toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suite à un faux article, un ministre pakistanais menace Israël d’une attaque nucléaire


Suite à un faux article, un ministre pakistanais menace Israël d’une attaque nucléaire

.

Khawaja Muhammad Asif s’est laissé tromper par un faux article annonçant qu’Israël menaçait le Pakistan de représailles s’il déployait des troupes en Syrie. Un impair diplomatique qui peut se révéler embarrassant.

Le ministre pakistanais de la Défense, Khawaja Muhammad Asif, a agité la menace nucléaire à l’encontre de l’Etat israélien dans un tweet publié le 23 décembre dernier. «Le ministère des Affaires étrangères israélien menace le Pakistan de représailles nucléaires en accusant le rôle prétendu de notre pays en Syrie. Israël oublie que le Pakistan dispose aussi de l’arme nucléaire

Seul problème : la prétendue menace israélienne à laquelle réagissait le ministre pakistanais était en réalité une fausse information, parue sur le site AWDnews.com, affirmant à tort qu’Israël réagissait à l’envoi par le Pakistan de troupes au sol en Syrie.

Le caractère mensonger de l’article était pourtant relativement simple à débusquer, car il attribuait la menace israélienne au ministre Moshe Yaalon, qui a pourtant démissionné en mai 2016, avant d’être remplacé par Avigdor Liberman. De plus, Israël n’a jamais officiellement annoncé disposer de l’arme nucléaire – ce dont certains experts sont toutefois convaincus.

Depuis plusieurs décennies, le Pakistan, puissance nucléaire, tente de gagner en crédibilité sur la scène internationale. Notamment engagée dans les conflits de la zone du Cachemire qui l’opposent à l’Inde, l’armée pakistanaise est la sixième plus puissante au monde.

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Suite à un faux article, un ministre pakistanais menace Israël d’une attaque nucléaire

    1. sergeb

      l’armée pakistanaise est la sixième plus puissante au monde.
      OH OH ET QUELLE PUISSANCE !! Ce pays est catastrophiquement pauvre
      et endetté, il vit des subside des USA
      POUR EN SAVOIR UN PEU PLUS
      http://www.lemoci.com/fiche-pays/pakistan/

      Même si le taux de pauvreté a nettement diminué depuis le début des années 1990, plus de 50% de la population vit avec moins de 2 USD par jour, le revenu par habitant est de 1.313 USD, l’illettrisme concerne environ 45% de la population et l’espérance de vie n’est que de 65 ans. Le taux de chômage est de 6,5% mais le niveau du sous-emploi reste très important. –
      VOYEZ EN PLUS
      http://www.lemoci.com/fiche-pays/pakistan/#sthash.MTd25P9F.dpuf
      PAS TRÈS FORT LE PAKISH

    2. Et si......

      Cet article du même site: http://awdnews.com
      Putin Hints Russia Will Clip Israel’s Wings Over Syrian Skies

      Political
      21 December 2016

      Over 10 different attacks in Syria have been attributed to Israel over the past two and a half years – but Russia’s presence in Syria could soon change that.

      Russian President Vladimir Putin told U.S. President Barack Obama, during their one-on-one meeting in New York early Tuesday, that he was concerned about the Israeli attacks in Syria. He was apparently not referring to the Israeli missiles in the Golan Heights, fired earlier in the week at two artillery positions of the Syrian army in the wake of stray fire into Israeli territory from battles between the rebels and the Syrian army.
      Rather, Putin’s statement was more general, referring to over 10 strikes in Syrian territory that have been attributed to Israel over the past two and a half years.
      read more:
      It showed that despite Prime Minister Benjamin Netanyahu’s meeting with Putin in Moscow last week, Russia intends to create new facts on the ground in Syria that will include restricting Israel’s freedom of movement in Syrian skies.

      Defense Minister Moshe Ya’alon said Tuesday that Israel does not coordinate its actions in the north with Russia. “We have interests, and when they are threatened we act and we will continue to act, and that was also made clear to the president of Russia. We have no intention of giving up our ability to protect our interests and I advise that we not be tested,” Ya’alon said, adding, “We will continue to defend our red lines.
      The Russian combat aircraft that were stationed at the beginning of the month in northwestern Syria have still not taken an active part in significant aerial attacks against Islamic State targets. Russian air crews are busy collecting intelligence and testing the command and control array that was established at a base near Latakia, in the area under the control of the Assad regime.
      Anti-aircraft batteries have been deployed at the base, but so far the Russians have not engaged with any of the other air forces active in the area.
      The assessment of Israel and Western states that are monitoring the situation is that as long as the Russian activity is limited to aerial strikes, without the participation of ground troops, its military efficacy against Islamic State will also be limited. Successes in the fight against the Islamic State groubt have come only when both air and ground assaults were carried out, as in the U.S.-led coalition’s strikes in northeastern Syria, with support from Kurdish ground troops.
      Battles resume across the border
      Fighting between the Syrian army and rebel groups was renewed this week northeast of Quneitra, around the last areas that Assad’s regime still holds near the Israeli border. The battles are taking place around the line of fortifications separating Quneitra from the village of Haddad and the Syrian part of Mount Hermon in the Golan, connected by a fairly narrow corridor to the capital city of Damascus.
      The Syrian regime fears that rebel groups are trying to capture the corridor in order to interrupt the regime’s territorial contiguity and create their own contiguous territories south of the capital. To that end, the Syrian army is preparing to battle along the line of fortifications. Neither side’s actions are directed against Israel.
      Israel’s main concern is over the increased Iranian presence near the border, including the systematic dispatch of local terror squads to carry out attacks in Israeli territory. The last such attack was in August, when a Palestinian Islamic Jihad cell fired rockets at the Galilee and the Israeli Golan Heights. The heads of the Iranian-directed cell were killed the next day in an Israeli air strike on the Syrian side of the Golan border.

      http://awdnews.com/political/putin-hints-russia-will-clip-israel%E2%80%99s-wings-over-syrian-skies

    3. michel boissonneault

      il y a une odeur nauséabonde de manipulation de gauchiste BDS pour encore une fois monter le plus de gens contre l’état d’Israel avec de fausse nouvelle

    4. sergeb

      Voici ce qu’a déclaré le religieux palestinien Cheikh Abd Al-Salam Abou Al-Izz à la mosquée Al Aqsa il y a quelques jours !

      La réaction des musulmans à la victoire de Trump était : « Avec un peu de chance, il détruira [les États-Unis] et s’assoira sur leurs ruines. Puisse-t-il s’engager dans des guerres nucléaires, d’où [les musulmans] sortiront intacts. » Les choses ne se passent pas comme ça. Ce qui est censé arriver est que la nation islamique émergera, et prendra ses propres affaires en main. Elle doit prendre le contrôle et commander ses armées. Elle doit se débarrasser des gouvernements, des rois, des sultans, des cheikhs et des émirs. Elle doit les jeter dans les poubelles de l’Histoire. Peu importe si nous les pendons à une potence ou non. Ce qui importe, c’est que nous devrions les jeter dehors et avancer. Nous devrions prendre leurs armées et leurs armes. Nous devrions prendre les armes nucléaires pakistanaises de ces criminels, et les utiliser au service de l’islam. Nous devrions prendre ces armées, et éliminer l’État des Juifs en une ou deux frappes, puis diffuser l’islam à travers le monde.

      Publié dans Jérusalem, Terrorisme – Djihad, Monde musulman – monde arabophone, Israël
      Partager cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *