toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fidel Castro, idole de la gauche française, avait engagé des officiers SS pour entraîner ses troupes


Fidel Castro, idole de la gauche française, avait engagé des officiers SS pour entraîner ses troupes

.

Le dictateur Fidel Castro décédé est l’idole de la gauche de Mélenchon à Ségolène Royal, en passant par le parti communiste. Tous feignent d’oublié quel dictateur il était. Il vouait une admiration pour le 3ème Reich et n’hésita pas à engager des officiers SS pour entrainer ses troupes. La gauche a toujours soutenu les pires dictateurs…

Un rappel historique semble utile pour rafraichir les mémoires défaillantes de la gauche française…

Le communiste révolutionnaire qui dirige Cuba d’une poigne de fer Cuba a embauché des officiers nazis de la Waffen SS pour entraîner ses troupes durant la crise des missiles de Cuba en 1962, a révélé la lecture de nouveaux documents déclassifiés et révélés par le journal allemand Die Welt.

Cette étonnante initiative de « realpolitik » montre que Castro était capable de passer outre ses différends avec l’ennemi idéologique tant qu’il s’agissait de se défendre contre l’invasion des USA et de réduire sa dépendance vis-à-vis de l’URSS.

Les Waffen SS constituaient le bras armé du parti nazi et l’armée personnelle d’Adolf Hitler. Durant la seconde guerre mondiale, ils ont acquis une triste et inégalée réputation pour leurs nombreux viols, exécutions et destructions, sans parler, bien évidemment, de leur rôle déterminant dans l’Holocauste.

Les fichiers du Service fédéral de renseignement allemand, la Bundesnachrichtendienst (BND), montrent que Fidel Castro avait proposé à quatre officiers SS de venir à La Havane, pour un salaire équivalent à quatre fois le salaire moyen allemand de l’époque. Deux d’entre eux avaient accepté et s’étaient effectivement rendus à Cuba.

Bodo Hechelhammer, directeur des investigations historiques au Service fédéral de renseignement, a raconté au Welt que: « De toute évidence, l’armée révolutionnaire cubaine n’a pas eu peur de la contagion en nouant des liens personnels avec le nazisme, tant que cela servait leurs propres objectifs ».

Deux trafiquants d’armes connus, Otto Ernst Remer et Ernst Wilhelm Springer, ont également joué les entremetteurs pour fournir à Cuba 4000 pistolets fabriqués en Belgique. Selon le BND, Fidel Castro souhaitait réduire sa dépendance vis-à-vis de l’URSS, malgré ses liens avec l’ex-Union soviétique.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Fidel Castro, idole de la gauche française, avait engagé des officiers SS pour entraîner ses troupes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *