toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Enquête Exclusive diffusé sur M6 sur Jérusalem : Un flot incessant de mensonges et d’inexactitudes pour diaboliser les Juifs


Enquête Exclusive diffusé sur M6 sur Jérusalem : Un flot incessant de mensonges et d’inexactitudes pour diaboliser les Juifs

.

Le dernier épisode de l’émission Enquête Exclusive diffusé sur M6 hier soir au sujet de Jérusalem est truffé de mensonges et d’inexactitudes (pour voir le documentaire sur le site de M6, Cliquez Ici). Nous vous les faisons découvrir :

Les Mensonges :

  • Un mensonge historique :

À 00:09:32, le narrateur présente de la façon suivante la création de l’État d’Israël :

En 1947 pour apaiser les tensions, les Nations Unies ont séparé la région en deux, Israël voit alors le jour. La Jordanie, elle, cède un bout de son territoire la Cisjordanie, cela doit devenir le futur État Palestinien. Mais en 1967, Israël entre en guerre contre ses voisins et annexe la Cisjordanie, c’est le début de l’occupation des territoires palestiniens.

C’est là un tel ramassis de MENSONGES que nous ne savons pas par où commencer:

  1. La Cisjordanie faisait partie du Mandat sur la Palestine confié à la Grande-Bretagne par la Société des Nations à la conférence de San Remo en 1922, avec pour objectif d’aider les Juifs à “reconstituer leur foyer national dans ce pays”. La Cisjordanie n’a donc pas été cédé par le Royaume de Jordanie pour créer un État Palestinien.
  2. Israël n’a pas vu le jour en 1947, mais le 14 mai 1948, suite à l’application du plan de partage de la Palestine voté lui le 29 novembre 1947. Immédiatement après sa création, Israël a été attaqué par les pays arabes voisins, mais l’emporte sur le champ de bataille : c’est la guerre d’Indépendance d’Israël.
  3. À la fin de la guerre, la Cisjordanie qui en effet devait faire partie du futur État Arabe créé par le plan de partage de la Palestine, a été annexée par le Royaume de Jordanie qui n’y a pas créé d’État Palestinien.
  • L’utilisation mensongère des cartes :

À 00:49:18, le reportage présente à l’aide d’une série de cartes datées de 1967 à 2016, “l’érosion” des territoires palestiniens en Cisjordanie, après quoi le narrateur conclut :

En 70 ans les territoires palestiniens ont fondu comme neige au soleil.

Voici la première la série montrant les “territoires palestiniens en 1967” :

La carte des territoires palestiniens en 1967

Et la dernière carte de la série montrant la supposée érosion des territoires palestiniens en 49 ans :

La carte des territoires palestiniens en 2016

Or Bernard de la Villardière fait mentir les cartes. En 1967, la Cisjordanie et Gaza n’étaient pas “les territoires palestiniens” d’un État Palestinien, mais deux régions occupées respectivement par la Jordanie et l’Égypte.

Quant à la dernière carte, datée de 2016 et sensée illustrer l’érosion des territoires palestiniens causée par les Israéliens, elle représente en fait le territoire de l’Autorité Palestinienne, la première entité Palestinienne indépendante et souveraine de l’Histoire, entité créée par les Accords d’Oslo signés par le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et le dirigeant de l’Organisation de Libération de la Palestine, Yasser Arafat dans les années 1990.

Il s’agit donc encore une fois d’un MENSONGE.

Les inexactitudes :

  • Une inexactitude chronologique :

À 00:01:17, Bernard de la Villardière présente la situation du conflit Israélo-Palestinien de la façon suivante.

“Alors en septembre 2015, Jérusalem s’est de nouveau embrasée en proie à ce que l’on a appelé l’Intifada des Couteaux”

Or il s’agit d’une erreur, cette dernière vague de violence a débuté le 1er Octobre 2015.

  • Le Temple n’a pas disparu par magie :

À 00:07:45, le narrateur tient les propos suivant au sujet du Second Temple :

C’est ce temple juif, disparut il y a près de 2000 ans, qui est au centre de l’inquiétude des Musulmans

Non Monsieur de la Villardière, le Second Temple n’a pas disparu, il a été détruit par les Romains.

“La destruction du Temple de Jérusalem”, peinture de Francesco Hayez, 1867

  • Non, le sergent Elor Azaria n’est pas sorti de prison :

À 1:06:00, le narrateur dit la chose suivante au sujet de l’affaire du sergent Elor Azaria (voir ci-dessus)

Le jeune soldat est autorisé à sortir de prison

Cela laisse croire au lecteur que le sergent Azaria, mis en examen pour homicide involontaire, n’est pas sorti de prison. Son procès est toujours en cours.
Le sergent Elor Azaria lors de la permission de 48 heures qui lui a été accordée pour passer la Pâque Juive en famille.

Le sergent Elor Azaria lors de la permission de 48 heures qui lui a été accordée pour passer la Pâque Juive en famille.

  • Ce n’est pas un mur de séparation, mais un mur de sécurité :

À 01:24:15, le directeur de la très douteuse ONG B’Tselem, Haggai El-Ad, explique à Bernard de la Villardière la chose suivante :

Nous avons construit un mur autour de Jérusalem il y a dix ans pour couper la route et isoler les communautés palestiniennes.

Cela est faux, le mur a été construit afin d’empêcher les terroristes palestiniens de venir commettre des attentats-suicides en Israël au cours de la Seconde Intifada.

  • Non, les Palestiniens ne vont pas disparaître :

À 01:28:40, le narrateur dit l’énormité suivante :

Les Palestiniens semblent vouer à disparaître.

Voilà une affirmation peu crédible, étant donné que le taux de fécondité en Palestine est de 4,1 enfants par femme et la croissance démographique annuelle est de 3 %. (Voir le rapport du Bureau Central de statistiques palestinien)

Si Bernard de la Villardière avait pris le temps de vérifier le taux de naissance de la population palestinienne, il se rendrait compte que ces propos sont ahurissants.

En conclusion, cet épisode d’Enquête Exclusive est extrêmement biaisé contre Israël, et contient une quantité incroyable de mensonges et d’inexactitudes. Nous avons contacté M6 pour leur demander des excuses publiques.

PARTAGEZ cet article pour répandre la vérité !

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Enquête Exclusive diffusé sur M6 sur Jérusalem : Un flot incessant de mensonges et d’inexactitudes pour diaboliser les Juifs

    1. Serge de netanya

      des pourris encore des pourris toujours des pourris surtout que c couillon cherche a c dédouaner vis a vis de la populace arabe plus rien ne m’étonne

    2. HENRIETTE Irène

      Comme si les mensonges contre les Juifs existe depuis laite–maintenant.. Dans les années 1500, en Belgique un « musicien » (on dit que la musique adoucit les moeurs) croyait mordicus que les Juifs empoisonnaient les puits ! et volaient des enfants ! Résultat, plus de 1400 Juifs tués et la personne qui m’avait rapporté ce fait disait que « c’était bien fait » !!! comment est-ce possible une telle horreur et cruauté.

    3. Douce France

      Tombée sur votre site, comme je cherchais des avis sur ce reportage qui m’a laissé un drôle de goût…
      Ce documentaire est très orienté.
      Il en est même dangereux, suscitant dans le cœur du spectateur de la révolte contre ces juifs extrémistes, voir de la haine. On en comprendrait presque les attentats palestiniens comme actes désespérés d’un peuple faible et opprimé qui se meurt.
      On a envie de « casser la gueule » de ce juif barbu – qui en rappelle d’autres – qui fanfaronne d’être colon. A la fin du reportage, on se dit que décidément ces juifs*, ils cherchent bien les emmerdes.
      *voilà on est passé du « juif extrémiste » au « juif en général » sans y songer

      (Que je ne choque personne ici, je n’exprime – en les exagérant – que les sentiments « à chaud » que le reportage à pu m’inspirer via l’émotion, avant que le cerveau ne se remette en mode « réflexion » (si on a cette option dans le cerveau, hein!)

      Sérieusement? IL n’y a pas assez de HAINE en ce moment dans le monde, et dans notre pays, dans nos banlieues? Faut en rajouter une couche?

      Un reportage intitulé « portrait de quelques extrémistes juifs » ok, ça présente une facette du réel.J’en avais d’ailleurs vu un sur arte je crois – qui présentait ces colons purs et durs qui semblent aussi racistes (et aussi blonds) que les Boers d’Afrique du Sud, mais parfois touchant avec leur grand rêve idéaliste.

      Mais là « Quand la ville Sainte se déchire », on songe à un reportage présentant deux parties, à mettre en parallèle, et à comprendre comment (si ce n’est pourquoi) cette ville se déchire.
      Le reportage n’est pas équilibré et son titre est trompeur.
      Il me semble que M6 est une chaîne jeune et populaire, plus qu’Arte. L’information (juste ou biaisée) n’y a pas le même impact.

      Dommage, sincèrement, vu l’importance de ce sujet.

    4. MisterClairvoyant

      Le médias en France nous manipulent tous les jours, car nous trouver « un juif nationaliste », plus horrible que les « combattants terroristes du Hamas qui enrôlent des enfants », il faut être forts ces journaleux, qui sentent l’antisémitisme à des kilomètres.

    5. james enrico

      demander au negationniste de M6 DES EXCUSES ?????? !!!!!!!! c comme demander a l enderlineur de RECONNAITRE SON FAUX!!!!!!! DIPLOME DE JOURNALISTE MDRRRR ( emile enrico)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *