toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Intifada des nations pour détruire Israël. Par Sammy Ghozlan


L’Intifada des nations pour détruire Israël. Par Sammy Ghozlan

OPINION

Intifada est un terme arabe signifiant soulèvement, en l’occurence contre les juifs installés en Judée Samarie.

La première intifada, appelée guerre des pierres, a débuté le 9 décembre 1987.

La seconde, du nom de  « Intifada Al-Aqsa », commence le 29 septembre 2000, au lendemain de la visite d’Ariel Sharon sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.

Le 27 décembre 2008, après l’opération Plomb Durci menée par Israel à Gaza,suite aux bombardements sur des populations civiles  par le mouvement terroriste Hamas, son chef  en exil Khaled Mechaal,  a déclaré1 sur la chaîneAl-Jazeera : « Nous appelons à une intifada contre l’ennemi [israélien].La résistance doit se poursuivre pour que la Palestine se libére enfin et pour toujours. ».

En 2015, une nouvelle vague de violence à Jérusalem c’est l’  « intifada des couteaux « 

Toutes ces agressions ont été lancées par les palestiniens .Elles ont causé la mort de nombreux juifs civils et soldats, enfants, bébés ou vieillards .

Aujourd’hui une autre intifadé se profile, lancée cette fois par des hommes politiques et des gouvernements étrangers,ainsi que par des organisations internationales comme l’ONU ou l’Union Européenne.

C’est ce que j’appelle L’INTIFADA DES NATIONS déclenchée pour mettre à genoux le Gouvernement d’Israel, faire la guerre à Israel à la place des palestiniens, et conduire la défaite de l’Etat juif que les ennemis  n’ont jamais pu obtenir par les armes , ni en 1948, ni en 1956,ni en 1967, ni en 1973, ni même lors de ces émeutes islamo palestiniennes, populaires et sanglantes.

Les tenants de l’Islamisme, qu’ils soient arabes ou non, savent qu’ils ne peuvent vaincre Israel par les armes. Les palestiniens en sont conscients, alors ils ont recours aux organisations internationales, et ce sont les états du monde qui mènent la guerre, tous azimuts, contre l’Etat juif, à leur place .

La France quant à elle, utilise cette plateforme palestinienne pour  maintenir sa présence dans ce concert des nations, encouragée désormais par le coup de poignard planté par OBAMA dans le dos d’Israel.

La conférence internationale que la France organise à Paris le 15 janvier 2017, sans les parties belligérantes, participe de ce combat qui vise à avilir Israel pour lui imposer une « pax europa » , contraire à la sa sécurité, dangereuse  pour son existence et pour autant sans intérêt aucun  pour les états qui la prônent.

Ainsi que l’histoire nous l’apprend depuis que le monde est monde, dans tout conflit il y a un vainqueur et un vaincu. La paix ne peut se réaliser que si les parties décident de se rencontrer et de pactiser.

Or dans le cas du conflit israélo arabe, cela est rendu impossible en raison de l’ingérence de l’ONU et de l’Union Européenne avec à sa tête la France qui manoeuvrent pour que les vaincus soient Israel et l’ensemble du peuple juif .

Quel intérêt ont ils à s’immiscer dans ce conflit et vouloir le résoudre à tout prix. Veulent ils exorciser leur passé de puissance coloniale et s’en repentir sur le dos d’Israel

Quelles que soient leurs gesticulations,il est notoire que  ni la France, ni aucun de ces pays  engagés pour la Palestine, ne seront immunisés contre les attentats islamo terroristes inspirés par les professionnels  palestiniens, experts en terrorisme international. Ce sont eux les premiers ont expérimenté les bombes humaines, les voitures béliers, les attaques au couteau,les prises d’otages,les détournements et destructions d’aéronefs ainsi que l’utilisation des enfants et des populations civiles comme boucliers humains.

De plus quelles que soient leurs gesticulations palestinistes verront que les états arabes ne serontjamais  des partenaires économiques fidèles .

Ces  Nations se trompent .Elles mènent la guerre contre Israël à la place des palestiniens Elles condamnen tout développement israélien qu’il soit  culturel,agricole, humain.scientifique,elles sanctionnent la construction, mais elle ne condamnent  pas le terrorisme ni l’irrédentisme palestiniens qui sont l’obstacle majeur à la paix.

Elles  considèrent que le progrès israélien nuit à la paix, mais toujours pas le terrorisme , ce terrorisme qui les atteint en plein coeur aussi .

Pourtant quand on écoute les discours de leurs dirigeants,on entend que tout le monde a le devoir et le droit de détruire la violence là ou elle se trouve, et d’où elle vient, par tout moyen .

« Combattre les attentas en Irak, c’est empêcher les attentats sur notre sol » à dit François Hollande . La France le peut, mais pas Israel.

Il a ajouté, que « Les activateurs idéologiques qui commandent de passer à l’action par tout mode opératoire  seront arrêtés, jugés, emprisonnés, y compris les enfants endoctrinés« .

La France l’Europe, la Turquie, et les autres le peuvent et le doivent,  mais pas Israel dont pourtant l’ennemi islamo palestinien représenté par le Hamas et le Hezbollah est  à ses portes et non à 10.000 km, de ses frontières .

Passant de la complaisance, à la complicité, la France et l’Europe, ainsi que les USA d’OBAMA portent une grande part de responsabilité voire de culpabilité dans tout ce qui se déroule au proche orient . Aucune paix israélo-palestinienne imposée par eux ne résoudra leurs problèmes ni intérieurs ni extérieurs  .

Alors l’UE décide de boycotter Israël, la France lui emboite le pas. Le Ministre de l’Economie M. Sapin, décrète que la directive européenne soit appliquée par les commençants. Elle est toutefois en contradiction avec le code pénal (Article 225) qui prévoit et punit toute discrimination de ce type.

Pour ma part aussi,  j’aimerais pouvoir boycotter les produits en provenance des pays arabes ou de la Palestine. Des produits utiles à l’humanité, comme des médicaments, des applications technologiques, des recherches avancées, etc… mais je n’en trouve malheureusement  pas

Ou plutôt si, il y en a un  « le terrorisme international » dont les palestiniens sont devenus maîtres depuis des décennies, les champions de l’assassinat, de la violence. Ainsi ce peuple aura  généré, les paragdimes les experts du terrorisme  imités et reproduits par tous les terroristes islamistes qui sévissent partout dans le monde et  tuent lâchement nos compatriotes.

Tous les diplomates disent que la Paix va garantir la sécurité d’Israël. Je n’en crois rien.

Ils disent qu’il faut une solution à deux états. Lesquels ? S’agit il de  la Cisjordanie gouvernée par le Fatah et Gaza occupée et gérée par le Hamas

Et Jérusalem ? De quel droit décident-ils que Jérusalem ne doit pas être la capitale d’Israel et du peuple juif ?

Qui leur a donné un quelconque mandat pour décider cela ?

Les états d’Europe dont la France qui ont assez de soucis politiques, sociaux, sécuritaires, à l’intérieur comme à l’extérieur de leurs frontières, devraient s’occuper de leur propres affaires plutôt que des intérêts d’une Palestine putative qui ne sera qu’un nouveau pays islamiste, hostile aux valeurs de l’occident civilisé.

Quoiqu’il en soit, et comme il le fait depuis 2009, conformément à la loi française,  le BNVCA que je dirige continuera de poursuivre en justice tous les activistes de BDS et leurs émules .

Comme les autres guerres qui l’ont précédée, cette « Intifada des Nations » sera vaincue par Israel, avec l’aide de ses vrais amis,dont le plus fidèle : le peuple juif .

Comme le chante le poète « Garde l’Espérance, un autre temps viendra, la souffrance demain finira« . 

Jérusalem restera au coeur de chaque juif, sa capitale une et indivisible pour l’éternité .C’est l’engagement que nous prenons pour l’avenir de nos enfants. C’est l’héritage que nous devons laisser à nos descendants.

© Sammy Ghozlan – président du BNVCA – pour Europe Israël







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “L’Intifada des nations pour détruire Israël. Par Sammy Ghozlan

    1. sergeb

      Quelles que soient leurs gesticulations,il est notoire que ni la France, ni aucun de ces pays engagés pour la Palestine, ne seront immunisés contre les attentats islamo terroristes inspirés par les professionnels palestiniens, experts en terrorisme international. Ce sont eux les premiers ont expérimenté les bombes humaines, les voitures béliers, les attaques au couteau,les prises d’otages,les détournements et destructions d’aéronefs ainsi que l’utilisation des enfants et des populations civiles comme boucliers humains.
      Voilà tout est bien dit.

    2. Aaron

      L’Europe se comporte souvent mal avec Israël. Je suis bien d’accord. Mais comparer cela avec une intifada ou une guerre, c’est être à côté de la plaque. Les tendances anti-israéliennes en Europe sont bien plus complexes que la haine anti-israélienne dans le monde arabe. Et puis, l’article de Sammy Ghozlan n’est pas un soutien à Israël, c’est un soutien à la droite israélienne. Pourquoi deux Etats, demande-t-il ? Pourquoi ne pas tout simplement accepter qu’il y ait un vainqueur et un vaincu pour qu’Israël avale les territoires un jour ? Monsieur Ghozlan souhaite donc un Etat bi-national. Ce sera le début d’une guerre civile hyper-violente et en tout cas la fin de l’Etat juif : l’Etat sera rapidement arabe. Comment ? Vous pensez certainement que M. Ghozlan ne peut pas vouloir cela ? Vous pensez certainement que les nationalistes d’Israël, qu’il soutient apparemment, ne sont pas si aveugles et qu’ils ne fonceraient pas sur un tel danger ? Eh bien détrompez-vous. L’Histoire nous apprend que les nationalistes font les plus grandes erreurs et apportent régulièrement la ruine à leur pays. Ils sont aveugles au principe de réalité, à la réflexion qui leur permettrait de choisir la stratégie la plus intelligente. Ils agissent par passion. Le meilleur exemple est celui des nationalistes palestiniens. Si ils avaient pris en compte d’abord et avant tout l’intérêt de leur peuple, ils auraient accepté l’existence d’Israël et le partage de la Palestine mandataire. Mais non, ils ont voulu toute la Palestine et ont amené leur peuple à des décennies de ruine… Messieurs Benett et Liebermann peuvent amener le peuple d’Israël à la ruine comme tous les nationalistes du monde. Quant à l’assimilation par M. Ghozlan d’Obama à un ennemi d’Israël parce qu’il a laissé voter une résolution condamnant les colonies, c’est une honte. Et cela, qu’Obama ait eu raison ou tort. George W. Bush lui-même a laissé plusieurs résolutions passer contre Israël. Clinton aussi. Reagan aussi. Ce n’est que la politique normale du plus grand allié d’Israël. Obama est non seulement un ami d’Israël, mais un de ses plus grands. Obama a livré à Israël des armes que George W. Bush lui-même avait refusé de lui livrer. Jamais les livraisons d’armes à Israël n’ont atteint de telles proportions. Ensuite il faut écouter et savoir. Obama ne s’arrête jamais de condamner la condamnation systématique d’Israël et de s’élever contre elle, y compris en privé. Obama sait ce qu’est l’hostilité à Israël. Je conseille à ce propos les premières pages du livre de Denis Ross sur les relations israélo-américaines, où l’on voit ce qui se dit en privé entre Sarkozy, Merkel et Obama – et où les défenseurs d’Israël ne sont pas Sarkozy ou Merkel comme on pourrait le croire, mais Barak Obama. Ah, les clichés..

    3. Salmon

      @Aaron

      Mais non Samy Gozlan ne veut pas un état binational

      relisez ce paragraphe de l’article

      Tous les diplomates disent que la Paix va garantir la sécurité d’Israël. Je n’en crois rien.
      Ils disent qu’il faut une solution à deux états. Lesquels ? S’agit il de la Cisjordanie gouvernée par le Fatah et Gaza occupée et gérée par le Hamas
      Et Jérusalem ? De quel droit décident-ils que Jérusalem ne doit pas être la capitale d’Israel et du peuple juif ?
      Qui leur a donné un quelconque mandat pour décider cela ?
      Les états d’Europe dont la France qui ont assez de soucis politiques, sociaux, sécuritaires, à l’intérieur comme à l’extérieur de leurs frontières, devraient s’occuper de leur propres affaires plutôt que des intérêts d’une Palestine putative qui ne sera qu’un nouveau pays islamiste, hostile aux valeurs de l’occident civilisé.

    4. Yehudah

      La solution à deux États est un zombi portait par le premier ministre il ne peut pas être mort parce qu’il n’a jamais vécu. C’était un cadavre déchirant et pourri d’un processus diplomatique. Si vous étiez sous son vent de la procédure, cela semblait vivant.

      De près, il n’y avait que le sang et la mort.

      Tout comme le Saint-Empire romain , la solution à deux États ne résolvait rien et il ne s’agissait pas de créer deux Etats. Non, sauf si vous comptez un Etat du ramas à Gaza et un Etat du fatah en Cisjordanie.

      Quel problème a été la résolution des deux États solution?

      Ce n’était pas le problème du terrorisme. Passer la terre les armes et le pouvoir à un groupe de terroristes fait pour plus de terrorisme. Ce n’est pas un hasard si le terrorisme islamique a explosé à la même époque.

      La conséquences de donner aux terroristes leur propre pays a jouer avec étaient aussi prévisibles que de prendre une perceuse puissante pour percer au fond d’un bateau ou allumer un grille-pain dans un bain a bulle pour elitiste deseuvrer du regime Israelien. Le résultat le moins probable de la remise des armes à des sociopathes homicides était la paix. Le plus probable était le meurtre. Et c’était comme prévu ce qui a lieu.

      Le problème que la solution à deux États était en train de résoudre était l’existence d’Israël; Le problème juif.

      Vaporiser la solution à deux États sur un pays plein de Juifs irritants qui ont réussi à survivre à plusieurs génocides musulmans. Appliquer et attendre aussi longtemps que cela prend jusqu’à ce que le problème juif est résolu à nouveau.

      La solution à deux États n’a pas mis fin à la violence. Il est monté jusqu’àu sixieme cimes des nuages . Il n’a même pas créé un État palestinien. Mais il a fait un travail modérément décent de résoudre le problème juif en tuant les juifs sous le regard satisfait et condescendant de l’elite du pays.

    5. Aaron

      @Salmon

      Bien sûr que Sammy Ghozlan ne veut pas un Etat bi-national, ce que je voulais dire était que Sammy Ghozlan participe à l’avènement d’un Etat bi-national, tout simplement parce qu’il y a des faits objectifs : si Israël avale les territoires, il deviendra forcément un Etat judéo-arabe. Même si il restait officiellement un Etat juif, il perdrait sa démocratie pendant quelque temps, mais pas pendant très longtemps, un état apartheid ne peut plus être accepté par la communauté internationale (je le dis pour les gens qui rêvent secrètement d’un Etat juif transformé en Etat totalitaire où les Arabes n’auraient plus de droits civiques), et fatalement l’Etat deviendrait judéo-arabe. Et vu le taux de natalité déséquilibré entre Juifs et Arabes, il deviendrait un Etat arabe. Il y a des faits qu’il faut avoir le courage de regarder en face. La grande difficulté pour la plupart des gens est d’appuyer leurs idées sur des faits objectifs. Dans le cas des territoires, les choses sont très simples : la question démographique ne va que dans le sens des Palestiniens. Les territoires, c’est la fin d’Israël. Continuer à promouvoir l’idée qu’Israël peut se permettre de les garder est une folie, mais comme je le disais, dans l’Histoire les nationalistes ont souvent mis en avant des folies qui ont amené la ruine de leurs peuples.

      Attention, je ne dis pas qu’il n’y a pas de risques à quitter les territoires. Il y a des risques. Il faut un accord, et même avec un accord il est possible qu’un jour Israël soit confronté à des missiles. Mais il est aussi possible que non. Je rappelle que la paix avec l’Egypte était quelaque chose à laquelle il était très difficile de rêver avant 1977, et pourtant, on peut dire que la paix est assez froide entre Jérusalem et Le Caire, mais depuis 1978, en presque 40 ans, même avec les Frères Musulmans au pouvoir, il n’y a pas eu un seul mort entre Israël et l’Egypte. Quarante ans sans aucun mort, c’est pas mal, non ? Donc ceux qui ne croient qu’à un avenir de guerre, répétant encore et encore qu’il ne faut rien espérer, devraient comprendre que l’Histoire réserve des surprises, et qu’en tout cas elle ne s’arrête jamais. Personne ne connaît l’avenir, donc ils ont peut-être raison, mais ils ont aussi peut-être tort. Et en tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’en ne faisant rien pour la paix et pour la solution à deux Etats, la guerre continuera, et ils en seront responsables eux aussi. Ceci est donc aussi un message pour Yehuda : parler de l’avenir comme si vous saviez exactement ce qui allait se passer, et comme par hasard comme si ce qui allait se passer devait conforter votre nationalisme, ce n’est pas sérieux. Si on veut parler sérieusement, il faut envisager les différentes possibilités. Une possibilité très sérieuse par exemple, c’est qu’à force de se donner une image d’occupants, Israël se retrouve un jour abandonné par son allié américain (car là-bas les jeunes qui voient l’occupation sont de plus en plus pro-palestiniens), sans allié du tout, se retrouve à court d’armement et en très mauvaise posture face à ses ennemis. Il faudrait que vous compreniez que lorsqu’on vous dit ça, on essaie de sauver Israël, de sauver l’Etat juif, et que c’est le jusqu’au-boutisme qui est une folie destructrice. Il faut réfléchir, les gars, okay ?

    6. ralph

      Un Etat Palestinien . Mais où ? Quelles frontières ? « Jérusalem-Est » comme capitale ? « Retour des réfugiés »?
      Qui sera capable de résoudre ces problèmes ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *