jews (in his views) were not killed as well as the « legit » Jews, or that his lives were less precious. He only has a different view about what is a Jew. Remember: Jewish people must stand together. Every time Jews fight among themselves the world that is bad for all the Jews. The world don’t tolerate it.

    29. N. Hervé

      Faut-il vraiment trier les victimes de la barbarie en victimes de 1ère classe, 2ème, 3ème…? N’est-il pas suffisant de savoir que 6 millions d’êtres humains ont été massacrés pour ce qu’ils étaient ?
      Misère, je croyais que ce genre de question était réservé à l’islam(isme) : qui est un vrai musulman et qui est un faux/mauvais musulman ? Non, il y aussi les bons et mauvais juifs, les bons et mauvais chrétiens, etc…
      N’oublions jamais que la bêtise est distribuée sans discriminations : pour nous pondre des conneries nous pouvons compter sur les « ultra orthodoxes » de toutes religions.

    30. Soliloque

      les institutions juives compétentes devraient lui retirer son titre de rabbin qu’il ne mérite pas de montrer. Il est scandaleux!

    31. HENRIETTE Irène

      Beaucoup de Juifs de ma connaissance, que ce soient des commerçants, des artistes ou des Juifs tout simplement, décédés maintenant doivent se retourner dans leur tombe….. Ce rabbin a-t-il vu des documentaires, lu une littérature sur le sujet, des films (Mein Kampf) ? Comment ose-t-il parler ainsi même s’il a fait une bourde , (comme la bourde énorme de Jean Marie LePen, si vous vous en souvenez) on ne peut lui pardonner ses divagations.

      « Il n’a peut-être pas voulu dire cela » mais il l’a dit. Mon professeur juif qui enseignait encore la musique à 83 ans, pleurait presque lorsqu’il m’a dit qu’il était le seul survivant à Auswchwitz, de sa famille, ses amis…. Il n’en parlait jamais sauf cette fois-là. Comment peut-on oublier ce qui s’est passé dans les innombrables camps de concentration en Allemagne (qui entre nous soit dit nous traitent encore de haut, nous non juifs!).

      J’ai la série Shoah et je ne peux plus regarder ces films ayant trop de chagrin . Les antisémites ne savent même pas, la plupart du temps pourquoi ils sont antisémites. Arthur Rubinstein, le pianiste, avait une servante polonaise, très gentille qui, quand M. Rubinstein a dû partir pour vivre ailleurs, a dit : « Vous êtes tellement gentils, mais quel dommage que vous soyez juif ! Les Juifs ont tué le Christ !!!!!!!! Une croyance catholique bien ancrée dans la tête des cathos., religion que j’ai quittée aussitôt l’âge de « raison »….. Que de crimes n’ont ils pas commis !!!!!! au nom de la religion……..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *