toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Donald Trump veut un veto pour une résolution «extrêmement injuste» de l’ONU sur Israël


Donald Trump veut un veto pour une résolution «extrêmement injuste» de l’ONU sur Israël

.

Donald Trump estime que Washington doit bloquer le projet de résolution déposé par l’Egypte sur « les colonies israéliennes » qui devait être soumis jeudi au Conseil de sécurité de l’Onu.

Le président élu américain Donald Trump a exhorté jeudi les États-Unis à bloquer à l’Onu un projet de résolution réclamant qu’Israël cesse ses activités de colonisation dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est.

« Il faut mettre un veto à la résolution étudiée au Conseil de sécurité de l’Onu. Comme les États-Unis le disent depuis longtemps, la paix entre Israéliens et Palestiniens ne peut venir que de négociations directes entre les parties, et non à travers des conditions imposées par les Nations unies », a indiqué le futur 45e président américain, qui prêtera serment en janvier.

Trump estime que cela met Israël dans une position défavorable aux négociations et « c’est injuste à l’égard des Israéliens ». Proposé par l’Égypte, le projet de résolution réclame qu’Israël cesse ses activités de colonisation, selon des sources diplomatiques. Une résolution similaire s’était heurtée au veto des États-Unis en 2011.

L’Egypte a accepté le report d’un projet de résolution de l’ONU réclamant qu’Israël après un appel du président américain élu Donald Trump au chef de l’Etat Abdel Fattah al-Sissi, a annoncé le Caire.

Un «appel téléphonique [entre Donald Trump et Abdel Fattah al-Sissi] a porté sur le projet de résolution auprès du Conseil de sécurité des Nations unies sur les colonies israéliennes», explique un communiqué du bureau du président égyptien.

«Les deux dirigeants se sont mis d’accord sur l’importance de donner à la nouvelle administration américaine une chance de gérer tous les aspects de la cause palestinienne pour arriver à un accord complet», a-t-il ajouté.

Donald Trump, dont l’une des promesses de campagne était de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, avait appelé jeudi 22 décembre l’administration du président Barack Obama à opposer son véto.

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Donald Trump veut un veto pour une résolution «extrêmement injuste» de l’ONU sur Israël

    1. sergeb

      TRUMP est le PRÉSIDENT OFFICIALISÉ par les GRANDS ÉLECTEURS
      et de ce fait, les RESPONSABILITÉS de L’ÉTAT lui incombe. Obama n’a plus qu’a prendre du recul et laisser place a son remplaçant, le 20 janvier
      n’est qu’un vaste, SHOW un SPECTACLE si vous préférez de PRÉSENTATION avec des artistes et de musique et défilé, ce n’est que cela et rien d’autre autrement dit une VASTE MISE EN SCÈNE HOLLYWOODIENNE. OBAMA n’a plus a INTERFÉRER dans la politique intérieure ni extérieure des USA, autrement ce n’est plus de la démocratie..

    2. alauda

      Depuis 1974, l’investiture d’un président français nouvellement élu n’a pas pris plus de 13 jours après son élection. Le système américain qui renouvelle entièrement l’administration en cas de changement de majorité implique un temps de flottement beaucoup plus long, assez déstabilisant vu de loin.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *