toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’endoctrinement des enfants palestiniens à la haine et au djihad, des générations sacrifiées


L’endoctrinement des enfants palestiniens à la haine et au djihad, des générations sacrifiées

Dès le plus jeune âge d’un enfant, il lui est inculqué des valeurs et des repères moraux, des modèles comportementaux, qui lui serviront de cadre durant sa vie future. Si la plupart des parents veulent pour leur progéniture un avenir radieux, ce n’est pas le cas de tout le monde: les arabes « palestiniens » inculquent à leurs enfants une haine implacable dès la prime enfance, jetant les bases d’un terrorisme viscéral et de concepts délétères pour un espoir de paix. Tout au long de sa vie, le palestinien baignera dans un maelstrom de haine et de violence, conduisant à des actes terroristes contre Israël.

1- L’institutionnalisation de la propagande anti-Israël

Les autorités palestiniennes (Hamas à Gaza, Autorité Palestinienne en Judée Samarie) ont lancé des chaînes de TV, en sus de celles déjà disponibles (chaînes arabes comme Al-Jazeera ou la TV égyptienne, …), et y diffusent nombre de programmes « éducatifs » qui incitent sans ambiguïté à la haine et au meurtre. Ainsi, les émissions pour enfants sont éloquentes. Un exemple type est cet extrait du 2 mai 2014, sur Al-Aqsa TV (appartenant au Hamas):

On y voit une incitation très claire à « tuer les juifs »…

L’endoctrinement passe aussi par le jeu, les personnes données en exemple, les programmes scolaires. L’image suivante montre deux enfants lors du défilé du Hamas fêtant ses 29 ans d’existence:

En effet les enfants sont très souvent associés aux défilés et manifestations publiques, que ce soit dans un rôle quasi militaire, ou pour agiter des drapeaux, brandir le portrait d’un terroriste mort (qui lui sert donc d’exemple) ou crier des slogans.

Ce n’est pas un cas isolé: ainsi une vidéo tournée lors d’une fête d’école à Gaza (district de Zeintoun, le 29 mai 2016) montre des enfants jouant le rôle des soldats israéliens, alors que d’autres jouent les terroristes qui s’infiltrent pour tuer des juifs…

En grandissant, l’enfant pourra fréquenter des « camps de vacances » destinés à lui donner un rudiment de formation paramilitaire. Les exemples fleurissent sur internet pour parler de ce programme du Hamas, qui finit d’endoctriner les jeunes. Par exemple, cette photo issue d’un camp du Hamas, en juillet 2016:

En clair, l’endoctrinement militaire est constant, les enfants sont initiés au maniement des armes et à des rudiments de tactique. A la clé, une véritable milice paramilitaire, capable de prendre les armes et commettre une exaction.

Les réseaux sociaux  sont devenu un canal privilégié pour l’incitation, avec de nombreuses vidéos ou dessins animés mettant en scène un palestinien qui tue des juifs, ou des chansons censées galvaniser leur auditoire contre les juifs. Israël est dépeint comme l’occupant de la terre ancestrale, et comme un ennemi à abattre par tous les moyens, y compris des moyens relevant du harcèlement:

Ajoutons à cela l’incitation des prêches à la mosquée, le négationnisme éhonté et la falsification historique du monde arabe, la glorification d’Hitler, …

2- Une éducation parentale dévoyée

Les schémas de pensée antisémites sont si ancrés, la haine si vivace que certains parents poussent leurs enfants à affronter Tsahal, même en envoyant un bambin à la démarche hésitante lancer des pierres:

Le père du bambin défie Tsahal (« C’est un petit garçon, tirez dessus !« ), puis encourage son fils à agiter son drapeau (« Lève ton drapeau et laisse-les te tirer dessus. […] Lève ton drapeau pour qu’ils te tirent dessus !« ), demandant que Tsahal lui tire dessus (« Tirez dessus, tirez dessus, vous savez faire ce genre de chose« ) ! Enfin il encourage son fils à ramasser des pierres pour les jeter sur les forces de Tsahal (« Ramasse une pierre. Jette-lui une pierre, n’ai pas peur ! Jette-la!« ). Cet enfant est très jeune, peut-être 3 ou 4 ans, et déjà ses parents lui apprennent la haine, à un age où on découvre le monde.

Une autre vidéo montre une petite fille – elle a à peine 3 ou 4 ans, visiblement. Elle a appris son texte, et soutient malgré elle des horreurs qu’elle n’imagine même pas, en appelant à poignarder les juifs.

3- la glorification des terroristes

Les parents de terroristes font froid dans le dos: leurs enfants, nourri au biberon de la haine aveugle, sont leur fierté. Oui, le terrorisme représente pour eux non une fatalité: un accomplissement. Ils sont fiers, d’autant plus que la chose est lucrative. Pensez-vous, une bagatelle:

En cela, ils suivent le troupeau: les terroristes sont présentés par les médias palestiniens comme des martyrs, des héros, de grands guerriers. Ainsi, des séquences sont tournées avec les familles larmoyantes, qui présentent leur progéniture terroriste comme les plus grand des héros… Voire désirent suivre le même chemin.

Bref, le bourrage de crâne en direction des enfants est permanent, et la leçon des totalitarismes du XXème siècle a été retenue: Après les hitler-jugend, les « djihad-jugend ». Affligeant, d’autant plus que ça se passe sous les yeux d’une communauté internationale qui ignore. les leçons de l’Histoire n’ont pas été retenues, et entre les héritiers de Daladier et ceux de Pierre Laval on est servis…

Cet endoctrinement permanent créé des générations sacrifiées sur l’autel du terrorisme, par des « élites » qui les envoient à la mort pour mieux les dépouiller: je vous ai parlé des patrimoines faramineux des dirigeants palestiniens? Non? Il faudra qu’on en reparle: y’a matière !

© Ari pour Europe Israël
Ces goys qui défendent Israël sont toujours là 😉





Ces goys qui défendent Israël sont toujours là



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *