toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dernière minute : le congrés américain bloque les 221 millions de dollars promis par Obama aux palestiniens


Dernière minute : le congrés américain bloque les 221 millions de dollars promis par Obama aux palestiniens

Le département d’État a annoncé mardi qu’il examinera la décision de dernière minute de l’ancien secrétaire d’État John Kerry d’envoyer 221 millions de dollars aux Palestiniens la semaine dernière sur les objections des républicains du Congrès.

Le ministère a déclaré qu’il examinerait le paiement et pourrait apporter des ajustements pour s’assurer qu’il correspond aux priorités de l’administration Trump.

Kerry a officiellement informé le Congrès que l’État libérerait l’argent vendredi matin, quelques heures seulement avant que le Président Trump prît le serment d’office.

Le Congrès avait initialement approuvé le financement palestinien pour les années budgétaires 2015 et 2016, mais au moins deux législateurs du GOP – Ed Royce de Californie, président de la commission des affaires étrangères de la Chambre et Kay Granger du Texas, qui siège au Comité des crédits de la Chambre ont décidé de porter objection. Les mandats au Congrès sont généralement respectés par le pouvoir exécutif, mais ne sont pas juridiquement contraignants après que les fonds ont été alloués.

Granger a publié un communiqué mardi disant: « Je suis profondément déçu que le président Obama a défié la supervision du Congrès en voulant envoyé 221 millions de dollars dans les territoires palestiniens. »

Elle a ajouté: «J’ai travaillé pour m’assurer qu’aucun contribuable américain ne financerait l’Autorité palestinienne à moins que des conditions très strictes ne soient remplies. Bien qu’aucun de ces fonds ne soit versé à l’Autorité palestinienne en raison de ces conditions, ils iront à des programmes dans les territoires palestiniens qui étaient encore en cours d’examen par le Congrès. La décision de l’administration Obama de libérer ces fonds était inappropriée. « 

L’administration Obama a depuis un certain temps fait pression pour la libération de l’argent, qui provient de l’Agence américaine pour le développement international et doit être utilisé pour financer l’aide humanitaire en Cisjordanie et à Gaza, soutenir les réformes politiques et de sécurité et aider Préparer la bonne gouvernance et la primauté du droit dans un futur Etat palestinien, selon la notification envoyée au Congrès.

Le financement palestinien est susceptible d’attirer la colère de certains au Congrès ainsi que la Maison Blanche Trump. Trump a promis de soutenir fermement Israël et a invité le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à se rendre à Washington le mois prochain.

Trump semble se rapprocher du Moyen-Orient différemment de l’administration Obama.

Par exemple, certains membres de l’administration de Trump ont été divisés sur l’opportunité de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem.

Le Washington Post a noté que la plupart du monde ne reconnaît pas Jérusalem comme capitale d’Israël. Jérusalem-Est est également considérée comme «territoire occupé», ce que les Palestiniens espèrent appeler leur capitale si une solution à deux États est jamais atteinte.

L’ambassadeur de Trump en Israël, David Friedman, soutient les constructions israéliennes et d’autres changements aux politiques américaines dans la région.

Friedman a dit qu’il attendait avec impatience de remplir ses fonctions de « l’ambassade des États-Unis dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem », même si l’ambassade est à Tel-Aviv. Les conseillers Trump ont dit que le président élu suivra son appel pour le déménagement de l’ambassade.

Jo Golan pour Europe Israël

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Dernière minute : le congrés américain bloque les 221 millions de dollars promis par Obama aux palestiniens

    1. jacq44

      encore quelques mois et beaucoup de choses vont changer avec les nouveaux dirigeants européens, les futurs exs essaient par tous les moyens de rendre les choses indétricotables, mais rien n’est impossible à modifier ….voir les 221 m de $ d’Obama !

    2. Salmon

      c’est la journée des bonnes nouvelles , ça fait du bien

      jacq44 vous avez raison beaucoup de choses vont changer

    3. capucine

      Suuuuper ! c’est une bonne nouvelle …les palos n’ont aucun droit sur la terre d’Israël et ils n’auront pas tout cet argent !! bravo
      Hussein obama n’est plus rien …il n’a jamais été un ami d’ Israël mais un ami des pays arabes !

    4. sergeb

      UN CADEAU DE DERNIÈRE MINUTE JUSTE POUR FAIRE CHIER LE NOUVEAU PRÉSIDENT. QU’ILS AILLENT LE SOUTIRER A L’ARABIE MAUDITE PLEINE A CRAQUER DE PETRO DOLLARS.

    5. Armand Maruani

      Si Obama les a envoyés par les airs Tsahal pourrait les intercepter et les changer en Shekels pour indemniser les victimes israéliennes de tous leurs crimes barbares dignes des pires criminels nazis .

    6. Sandrine AARON

      Hier j’étais inquiète pour savoir si le congrès a bloqué ou non cet argent versé à ces chiens de palestiniens. Heureusement que encore une fois le seigneur a intervenu pour Israël afin que cet argent ne soit aucun cas entre les mains de ces chiens par cette ordure d’Obama

    7. sergeb

      REGARDEZ BIEN LE FACIÈS DE CETTE ORDURE, TELLEMENT DE RESSEMBLANCE AVEC CELLE DES SALOPARDS DE MUZZS.
      LE VISAGE DE LA HAINE

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *