toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump : les choses seront différentes à l’ONU après le 20 janvier


Trump : les choses seront différentes à l’ONU après le 20 janvier

Donald Trump a fait savoir vendredi que « les choses seront différentes à l’ONU » après son arrivée à la Maison Blanche dans un mois, réagissant dans la foulée de l’adoption d’une résolution au Conseil de sécurité contre les « colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens. »

Un tweet lourd de sens

« Concernant l’ONU, les choses seront différentes après le 20 janvier », a simplement tweeté le magnat de l’immobilier.

Le texte exhorte Israël à « cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est ».

Réactions israéliennes

Israël a annoncé peu après l’adoption de la résolution – la première votée par le Conseil de sécurité en plus de trente-huit ans pour condamner la politique de colonisation israélienne – qu’il ne s’y conformerait pas et qu’il rappelait ses ambassadeurs en Nouvelle-Zélande et au Sénégal. La Malaisie et le Venezuela ne sont pas concernés par cette mesure, n’entretenant pas de relations diplomatiques avec Israël.

Ces quatre pays se sont impliqués après la volte-face du Caire qui avait proposé mercredi soir cette résolution rédigée par les Palestiniens et présentée au nom du groupe arabe à l’ONU. Mais l’Egypte avait demandé jeudi le report du vote initial, après une intervention du président élu américain auprès du président Abdel Fattah al-Sissi.

Une Jérusalem « capitale indivisible » d’Israël

Donald Trump, dont l’une des promesses de campagne est de reconnaître Jérusalem comme « capitale indivisible » d’Israël, avait très vite plaidé pour un veto américain dans une rare prise de position pour un président élu.

Sa prise de position n’a pas été prise en compte à moins d’un mois de sa prise de fonction, qu’Israël attend avec de plus en plus d’impatience.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Trump : les choses seront différentes à l’ONU après le 20 janvier

    1. capucine

      alors vivement le 20 janvier 2017 et vive Donald Trump !
      Israël doit annexer d’office la Judée-Samarie et Jérusalem-Est …
      Happy Hanouka à toute l’équipe d’ Europe-Israël

    2. Sara

      Que les USA se retirent de l’ONU !
       
      Éventuellement, pour faire beau, qu’ils en créent une nouvelle à côté en laissant l’ancienne à l’OCI (et à la France) et invitant les pays démocrates et civilisés à les rejoindre. Les résolutions de l’ancienne ONU iront aux vieux papiers à recycler.

    3. sergeb

      L’ONUL tel qu’elle est aujourd’hui est une RISÉE, UNE VRAIE FARCE MONUMENTALE – En comptant tous les pays MAHOMÉTANS hostiles a Israël plus les NON ALIGNÉS MAIS ALIGNÉS, SYMPATHISANTS ET CONSORTS de ces pays, JE NOMME ICI LES POIGNARDS il ne reste plus beaucoup de pays AMIS de l’État d’Israël que l’on pourrait compter a pas plus d’une dizaine a L’ONUL. Donc il faudrait a vrai dire former une autre entité que cette NULLITÉ D’ONU avec tous ces fonctionnaires de pacotilles payés trop cher pour l’utilité qu’ils ont. Certains avec droit de VETO mon cul.

    4. Jacques B.

      Pas étonnant que tant de gens, politiciens, journaleux, soit-disant intellectuels, artistes plus ou moins ratés étaient pour Clinton et contre Trump pendant la campagne américaine.

      Il n’y a guère qu’aux USA où subsiste un courant pro-israélien digne de ce nom, et il est incarné par les Républicains, c’est criant maintenant.

      Vivement le 20 janvier, et les ulcères que beaucoup de jaloux vont développer à partir de cette date ! Eh oui, on récolte ce que l’on sème…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *