toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Inde : Agressions sexuelles de masse du Nouvel An, la faute aux jeunes filles qui «étaient comme des Occidentales»


Inde : Agressions sexuelles de masse du Nouvel An, la faute aux jeunes filles qui «étaient comme des Occidentales»

.

De nombreuses Indiennes ont fait face à une agression sexuelle d’envergure lors des célébrations du Nouvel an à Bangalore. Les autorités locales parlent d’imitation de l’Occident par les femmes. La police présente sur place n’est pas intervenue.

«Lors d’évènements comme le Nouvel an, des femmes sont harcelées ou maltraitées. De telles choses arrivent.» C’est en ces termes que le ministre d’Etat du Karnataka a commenté l’agression de masse qui s’est produite dans la ville Bangalore pendant la nuit du Nouvel An.

Le haut responsable a imputé les agressions au fait que des jeunes filles «étaient presque comme des Occidentales». «Elles essaient de copier les Occidentales. Pas seulement dans la façon de penser mais aussi dans leurs vêtements», a-t-il déclaré en déplorant qu’il ne pouvait pas «forcer les gens à s’habiller comme les Kannadigas [groupe dominant dans l’Etat]».

Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées dans le centre de la ville, quand, soudain, les célébrations se sont transformées en «agression de masse», selon les termes utilisés par les médias indiens. De nombreux hommes ont commencé à sexuellement agresser les femmes présentes.

Les journalistes de Bangalore Mirror étaient sur place et ont témoigné de «l’agression de masse éhontée» dans les rues de la ville. Selon le journal, des femmes ont dû «enlever leurs talons et aller chercher de l’aide» après qu’une foule d’hommes, nombre d’entre eux ivres, se mettent à les harceler.

Un témoin a confié à The Guardian que des femmes effrayées essayaient de trouver de endroits sûrs pour se cacher des assaillants. «C’étaient des actes inhumains. Des hommes […] les agressaient, les insultaient, les provoquaient. […] Je ne pouvais pas supporter ça, je me sentais impuissant», a-t-il expliqué, partageant ses émotions auprès du média britannique.

Les forces de police étaient massivement présentes : 1 500 policiers était en fonction pendant la nuit du Nouvel An, mais ils ne sont pas intervenus. La police explique cette passivité par une ignorance des faits qui étaient en train de se produire. «Nous avons reçu environ 450 appels dans la salle de commande dans la nuit de samedi, notamment après 22h et jusqu’au petit matin, et aucun d’eux n’était lié à des agressions sur des femmes», a déclaré le sous-commissaire Nagendra Kumar.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Inde : Agressions sexuelles de masse du Nouvel An, la faute aux jeunes filles qui «étaient comme des Occidentales»

    1. Frank Giroux

      C’est à croire que les policiers n’ont rien remarqué ! BULLSHIT.

      Croient-ils qu’on est des valises et qu’on a une poignée dans le dos ?

      De toute évidence ils approuvaient la chose et s’ils n’avaient pas été en uniforme identifiable – ils auraient probablement participé, c’est tellement évident, un aveugle dans le noir le comprendrait !

      On a envie de leur crier : «Ferme donc ta grande gueule, menteur».

      Les «indiens» (de l’Inde) sont de macaques en rut et ils le prouvent jour après jour.

    2. michel boissonneault

      il y a encore beaucoup a faire , a évolué ….. j’ai de la sympathie pour les victimes même les policiers doivent évolué

    3. sergeb

      Les indous tout comme les arabes ont un RÉEL problème avec le SEXE
      Pour eux c’est BARS OUVERT quand on connait leurs coutumes concernant les fréquentations et comment ils obtiennent une femmes quand ce n’est pas quatre, très peu d’entre eux ont accès justement a un VAGIN pour se vider la poche de foutre tout comme les singes. Il n’y a pas qu’eux bien sur mais a cette échelle-là c’est du délire. Il est vrai que la religion de mahomet lui-même pédophile est un bel exemple du comment les femmes doivent êtres traitées. C’est toujours la faute des femmes si elles se font violer pour eux. S’il fallait que nous occidentaux agissions comme eux la vie en société n’aurait plus aucun sens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *