toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand l’Unesco s’autodétruit. Par Roger-Pol Droit


Quand l’Unesco s’autodétruit. Par Roger-Pol Droit

.

Ce n’est pas un incident. Ce serait même une grave erreur de banaliser cette histoire. Les résolutions que l’Unesco vient d’adopter à propos de Jérusalem suscitent à juste titre un scandale international, et le Premier ministre italien, Matteo Renzi, comme beaucoup d’autres, s’honore de les juger inacceptables.

En effet, dans ces textes, le lieu historique du Temple de Jérusalem est dorénavant désigné par son seul nom arabe (Al Buraq), comme si le judaïsme et son histoire n’avaient jamais existé. Ces résolutions défendent exclusivement le point de vue musulman et palestinien sur l’esplanade des Mosquées et sur cette partie de la Ville sainte, sans souci ni des juifs ni des chrétiens. Leur adoption est donc choquante, aussi bien d’un point de vue religieux et culturel qu’historique.

Elle se révèle de surcroît monstrueuse d’un point de vue philosophique. Il faut expliquer pourquoi.

En rappelant d’abord que l’Unesco fut une institution particulièrement philosophique, dans ses principes et ses textes fondateurs. Elle fut créée à partir d’une idée précise de la raison et du savoir : la compréhension mutuelle garantit la paix, les guerres proviennent du mépris et de l’ignorance réciproques. Son Acte constitutif, adopté à Londres le 16 novembre 1945, stipule que « les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ». Le texte – inspiré par l’Américain Archibald MacLeish (1892-1982), bibliothécaire, poète, prix Pulitzer – constitue, de fait, une des déclarations capitales du XXe siècle.

Au coeur des ténèbres, il a marqué la résurgence d’une philosophie des Lumières. Surtout, il a promu cette idée régulatrice : les forces de l’esprit – sciences, éducation, culture – se doivent d’être des remparts contre la barbarie. C’est pourquoi il fut un temps, je m’en souviens, où je m’honorais d’avoir, au sein même de l’Unesco, publié de nombreux textes sur l’histoire de cette institution et sa portée.

Entre ces idéaux et les réalités, il y a bien sûr une vaste marge. Durant plus de soixante-dix ans, l’évolution de l’Unesco a été marquée, inévitablement, par les conflits opposant les Etats, depuis la guerre froide jusqu’à la guerre du Golfe. Les questions culturelles s’y transformèrent fréquemment en enjeux de pouvoir et en rivalités symboliques aiguës. S’en offusquer serait d’un angélisme candide. Parmi ces luttes politiques, celle des pays arabes contre Israël a pris une tournure systématique.

Devenu membre de l’Unesco en 1949, l’Etat d’Israël dut s’inclure dans le groupe Europe-Etats-Unis, et non dans sa région géographique. Ces dernières années, une série d’offensives anti-israéliennes menées par les pays arabes, entraînant les autres, ont abouti à des aberrations, en particulier considérer le sionisme comme un racisme (Durban, 2001), et inclure un Etat encore inexistant (la Palestine) parmi les Etats membres de l’Unesco (Paris, 2011).

La même volonté anime les récentes résolutions concernant Jérusalem. Pourtant, elles atteignent quelque chose de neuf dans le registre de l’absurde et de l’insupportable. Parce qu’elles franchissent le cap de la réécriture subreptice de l’histoire, de la falsification des noms, de l’effacement de la mémoire.

S’agissant de documents internationaux officiels, c’est inacceptable. S’agissant de résolutions de l’Unesco, cela devient proprement monstrueux – et la directrice générale, Irina Bokova, a tenté d’exprimer quelques réticences. Car les sciences, l’éducation, la culture – tout simplement la pensée – exigent comme conditions premières l’exactitude des termes et le respect des faits, autrement dit la vérité. Vouloir combattre la politique israélienne est une chose, faire comme si le mur occidental et le mont du Temple n’étaient pas juifs est d’une tout autre nature.

Il ne s’agit donc ni d’une simple faute ni d’un incident de parcours. Quand ceux-là mêmes qui ont pour mission de défendre éducation et culture se mettent à travestir les faits, déforment les noms, biaisent les discours, ils se renient – car ils détruisent ainsi ce qu’ils sont chargés de défendre et de promouvoir. C’est une situation de honte, telle qu’il n’est pas possible de se taire.

Que la France ait pu voter le premier de ces textes, et se soit abstenue – seulement abstenue ! – à la ratification du second est également une honte. Dans les deux cas, envers l’Unesco comme envers la France, il s’agit d’une forme particulière de honte – face aux principes trahis, à la langue trafiquée, à la vérité flouée. Une honte philosophique, en fait.

Roger-Pol Droit

Roger-Pol Droit est écrivain et philosophe







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Quand l’Unesco s’autodétruit. Par Roger-Pol Droit

    1. capucine

      oui l ‘Unesco est en train islamiser le lieu le plus Saint du Peuple Juifs du monde entier …c’est inadmissible ! quand le Temple a été construit il n’y avait pas muzz sur cette terre , il y a des quantités de preuves archéologiques qui prouvent la présence des juifs sur en Israël et en particulier à Jérusalem

    2. Claire

      L’UNESCO est un « machin » (comme aurait dit de Gaulle) à la solde des pays qui ont le pétrole et l’argent. C’est totalement cynique mais il n’y a rien d’éthique dans ces organismes qui s’érigent en donneurs de leçon à la terre entière.
      Il est tellement évident que les juifs ont été les premiers sur cette terre du proche-orient et qu’ils ont créé le premier monothéisme que le nier ne peut que souligner la soumission à l’idéologie islamique de ces négationnistes (et je le dis d’autant plus tranquillement que je suis d’origine chrétienne).
      Le gouvernement socialo actuel déshonore la France en affichant sa dhimmitude par ce vote inique.

    3. Yosef

      Messieurs les ex-Ambassadeurs d’Israël, et autres figures politiques de la gauche Israélienne, voilà ce que fait la « Communauté Internationale » … Elle vote à l’unisson à l’UNESCO

      Et vous, vous avez PEUR de froisser cette « Communauté Internationale » ?

      Que je ne vous entende plus dire, ….  » Mais que va penser la Communauté Internationale » !?

    4. C. Hamon

      La seule réponse que le Gouvernement Israélien doit apporter à ce vote inique des Pays à l’UNESCO

      C’est de déclarer immédiatement l’ANNEXION de la JUDÉE et de la SAMARIE

      N’oubliez pas que depuis 1948, … Israël n’a pu récupérer ses territoire qu’après avoir été attaqué ! … Ce vote de l’UNESCO est une attaque bien trop virulente.

    5. Pilou

      Qu’attend Israël pour proclamer sa souveraineté territoriale sur la Judée-Samarie, la Bande de Gaza et le plateau du Golan ?

      Ne voit-on pas que les antisionistes notoires, sont à l’unisson dans une croisade de spoliation et de négation de l’historique identitaire d’Israël.

      Il est grand temps de vous enlever les doigts dans le nez en démontrant votre réputation de grands défenseurs identitaires, chers israéliens !

    6. Pilou

      Qu’attend Israël pour proclamer sa souveraineté territoriale sur la Judée-Samarie, la Bande de Gaza et le plateau du Golan ?

      Ne voit-on pas que les antisionistes notoires, sont à l’unisson dans une croisade de spoliation et de négation de l’historique identitaire d’Israël.

      Il est grand temps de vous enlever les doigts dans le nez en démontrant votre réputation de grands défenseurs identitaires, chers israéliens !

    7. Armand Maruani.

      L’Occident devrait quitter l’ONU et l’UNESCO et créer deux nouvelles Organisations .

      Au moins c’est clair nous ne reconnaitrons plus les décisions iniques de ces deux organisations manipulées et gangrenées par les criminels muzz .

      Une fois entr’eux ils s’entretueront .

      On le sait ils ne comprennent que le langage de la force .

    8. C. Hamon

      @ Armand,

      C’est l’Occident qui a créé l’ONU et l’UNESCO. Et c’est l’Occident qui joint ses votes aux pays arabes contre Israël. L’Occident se fourvoie.

      Il n’y a rien à attendre des pays qui ont voté pour la création d’un nouvel Etat Arabe, et la partition d’Israël.

    9. judith

      Je trouve qu’on donne trop d’importance a ces officines.
      Si on me manque de respect, je tourne le dos.
      Cessons de converser avec les cons cela les instruit (Audiard) et surtout cessons tout financement, et accès a Israël aux dirigeants et employés de l’Unescroc.

    10. Malcolm Ode

      @ judith (et autres)

      Le TRÈS GRAND DANGER réside dans l’instruction des générations futures d’hommes et de femmes politiques qui ne sont pas encore nés aujourd’hui et qui auront à prendre des décisions politiques internationales demain, notamment sur le Proche-Orient : Israël sera officiellement illégitime et toutes puissances militaires locales justifiées de les en évincer sans politesse…

      IL NE FAUT LAISSER PASSER AUCUN MENSONGE HISTORIQUE, CAR ILS DEVIENNENT DES VÉRITÉS DANS LE FUTUR IMMÉDIAT, SURTOUT AVEC LES MUSULMANS QUI LE SAVENT TRÈS BIEN.

      NE SOUS-ESTIMONS PAS NOS ADVERSAIRES! NE LEUR LAISSONS PLUS UN NANOMÈTRE DE LAISSE!

    11. judith

      M Ode,
      Vous n’avez pas tort.Cependant les paroles s’envolent et les Zechri restent !
      Songez aux milliards d’ouvrages : des livres de l’antiquité, au Moyen age en passant par le XVI siècles jusqu’à nos jours et qui comportent des cartes des plans et notamment la représentation du Temple de Jérusalem, l’histoire de France avec les Templiers…
      Vous n’avez pas tort, mais la roue tourne perpétuellement et viendra le temps ou comme on l’a déjà fait, en Europe, on mettra dehors les musulmans, et comme eux même nous on chassé de chez nous en 62, et comme nous le ferons peut etre un jour en Israël, si les nations au seins des officines Onusienne nous poussent a le faire a force de résolutions et d’injustices.

    12. judith

      Les musalmands nazislamistes, détruisent les statues de Palmyre dans le but unique qu’elles cessent d exister car c’est le lien visible de leur récent polythéisme et comme ils veulent réécrire leur histoire en voulant faire croire qu’ils sont issus d’ Abraham et d Ismaël et que leur récente secte monothéiste serait liée a l’antiquité.
      Ces ânes sont même allé jusqu’ a produire un faux évangile qui serait apocryphe : l’évangile de Barnabé ! qui fait tordre de rire les spécialistes tant il est mal fait car il cite des pratiques qui ont lieu au moment ou il a été composé par les faussaires au xvi e siècle.le carbone 14 n’avait pas été imaginé par ces magiciens (nom d’origine arabe)
      Les érudits qui véhiculent la connaissances connaissent les ficelles de l’Islam qui sont en fait des cordes épaisses très visibles et prévisibles.

    13. Malcolm Ode

      Bonjour Judith,

      C’est rageant de devoir défendre des vérités/réalités millénaires contre leurs mensonges séculaires! Mais il faut le faire :

      « – Prophète, tu as passé ta vie à crier dans le désert sans être écouté! Pourquoi n’arrêtes-tu pas maintenant que tu es vieux?

      « – Parce qu’au temps de ma jeunesse, je criais pour partager ma foi ; mais aujourd’hui, je crie pour ne pas la perdre! ».

      Voilà pourquoi nous devons veiller sur Israël et Jérusalem, les garder propres de tous mensonges, de toutes salissures, de tout dénigrement, pied à pied, jour après jours, peut-être éternellement!

      Sans ce joyau de l’humanité offert par Dieu, ce monde est perdu. Perdu!

      Que ta journée soit édifiante,

      Amitié

    14. Salmon

      C’est ridicule UNESCO , ONU , mais les abruttis croient au ridicule , pas pour longtemps

      ils se ridiculisent eux meme

      ce qu’ils n’ont toujours pas compris , c’est soit la conversion , soit la mort ,
      pour les chrétiens et les Juifs

    15. Mattathias SAFARI

      C’est inaccéptable ce que l’UNESCO vient de faire, qui dans le monde entier qui ignore la temple de SALOMON??? meme un petit enfant connait cette histoire, Israel ne craint rien vous etes un peuple de Dieu car il est ecris maudit soit celui qui maudit ISRAEL et qu’il soit beni celui qui beni ISRAEL meme nous chretienne de la Republique Democratique du Congo nous sommes derrière vous, nous vous aimons car vous un peuple choisit par Dieu lui meme. ces terroristes misulmans qui veulent vous troubler atravers ce corrompu UNESCO seront tous confi

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *