toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

A Cuba, Ségolène Royal défend le bilan de Fidel Castro


A Cuba, Ségolène Royal défend le bilan de Fidel Castro

La ministre française de l’Ecologie, Ségolène Royal, a salué samedi à Santiago de Cuba la mémoire de Fidel Castro, « un monument de l’histoire », rejetant les accusations de violations des droits de l’Homme à son encontre.

« C’est un monument de l’histoire, d’abord, Fidel Castro » et « c’est le symbole d’une amitié très profonde entre Cuba et la France », a-t-elle déclaré à des journalistes français peu après son arrivée à Cuba où elle devait assister samedi soir à une cérémonie d’hommage au « Comandante », puis à ses funérailles en cercle plus restreint dimanche.

Mme Royal, numéro trois du gouvernement français, est la seule membre d’un gouvernement européen, avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à avoir fait le déplacement à Cuba à l’occasion de la semaine de deuil national consacrée à l’ex-président cubain, décédé le 25 novembre à 90 ans.

« Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la terreur qu’il y a eue pendant la Révolution française », a-t-elle estimé.

Interrogée sur les violations des droits de l’homme reprochées par l’ONU et l’opposition au régime cubain, Ségolène Royal a souligné au contraire l’existence sur l’île d' »une liberté religieuse » et d' »une liberté de conscience ».

« Ecoutez, il y a beaucoup de désinformation, ce que j’observe c’est que jamais les relations diplomatiques n’ont été coupées avec Cuba, y compris de la part de certains responsables politiques qui me critiquent, qui critiquent la France, jamais », a-t-elle dit.

« Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires, mais certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l’homme alors qu’on sait qu’ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n’en a pas. Et bien fournissez-moi des listes de prisonniers politiques, à ce moment-là on pourra faire quelque chose », a-t-elle ajouté.

« Donc il faut savoir regarder les choses positivement même si ça dérange », a-t-elle ajouté, estimant que « la France n’a pas à donner de leçon » à Cuba.

« Je sais que ça dérange parce que justement voilà un pays insulaire qui protège son patrimoine, qui interdit les prédateurs, qui a réussi aussi à faire en sorte qu’il y ait une propreté, une sécurité vraiment remarquables, que l’on n’atteint pas dans beaucoup de pays qui donnent aujourd’hui des leçons de droits de l’Homme », a-t-elle conclu.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “A Cuba, Ségolène Royal défend le bilan de Fidel Castro

    1. robert davis

      Non seulement elle est de gauche mais en plus hollande doit la caser à l’onu avant de partir car le salaire y est…trézs convenable!

    2. judith

      La France aimée et admirée pour sa mode et la liberté de ses femmes, se renie en adoptant des tenues vestimentaire d’autres temps.
      Royale est pitoyable elle ressemble a une mémé des Balkans !
      Beurk !!!!!

    3. Aline1

      Bravo Mme Royal – C’est tout ce qui vous manquait.

      Je ne parlerai pas de votre position auprès de votre fluctuant compagnon (ce qui ne vous a pas mise à l’honneur, question bon choix)

      En voilà un autre qui démontre à quel point, vous vous égarez Madame.

      Comment après cette « plaisanterie obscène » de ce jour – Vous suivre après en politique ?

      Vous rêvez ! Vous venez de vous rayez d’un large trait. Admirer du Castro, c’est se castrer, pour autant qu’on on ait.

    4. judith

      Tous pourri au PS !
      Marine Présidente.

      Pauvre Brigitte Bardot qui voit les femmes du gouvernement s’enturbanner comme les mousmées.

    5. alauda

      La CCDH estime la population carcérale cubaine à 60 / 70 000 détenus, soit autant que la France, au détail près de la proportion 6 fois supérieure :
      11 253 151 Cubains contre 64 815 677 Français.

      Ajoutons que la visite du pape François en septembre 2015 avait poussé le régime à libérer 3522 prisonniers, sauf un graffeur, Danilo Maldonado, arrêté pour avoir caricaturé les frères Castro en cochons.

      Mme Bravitude va encore faire l’objet de polémiques sur les réseaux sociaux. L’un des premiers scud vient de la gauche écolo : https://twitter.com/FdeRugy/status/805340443240263680

      On ne remerciera jamais assez Sarkozy de nous avoir évité une Présidente pro-castriste. Celle-ci a en outre failli défigurer le patrimoine architectural traditionnel français avec son récent décret sur les isolants extérieurs, réécrit suite aux oppositions légitimes des amoureux de vieilles pierres.

      Pour sauver la façade France, il faudra qu’elle revoit ici aussi sa copie.

    6. Debout

      Malgré toutes les observations que je pourrais émettre ici, je ne dirai rien,
      tellement je trouve ses propos honteusement scandaleux !!
      Les Socialistes sont incurables !….. 🙁 🙁 🙁 🙁

    7. Jacques B.

      C’est pas vrai…

      Je viens de lire les propos du numéro trois du gouvernement français, Ségolène Royal.
      Les bras m’en tombent !

      Mais qu’elle aille demander aux centaines de milliers de Cubains ayant émigré depuis l’arrivée des communistes au pouvoir sur l’île, qui ont parfois risqué leur vie pour rejoindre la côte américaine, pourquoi ils l’ont fait !

      70.000 à 100.000 morts selon les sources, tel est le bilan des années Castro :
      http://www.dreuz.info/2016/11/26/se-souvenir-des-crimes-de-fidel-castro/

      http://www.dreuz.info/2016/11/29/fidel-castro-criminel-contre-lhumanite/

      Quelle indécence de la part de cette femme, quelle honte d’être représenté par elle.
      Qu’ils partent, mais qu’ils partent, qu’ils s’enfoncent sous terre de honte, ces socialistes amis des dictateurs communistes !
      Combien de forfaits et de camouflets devrons-nous encore subir de ces imposteurs au pouvoir ?
      HOLLANDE, ROYAL ET CIE, DÉMISSION !

    8. filouthai

      Au bal des salauds, Madame Royal a manifesté sa présence avec éclat.
      On aurait préféré que la FRANCE soit représentée avec intelligence et finesse. Mais, ce sont des qualités absentes dans l’équipe Hollande.

      Hélas, on va devoir supporter pendant près de 6 mois l’insupportable autosuffisance de ces égos stupides qui à défaut de défendre la FRANCE et les français vont défendre leurs comptes en banque personnels et leur carrière de profiteurs « Enarchiques ».

      Notre Président et ses soutiens de gooche doivent fondamentalement apprécier le régime castriste parce qu’il a fait de ses dirigeants des milliardaires et que la politique castriste a été d’affamer le Peuple cubain pour mieux l’asservir.
      Le Gras du Bide qui dort à l’ Élysée et son ancienne concubine, présentement Ministre de l’Ecologie, doivent regretter de ne pas avoir employé la même méthode en France.
      Ce n’est pas faute d’avoir essayé.
      Ils laissent une FRANCE dévastée au point de vue économique, social, moral , sociétal.

    9. Debout

      @9-Filouthai

      Effectivement, entre un discours diplomatiquement neutre et un propos à la
      limite du panégyrique et de l’ hagiographie, Mme Royal (?) a choisi …
      De tout temps, on dirait qu’ une grande partie des socialistes ont pris leurs
      rêves généreux pour la réalité….En politique, l’ utopie a toujours été dangereuse et mortelle en puissance, menant à des situations désastreuses parfois sanglantes et liberticides….
      Le grand frère de Cuba, l’ URSS (Union des Républiques socialistes Soviè
      tiques) était ni république ni socialiste mais une sanglante dictature (du Prolétariat ?) menant aux mortels excès qu ‘on a su depuis !
      Dans 10 ou 20 ans, les gens commenceront à savoir aussi ce qu’ était vraiment devenu le Cuba du Lider Maximo, un peu comme après la période stalinienne !!

    10. Armand Maruani.

       » Staline est décédé le 5 ou 6 mars 1953. La mort de celui que l’on sait être aujourd’hui l’un des plus grands criminels de l’histoire a suscité beaucoup d’émotion en Europe, et notamment en France. Voici par exemple, ce qu’a dit le poète Aragon à propos d’un portrait de Staline exécuté par Picasso pour la revue Lettres françaises :

      « on peut inventer des fleurs, des chèvres, des taureaux, et même des hommes, des femmes – mais notre Staline, on ne peut pas l’inventer. Parce que, pour Staline, l’invention – même si Picasso est l’inventeur – est forcément inférieure à la réalité. Incomplète et par conséquent infidèle. «

      Nous ne sommes pas très loin de la propagande soviétique officielle comparant Staline au soleil !

      Eh bien 63 ans aprés , notre Royale Segolène est en  » avance  » sur son temps comme l’a été Aragon en 1953 n Staline ou Castro quelle différence ?

    11. Debout

      @12-Armand
      J’ avais parlé ailleurs sur ce site du cas Kravchenko (son livre « j’ ai choisi
      la liberté ») et son procès en France en 1948, avec des témoignages naïfs ou
      faux comme ceux de la clique d’ alors des Lettres Françaises, avec André Wurmser, une grande partie de l’ intelligensia et malheureusement aussi, de scientifiques comme Joliot-Curie etc….défendant la Russie stalinienne alors que Kravchenko apportait tous les détails de ses horreurs !….
      Heureusement, il gagna son procès !…..

      Les leçons de l’ Histoire ne servent à rien et arrivent à donner des oeillères
      aux générations suivantes et à leurs politiciens !…..

    12. Pinhas

      Finalement , cette bécassine allait parfaitement bien avec babar .

      Ils ne savent faire et dire que des imbécilités .

      Vivement que ces personnages d’imposture dégagent .

      Encore quelques mois de patience mais ils s’accrochent ces nuls .

    13. MisterClairvoyant

      Le nombre de morts chez les dictateurs, c’est toujours une estimation, car sont des régimes qui tuent sous des formes diverses, la prison, la famine l’exclusion et une émigration forcée de par la situation difficile à vivre. Et c’est le cas de la dictature castriste, celle du Soudan, Corée du Nord, etc.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *