toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un homme d’affaire juif donne des millions de dollars à des chirurgiens missionnaires chrétiens en Afrique


Un homme d’affaire juif donne des millions de dollars à des chirurgiens missionnaires chrétiens en Afrique

En 2013, l’américain Jason Fader accompagné de son épouse Heather, et de leurs deux enfants ont choisi de servir en tant que médecin missionnaire dans une partie reculée du Burundi. Dans ce pays, la majorité des habitants vivent avec un dollar par jour.

CBN a pu rencontrer Jason et le suivre dans les coulisses de cet hôpital hors-norme. Jason planifie une ou deux opérations par jour, mais le plus souvent il finit par en faire jusqu’à 10. Comme beaucoup d’autres missionnaires médicaux servant à travers l’Afrique, Jason doit lever lui-même son propre soutien financier.

« Il serait difficile de trouver un endroit aux États-Unis où je pourrais avoir encore  l’impact qu’un chirurgien peut avoir ici au milieu de l’Afrique. Il y a 2 millions de personnes qui n’ont aucun chirurgien, et je suis heureux d’être ici pour prendre soin d’eux.”

Eric et Rachel McLaughlin, John et Jessica Cropsey et Alyssa Pfister ont finalement rejoint les Fader au Burundi en tant que médecins missionnaires.

Tous ces médecins s’appuient sur leur foi en Jésus, et sont poussés par leur appel de servir les plus faibles, quelles que soient les conditions.

Et cette histoire a bouleversé un homme d’affaires New-Yorkais

A des milliers de kilomètres de là, au centre ville de New-York City, Mark Gerson, un homme d’affaires américain juif, a décidé de participer personnellement au travail des médecins chrétiens. Depuis plusieurs années, Mark a consacré plusieurs millions de dollars pour les médecins et chirurgiens, à travers l’Afrique.

« La Torah, la Bible, nous le dit 36 fois, plus que n’importe quel commandement : Aimer l’étranger. Et qui dans le monde est plus étranger que les pauvres d’ Afrique nécessitant des soins médicaux ? »

C’est ainsi que depuis plusieurs années, Mark et son épouse, Erica, ont donné des millions de dollars pour soutenir les médecins missionnaires à travers l’Afrique.

«Cela a été un honneur et un privilège pour ma femme, qui est rabbin, et pour moi d’être partenaire avec – je choisis le terme soigneusement – ces “gens sacrés”, ces missionnaires médecins chrétiens, qui sacrifient tout, pour offrir des soins à des pauvres en Afrique qui, sans cela, n’en auraient aucun.”

Pour le généreux philanthrope, guidé par sa foi, “il n’y a pas de meilleur retour sur investissement que de permettre à des pauvres d’être soignés.”

«Le Dr Fader a permis à 35 000 patients d’être hospitalisés ou de bénéficier de visites ambulatoires. Il a rendu possible 1 200 interventions chirurgicales et  800 opérations de la cataracte pour un demi-million de dollars… Pour moi, c’est le plus extraordinaire retour sur investissement que toute personne qui utilise le capital pour la philantropie puisse recevoir.”

Source

Source

Source

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

College roommates Dr. Jon Fielder and Mark Gerson, co-founders of African Mission Healthcare Foundation

 

Eric and Rachel McLaughlin, John and Jessica Cropsey and Alyssa Pfister also joined the Faders in Burundi as missionary doctors.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *