toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Céline Pina : «13 novembre, assez d’appel à la tolérance, c’est à la résistance qu’il faut appeler»


Céline Pina : «13 novembre, assez d’appel à la tolérance, c’est à la résistance qu’il faut appeler»

FIGAROVOX/TRIBUNE – Alors que de nombreuses commémorations étaient organisées ce dimanche en souvenir des victimes des attentats du 13 novembre dernier, Céline Pina dénonce la compassion impuissante d’un politique qui peine à incarner une nation meurtrie.

Ancienne conseillère régionale d’Ile-de-France, Céline Pina avait dénoncé, en 2015, le salon de «la femme musulmane» de Pontoise. Elle a récemment publié Silence Coupable (éditions Kero).

Nous nous souvenons tous où nous étions le soir du 13 novembre, il y a un an. Comme dans tout traumatisme collectif.

Et pourtant je n’ai pas eu envie, aujourd’hui, de lire les journaux ou d’allumer la télé, pas envie d’entendre ces discours, impeccablement conçus pour dire ce que l’on a envie d’entendre et qui ne seront suivis d’aucun effet. Je suis restée complètement indifférente à la polémique autour de la réouverture du Bataclan et je ne supporte plus l’accumulation des commémorations, tant elles semblent être organisées, moins pour rendre hommage aux victimes, que pour donner à voir la compassion du politique, quand on attend plutôt l’expression de la Nation.

Assez des mises en scène larmoyantes pour conjurer l’impuissance. Assez de ces empilements de mots qui masquent difficilement le refus de regarder en face la réalité. Assez d’appel à la tolérance quand c’est à la résistance qu’il faut appeler.

J’ai pensé aux victimes et surtout à leurs proches, ceux qui se heurtent à la fois à la douleur de l’absence et à l’absurdité de ces morts, sacrifiés à une idéologie obscurantiste, violente et sans âme. J’ai pensé aux blessés, à ceux qui pleurent leurs morts et à ceux qui tremblent à l’idée de connaître un jour semblable malheur puisque nous savons que le sang n’a pas fini de couler. Pour ceux qui nous tuent, nous ne sommes même plus des êtres humains, juste des kouffars… Et pour le coup, le seul universalisme qu’ils connaissent est celui de leur haine, qui n’épargne personne, pas même leurs coreligionnaires…

Nous sommes attaqués pour ce que nous représentons, pour notre attachement à la liberté d’expression, à l’égalité femme/homme, à la laïcité… Or depuis les assassinats commis par Mohammed Merah, en passant par Charlie, l’hypercasher, St Quentin Fallavier, Paris, Nice, St Etienne-du-Rouvray, Magnanville, et en attendant les prochains, la seule question qui se pose est: est-ce que ce que nous incarnons est défendu? Est-ce que ces massacres ont dessillés les yeux de nos politiques?

La réponse est non.

Bien sûr, la police et l’armée jouent leur rôle et vont jusqu’au dévouement pour l’assurer. Mais au-delà de la réponse sécuritaire, indispensable et nécessaire, combat-on politiquement l’idéologie islamiste sur notre territoire, dans nos banlieues? L’a fait-on reculer dans les entreprises? Lutte-t’on contre le clientélisme et le communautarisme? Réagissons-nous face au noyautage? Est-on clair face aux frères musulmans? Continue-t’on à traiter avec les principaux financiers tant de l’islamisme que du terrorisme que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar? Tolérons-nous qu’un tyran en Turquie installe petit à petit une dictature islamiste aux portes de l’Europe?

Nos élites ont-elles pris conscience que, si nous ne sommes pas en guerre, nous ne sommes plus en paix?

L’emprise islamiste, ce fond d’écran du terrorisme, n’est pas politiquement combattu et les Législatives qui s’annoncent voient les mêmes logiques clientélistes être à nouveau l’alpha et l’oméga de la conquête du pouvoir dans nombre de circonscriptions. Et ne parlons pas de l’élection présidentielle où, alors même que l’on sent venir l’orage, on nous propose de choisir entre des fleurs de serre qui ont pour la plupart fait leur carrière dans un environnement protégé même du réel et la représentante de la droite extrême…

Commémorer cela peut avoir du sens quand, au-delà du chagrin, on crée un chemin. Quand cela scelle un engagement, crée le rassemblement, nourrit la confiance… on en est bien loin: les plaques commémoratives le confirment qui veulent rendre hommage aux morts en évitant de mentionner la barbarie islamiste qui les a tués…

Cette énième lâcheté aura été la conclusion d’une triste journée, qui nous promet une bien longue nuit…

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Céline Pina : «13 novembre, assez d’appel à la tolérance, c’est à la résistance qu’il faut appeler»

    1. Moshé

      Pourquoi en vouloir au pouvoir en place ?

      De toute manière, ça fait belles lurettes que ni la police, ni l’armée n’est capable de contrer l’invasion musulmane en France !!

      Ils sont des millions avec des millions d’armes de guerre, c’est la face cachée de la « France », ce sont eux qui vont attaquer en premier et la populations se confrontera à des massacres identiques à ceux de Syrie sauf que lorsqu’ils vont combattre des non-musulmans, ils seront 100 fois plus « musulmans » !!

      Ceux qui le peuvent, fuyez la France !!!!

    2. Aline1

      Cela fait tout de même du bien de lire ce que dit cette femme, qui vient du Sérail politique. Enfin une parmi les rares qui en ont assez de la langue de bois.

      Cela fait du bien de lire l’article de bout en bout, parce que, on aurait pu, pour beaucoup, l’écrire, tellement nous ressentons ce qu’elle exprime…en le lisant, venant de ces gens là, nous ressentons enfin la compréhension dont nous avons désespérément besoin.

      Eh oui, réveillez-vous, Responsables politiques qui n’êtes pas d’accord avec ce qui est en train de se passer…Dites le, Racontez ce vous savez pertinemment et mieux que nous ce qui est en train…Et passez le relais à d’autres, qu’ils aient le courage de faire comme vous…Qu’ils parlent enfin. Car le peuple souffre de se sentir incompris.

      Et surtout que ces paroles ne restent pas sans suite…Unissez-vous comme vous dites ‘ »en résistance » et finissons en avec cette résilience obligée qui nous est imposée, dans une compassion qui devient gluante, qu’il faut sans arrêt montrer, dans des cortèges funèbres, fleurs et cierges faisant partie de ce qui devient des mascarades, tellement c’est trop souvent, trop insupportable, trop incroyable.

      Nous n’avons pas à nous résilier…C’est faire preuve de lâcheté, et d’acceptation.
      Non maintenant, s’il faut des marches, faisons le non plus pour « accepter avec douleur, certes, mais avec une apparente abdication » Faisons le pour dire haut et fort que c’est : assez !

      Sans violence, mais avec fermeté – Et surtout en faisant attention aux manigances du Gouvernement qui mettraient dans nos pattes des agitateurs pour que cela tourne en conflit. afin de déconsidérer une juste réaction.

      Ne nous laissons pas faire – Ne pas répondre à leurs provocations et marchons…Comme a su si bien le faire Martin Luther King, sans violence, mais dans la fermeté pour dire assez à une situation totalement anormale.

    3. Debout

      Bel article décrivant d’ un côté l ‘incompréhension et la quasi impuissance
      de nos politiques, et de l’ autre la souffrance et l’ exaspération du peuple,
      ce que je ressens moi-même profondément !!….

    4. Lara

      Les gouvernants font semblant d’être impuissants mais cette immigration de masse et cette islamisation de la France ne pourraient pas se faire sans leur complicité active. La question est plutôt de savoir pourquoi ce gouvernement trahi sa population de souche ? Cette trahison n’existe qu’en France, en Suède , en Allemagne… bref plutôt à l’ouest. Pourquoi les politiques détestent et trahissent les français et nous mènent droit vers notre génocide ?

    5. Elia

      De toutes façons, si l’on reste en France vaut mieux commencer à se musulmaniser, c’est irreversible, trop tard, les carottes sont cuites, les français sont résignés ! On propose déjà dans les écoles de visiter des mosquées, aller voir des films comme « Qu’Allah bénisse la France » » etc….
      Et que dire des collabos à tout les niveaux de la société ?

      Je vais déjà m’inscrire à la mairie pour apprendre l’arabe, la langue la plus parlé dans Paris pour ne pas me sentir étranger !

      La France n’est pas l’Amérique !

    6. Moshé

      Lara, avez-vous une idée du nombre de musulmans en France, avez-vous le nombre de ces musulmans en tenues de combattant de la charia, avez-vous le nombre de musulmans présent 5 fois par jours dans des mosquées en France ?

      Ils sont des millions à aller à la prière 5 fois par jours !

      Et bien sachez, que ceux-là, n’hésiteront pas un millième de seconde à prendre les armes si ils sentent ou voient arriver la moindre menace sur les activités criminelles pour le 80% d’entre eux !

      Que pensez-vous qu’ils fassent, et je parle de ceux en tenue combattant islamistes présents par millions en France, qu’ils travaillent ?

      Mon oeil, 80% de ces enturbannées trafiquent, vols et se servent dans les caisses des allocations et autres mannes provenant de l’état français, si ils se baladent en tenues de tueurs, les mêmes tenues qu’ils mettent dans les rangs des mouvements islamo-nazis, c’est qu’ils n’ont rien d’autre à foutre !

      Et où les administrations mentent, c’est sur le nombre d’armes de guerre présentent en France, comme ils mentent sur le chiffre d’affaire des trafiques de drogues dispatchées depuis le territoires français. Même le site Europe-Israël ment en déclarant (dans une de ses notes) que les trafiques de drogues représentent 2 à 3 milliards de chiffre d’affaire annuel, c’est 20 ou 30 fois plus, quant aux armes, c’est pas loin de 2 millions sur le territoire française et les polices n’osent pas faire de grosses saisies, ils tremblent !

      Donc, premièrement, il faudrait être informé correctement et faire face à la réalité vis-à-vis de cette catastrophe française, et ensuite, fuir ce pays au bord de la guerre civile.

      Ils savent que tant qu’ils peuvent voler, piller et faire des milliards avec leurs armées de criminels, ils continuent sans menacer la paix civiles, mais dès que « l’économie » française sera incapable plus longtemps d’alimenter leur pillage du pays, ils sortiront les armes et ni les polices, ni l’armée (à 30% musulmane) ne pourra arrêter la phase destruction, c’est tout ce qu’ils savent faire, (regardez les pays musulmans)

      Bien à vous

      PS : les trafiques de drogues en France représentent entre 60 et 80 milliards d’euros annuellement !!!

    7. sergeb

      Cette énième lâcheté aura été la conclusion d’une triste journée, qui nous promet une bien longue nuit…
      Moi je dis que c’est la phase terminale suivra la mort de la démocratie.

    8. sergeb

      Ne nous laissons pas faire – Ne pas répondre à leurs provocations et marchons…Comme a su si bien le faire Martin Luther King, sans violence, mais dans la fermeté pour dire assez à une situation totalement anormale.
      Sauf que nous n’avons pas affaire a des gens que King a eu a affronter,
      ceux-ci recherchent la confrontation directe si nous ne nous mettons pas a genoux, ils n’en auraient rien a cirer des types comme Ghandi ou King, ça se serais mal terminer, aussi aux USA ce n’était du tout civilisationnel alors que là c’est le cas. Ils ne comprennent qu’une chose la contre violence a leur violence.

    9. sergeb

      Moshé

      IMPOSSIBLE DE CONTREDIRE VOS ARGUMENTS, c’est la triste réalité
      Juste pour info: Combien cela a pris de soldats allemand pour mettre la France a genoux… oh et il faut dire qu’ils n’ont pas tué tous les français ni détruit toute la France dont Paris, ça ne sera pas la même chose avec les mahométans criminels je vous en passe un papier.
      MEURTRES, VIOLS, VOL et DESTRUCTONS

    10. Grégoire

      Le sentiment dhimmitude que vous développer est desespérant de bêtise cela ne peut que qu’encourager les muzz à en découdre. Mais ils savent que de nombreux français sont aussi armés et que ce sera oeil pour oeil et dent pour dent. Mais il faudra pas compter sur la classe politique corrompue depuis 40 ans et qui à été gracement payer pour organiser ce fouttoir.
      Cessez de geindre et soyez courageux plutôt qu’attendre le mort.

    11. blum

      Félicitations, Céline, pour votre prise de conscience, encore qu’elle soit tardive. Mais, si vous êtes jeune, vous avez d’autant plus de mérite.
      Un projet se dessine, à gauche: peut-être aurez-vous remarqué que l’on parle bcp d’indemniser les victimes, familles et proches de victimes. Cela en fait du monde , à indemniser, avec nos impôts.!
      De quoi vous donner envie d’être victime, à votre tour, non?
      Si ,avec les milliards que cela va faire, au total, l’on s’employait à traquer les djihadistes, en France, parallèlement à ceux du Mali, de Libye, de Syrie et d’ailleurs, si l’on dotait convenablement nos militaires et policiers, ne serait-ce pas une politique qui parle aux Français? Mmmmmh, je crois que c’est une idée populiste….

    12. Grégoire

      Mon précédent billet était destiné à ceux qui ont posté en décrivant la légitimité du repli sur soi, d’ou mon invitation à la résistance et certainement pas à la fuite devant le danger ou à la résignation mortifère.

    13. MOLIERE

      L’armée et la police ont poings et pieds liés aux ordres des gouvernements qui ne veulent pas faire de vagues avec un politiquement correct. Tu parles d’une connerie. Un immobilisme qui n’empêche pas les islamistes de ramper vers le pouvoir . Un point final serait mis depuis longtemps à cette avance si nos gouvernants en avaient dans le pantalon . Il faut savoir dire stop la partie est terminée . Le multiculturel c’est bien joli mais faudrait pas inverser la vapeur, ici on est encore en France .

    14. Robert Davis

      C’est l’excès de tolérance qui a déjà pratiquement détruit la France et l’Europe et la gauche en veut plu? il n’y aurait plus que l’enterrement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *