toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: Le Hamas et d’autres organisations terroristes travaillent sans relâche à planifier des attentats d’envergure


Israël: Le Hamas et d’autres organisations terroristes travaillent sans relâche à planifier des attentats d’envergure

En Israël, en particulier dans les grandes villes, la plupart des journées sont rythmées par une routine quotidienne. Ce calme relatif est toutefois très trompeur.

Le Hamas et d’autres organisations terroristes travaillent sans relâche et de manière constante à planifier des attentats d’envergure contre ces villes, selon des sources responsables de la sécurité du pays.

Le Shin Bet (renseignements intérieurs israéliens) et Tsahal (armée israélienne) s’efforcent de garder une longueur d’avance sur les cellules terroristes, et parviennent généralement à le faire grâce à leur vaste couverture du territoire en Cisjordanie. Pourtant, il suffit d’une atrocité commise à grande échelle pour tout remettre en cause.

La plupart des menaces repérées par le radar du Shin Bet sont détectées au stade de l’élaboration et de la préparation, avant qu’elles ne mutent en attaques concrètes.

Ce travail repose sur une combinaison de transmissions des informations, de renseignements humains, de cyber-renseignement et d’autres techniques classifiées.

L’efficacité d’anticipation du Shin Bet a empêché à de nombreuses bombes du Hamas d’exploser dans des endroits bondés au court des dernières semaines.

Le Shin Bet a également empêché des hommes armés de se lancer dans des fusillades dans les rues d’Israël et sur les routes de Judée-Samarie.

AFP

AFP « Membres des brigades Ezzedine al-Qassam du mouvement terroriste palestinien Hamas »

Les sources de sécurité déclarent que la majorité des « grandes infrastructures » terroristes qu’ils ont découvertes en Judée-Samarie sont mises en place par le Hamas. Ils définissent l’infrastructure comme le recrutement organisé de membres, le transfert de fonds pour l’entraînement et l’achat d’armes, l’assemblage d’explosifs et le choix des cibles.

Dans la quasi-totalité de ces cas – les cellules terroristes en Judée-Samarie- sont orchestrées par le Hamas à Gaza ou par la branche du Hamas à l’étranger dirigée par Salah Arouri qui était basé en Turquie jusqu’à récemment et se trouve à présent au Qatar.

Ces mêmes sources affirment que le Hamas poursuit un double objectif.

Le premier étant d’assassiner des civils israéliens et du personnel de sécurité – un aspect central de l’idéologie djihadiste du Hamas.

Le second consiste quant à lui à provoquer une opération antiterroriste de Tsahal à grande échelle en Judée-Samarie dont le Hamas espère qu’elle conduira à la chute de son rival, l’Autorité palestinienne dirigée par le Fatah.

Ainsi, le Hamas est un promoteur central de l’incitation à la violence des Palestiniens en Cisjordanie (comme en témoignent les attaques dites de « loup solitaire » ou des actions de petits groupes terroristes locaux).

Certaines de ces cellules sont démantelées par les services de sécurité de l’Autorité palestinienne, qui considèrent le Hamas comme leur ennemi. Cependant, la majorité sont démantelées par le Shin Bet et Tsahal.

« Le calme actuel est un mensonge », a déclaré cette semaine une source des services de sécurité interrogée sur les efforts du Hamas à cibler les villes israéliennes. « Il suffirait d’une attaque, comme celle qui se préparait à Naplouse, qui réussisse, et les choses seraient très différentes », a-t-il dit.

Le 26 décembre, une enquête du Shin Bet a révélé qu’une importante cellule du Hamas s’apprêtait à commettre des attentats suicides à Haïfa et à Jérusalem.

Jessi Satin/i24news

Jessi Satin/i24news « Sarona « 

Les forces de sécurité ont arrêté les membres de la cellule, empêchant des scènes de carnage dans les rues israéliennes. La plupart des suspects avaient déjà purgé des peines pour des atteintes à la sécurité. Il n’a pas été confirmé si cette cellule agissait sous les ordres de Gaza.

Au cours de l’interrogatoire, les suspects ont révélé qu’entre mai et août 2016, ils avaient installé un laboratoire permettant la fabrication de bombes à Naplouse et avoir fabriqué 7 kilogrammes d’explosifs de type TATP. Ce matériel a ensuite été utilisé pour confectionner des bombes destinées à être utilisées par des kamikazes, et à des engins explosifs que la cellule prévoyait de poser dans différents lieux.

Quatre kamikazes en devenir ont été recrutés par la cellule et prévoyaient de se faire exploser dans des zones bondées à Jérusalem et à Haïfa. Les membres de la cellule ont conduit les enquêteurs du Shin Bet à l’emplacement des bombes. Des réservoirs d’oxygène et des roulements à billes, conçus pour augmenter les déflagrations de l’impact, ont également été découverts.

Les suspects ont également acheté des fusils d’assaut M-16, qui ont été saisis par les forces de sécurité.

La cellule était soutenue par un vaste réseau de personnes qui l’ont aidé et encouragé via la fabrication d’explosifs, l’achat et la dissimulation d’armes, le transfert de fonds et la protection des suspects.

Une source du Shin Bet a décrit la cellule comme étant « hiérarchisée et organisée », ajoutant qu’elle aurait lancé « des attaques graves si elle n’avait pas été arrêtée à temps. Seuls des agences de renseignements et les activités opérationnelles du Shin Bet et de Tsahal » ont empêché la concrétisation de ces catastrophes, qui auraient fait de nombreuses victimes, a indiqué la source.

« Cette enquête a révélé, une fois de plus, les nombreux efforts déployés par l’organisation terroriste du Hamas pour mettre en place des cellules en Judée et en Samarie, avec l’intention de lancer des attaques contre Israël « .

Quelques semaines plus tôt, le Shin Bet et la police israélienne, ont découvert une cellule terroriste composée de résidents de Jérusalem-Est qui avait planifié une série de fusillades dans la capitale.

Les suspects, originaires des quartiers de Tzur Baher et Sheikh Jarah, et également membres du Hamas, auraient formé leur réseau en 2015 alors qu’ils purgeaient leurs peines dans une prison israélienne pour avoir participé à des émeutes.

D’après le Shin Bet, l’enquête a révélé le « grand danger » posé par les terroristes qui détiennent des cartes d’identité israéliennes, et jouissent de la liberté de mouvement aux abords d’Israël ainsi que de l’accès aux armes à feu.

La menace ne se limite pas au Hamas. Les alliés des Iraniens, comme le Jihad islamique palestinien et le Hezbollah, ont également cherché à créer des cellules armées, et ces efforts ont également été repérés et empêchés à temps.

L’année dernière, le Shin Bet a révélé avoir déjoué la tentative d’une cellule terroriste du Hezbollah, composée de six habitants du village alaouite de Khadr à la frontière du Liban, de poser des bombes dans la région de Haïfa.

La liste des attaques déjouées ne cesse de s’allonger chaque semaine. Récemment, les cellules inspirées par l’EI (acronyme pour désigner l’Etat islamique) ont également été démantelées avant d’avoir pu commettre des meurtres.

Et pourtant, il n’existe pas de taux de réussite à 100%.

En avril dernier, un kamikaze palestinien s’est fait exploser dans un autobus à Jérusalem et a blessé 21 civils. Le terroriste est mort de ses blessures et le Hamas a revendiqué l’attentat.

En juin, deux terroristes palestiniens armés ont tiré sur la foule présente dans le complexe Sarona Market à Tel Aviv, tuant trois civils et causant un quatrième décès par une crise cardiaque. Le Hamas a déclaré que les hommes armés, qui ont été arrêtés par les forces de sécurité, faisaient partie de leur organisation, et ont salué leurs actions.

L’année à venir ne présente aucun signe d’une baisse des activités terroristes et la communauté du renseignement israélien devra rester vigilante et active pour permettre la poursuite d’une vie quotidienne relativement calme en Israël.

Yaakov Lappin est un correspondant, spécialiste des affaires militaires et stratégiques. Il mène également des recherches et analyses pour des think tank liés à la défense. Il est aussi le correspondant israélien pour le journal IHS Jane’s Defense Weekly.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Israël: Le Hamas et d’autres organisations terroristes travaillent sans relâche à planifier des attentats d’envergure

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *