toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les cathos français en politique. Bonne ou mauvaise chose ?


Les cathos français en politique. Bonne ou mauvaise chose ?

Michel Garroté – Commençons, même si cela n’est pas le sujet du présent article, par signaler que 82% des Français approuvent le choix de François Hollande de ne pas être candidat à l’élection présidentielle d’avril-mai 2017 (casse-toi pauv’, dégage, etc…). Bien. Venons-en au sujet du présent article. Les chrétiens français, notamment les cathos, reviendraient-ils en politique, comme on le prétend ça et là ?

J’ai en fait le sentiment, comme l’écrit Jacques Guillebon dans La Nef, qu’on assiste, au contraire, à la fin du cycle — entamé avec ‘La Manif Pour Tous’ (LMPT) de la fofolle gauchisante Barjot et son Koch de mari — ‘Manif Pour Tous’ où des gens crurent pouvoir renverser la loi Taubira (mariage civil pour couples homos, avec, et c’est ça le plus grave, adoption d’enfants !…).

J’ai plutôt l’impression (comme l’écrit encore Jacques Guillebon dans La Nef) qu’on assiste, au contraire, à la fin d’une génération romantique que les plus madrés de ses leaders (parfois opportunistes) ont ramenée dans le giron de la raison politique qui est toujours froide.

Ils disaient ne rien lâcher, mais ils ont et ils auront, bel et bien, le mariage homosexuel avec adoption d’enfants. Concernant les questions éthiques, les catholiques et les conservateurs ne doivent pas rêver. Aucun homme politique n’a jamais arrêté une « évolution sociétale », comme l’écrit l’historien François Huguenin.

Je ne pense donc pas que les cathos français, qu’ils soient ‘progressistes’ ou ‘traditionalistes’, « reviennent en politique ». Je pense en revanche qu’ils vont subir toujours plus des persécutions. Et puis, « revenir en politique », cela ne doit pas se limiter, avec ou sans « sens commun », à parler, à écrire, à manifester une fois tous les 4O ans, à accorder des interviews aux merdias et à se disputer (« c’est moi l’chef » ou « la cheffe »…).

Et puis, de manière très personelle  —  en ma qualité de journaliste catholique ami des Juifs en Israël et ami des Juifs en diaspora  —  et à supposer que les chrétiens français reviendraient effectivement en politique, j’aurais alors tout de même une petite inquiétude : Monsieur Poisson, du Parti Chrétien Démocrate (PCD), au sein de Les Républicains (LR), a brandit la « menace » d’un soi-disant « lobby sioniste ». Au lieu de brandir la menace, elle bien réelle, du lobby des Frères musulman, du lobby salafiste, du lobby qatari et du lobby saoudien, sans oublier le très puissant lobby de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Certes, Monsieur Poisson s’est rétracté et nous a raconté qu’il serait, dit-il, un « ami » d’Israël (ce à quoi je réponds : mon D., protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge). Bref, si vraiment les chrétiens français (en fait les cathos français) devaient revenir en politique, il serait alors souhaitable qu’ils se débarrassent (enfin) du courant maurrassien qui infeste (encore et toujours) l’Eglise France, sous forme d’antisémitisme et de judéophobie chez les cathos traditionalistes ; et sous forme d’anti-sionisme et d’israélophobie chez les cathos progressistes.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les cathos français en politique. Bonne ou mauvaise chose ?

    1. Zayith

      Surtout pas des Cathos en politique mais des Chrétiens, des vrais, quelles que soient leurs origines dénominationnelles. La religion n’a rien à faire en politique (qui a déjà la sienne d’ailleurs = humanisme, laïcisme, etc) mais des hommes et des femmes de conviction et libres, ça oui. Pas question que l’ombre du Pape et du Vatican vienne planer sur nous, ce serait une catastrophe !
      En fait il nous faudrait des David dans notre « Egypte française », c’est-à-dire pas religieux pour un sou mais remplis de sagesse. Et pas des philosophes non plus, par pitié !

    2. zanaroff

      Il faut carrément les deux témoins de l’Apocalypse, dans cette fin des temps moribonde. Dieu va employer les grands moyens et envoyer ses deux costauds, pour dézinguer la connerie humaine. Cela va être jubilatoire à voir. Puisque les cons n’ont rien compris depuis 2000 ans, Dieu envoie Elie et Moïse, deux supers prophètes avec des supers pouvoir à faire trembler tous les affreux. Même dans leurs pires cauchemars, ils ne peuvent imaginer les pire châtiments que Dieu leur réserve. A force de provoquer le Seigneur, la réplique ne se fait donc plus attendre. Préparez vos ceintures, ça va être un vrai festival !!! Et Dieu a beaucoup d’imagination, je vous le garantis… un artiste, un vrai… un créateur de toutes possibilités, alors imaginez le feu d’artifice que cela va être !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *