toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Yémen ce n’est pas Gaza et ses enfants n’ont pas la chance d’être Palestiniens, ils n’intéressent personne !


Le Yémen ce n’est pas Gaza et ses enfants n’ont pas la chance d’être Palestiniens, ils n’intéressent personne !

 

Alors que le” drame palestinien” prend toujours le premier rang dans  les médias, la catastrophe humanitaire en cours au Yémen n’attire pas l’attention des médias pro-palestiniens  qui versent toutes leurs larmes  sur ces pauvres malheureux.

 

Au Yémen, déjà le pays arabe le plus pauvre, la guerre a provoqué désormais une famine qui frappe 1,2 millions d’enfants. Théâtre d’un affrontement entre Arabie Saoudite et Iran, le pays s’enfonce dans un conflit sans issue (1).

 

Les combats entre la rébellion houthi soutenue par l’Iran et l’armée yéménite soutenue par l’Arabie Saoudite entraînent de graves conséquences humanitaires sur la population. Après 18 mois de violences, la famine commence à faire son apparition dans les hôpitaux du pays.

 

L’émissaire des Nations unies chargé des affaires humanitaires a déclaré que des centaines de milliers d’enfants yéménites souffrant de malnutrition et avaient besoin des aides humanitaires urgentes.

 

Mr Stephen O’Brien, chef des opérations humanitaires de l’ONU a dit « Il est absolument affligeant de voir les enfants au Yémen souffrir de malnutrition »

 

S’adressant à des journalistes à Sanaa, M. O’Brien a indiqué avoir visité un hôpital de la ville portuaire de Hodeida où il dit avoir rencontré des petits enfants touchés par la malnutrition. Il a appelé à l’adoption des mesures supplémentaires en vue de subvenir aux grands besoins alimentaires au Yémen.

 

 

Selon l’Unicef, près de trois millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire immédiate au Yémen et 1,5 million d’enfants souffrent de malnutrition, dont 370.000 de malnutrition dite aiguë sévère,

 

Ici il y a un grave manque de nourriture, de carburant et de médicaments. Sur les 26 millions de Yéménites, 21,2 millions – 82% de la population – dépendent désormais de l’aide humanitaire; 14,4 millions n’ont pas suffisamment de nourriture.

 

yemen-famine

Le Yémen, écrasé par la pauvreté et dépendant des importations pour 80% de son alimentation, est coupé de ses approvisionnements vitaux par le blocus maritime de Riyad.

 

Riyad avait déjà imposé un blocus maritime le 26 mars 2015, immédiatement après les premiers bombardements, qui ont presque complètement interrompu les importations du Yémen, avec des conséquences désastreuses.

 

 

 

Le malheur des Yéménites, c’est qu’ils sont loin  géographiquement d’Israël

 

 

L’Arabie Saoudite et sa coalition militaire ont recouru aux raids aériens, causant de nombreuses victimes civiles, certains ayant été considérés comme des crimes de guerre.

 

 

Les raids aériens de la coalition menée par l’Arabie Saoudite au Yémen sont déjà responsables de plus de 2 400 morts civiles, y compris des patients hospitalisés par Médecins Sans Frontières et des enfants dans les écoles.           Les soins médicaux sont aussi insuffisants, car l’Arabie Saoudite bombarde les usines pharmaceutiques et limite l’importation de médicaments.

 

 

Le récent bombardement contre un bâtiment dans lequel plus d’un millier de personnes s’étaient rassemblées pour assister à une cérémonie funéraire ajoute un autre crime de guerre saoudien à la liste, avec plus de 140 personnes tuées.

 

Contrairement aux soi-disant  « crimes de guerre » allégués à Israël et exploités à des fins de propagande de politique étrangère contre Jérusalem, les médias arabes  autant que possible, ferment les yeux sur les crimes de guerre imputés aux Saoudiens.

 

Au grand désespoir de Yéménites qui souffrent vraiment et dont les caméras ne montrent rien car les Palestiniens valent, pour les médias, toutes les peines du monde,  les enfants du Yémen n’ont pas cette chance d’être Palestiniens. Ils n’intéressent donc personne!

 

Pour le Yémen pas de conférences des donateurs, pour eux pas de milliards, pour eux pas de flottilles,  pour eux pas d’avenir mais la mort et l’oubli de l’histoire.

 

Les médias  du monde continueront à s’occuper des Palestiniens, l’opium des peuples. Tant qu’ils existeront.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

 

(1) Début 2015, le Président du Yémen, Abd Rabbo Mansour Hadi, allié des Saoudiens et considéré comme pro-occidental, a été renversé par le mouvement rebelle Houthi du Yémen du Nord, qui est considéré comme proche de l’Iran.





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le Yémen ce n’est pas Gaza et ses enfants n’ont pas la chance d’être Palestiniens, ils n’intéressent personne !

    1. Salmon

      aucun enfant ne devrait subir d’atrocités
      mais malheureusement , dans le monde de l’islam c’est monnaie courrante

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *