toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Génocide arménien : l’Allemagne plie sous les pressions négationnistes de la Turquie


Génocide arménien : l’Allemagne plie sous les pressions négationnistes de la Turquie

Pour ne pas heurter la Turquie, les autorités allemandes annulent un concert en souvenir du génocide arménien.

Un concert commémoratif du génocide arménien de 1915, programmé de longue date et qui devait avoir lieu le 13 novembre prochain à Istanbul, a été annulé par le Ministère fédéral allemand des Affaires Etrangères sous la pression du gouvernement d’Ankara. Markus Rindt, le directeur du Philharmonique de Dresde, qui devait se produire lors de ce concert, a annoncé cette information mercredi.

Le Ministère a notifié au consulat d’Allemagne à Istanbul que ce concert, intutlé « aghet », ce qui signifie « catastrophe » en arménien, devait être déprogrammé.

« “Les locaux du consulat général à Istanbul ne sont pas disponibles le 13 novembre“, date initialement prévue pour ce concert, a indiqué à l’AFP le ministère à Berlin.

Montée par le Dresdner Sinfoniker et baptisé “Aghet“ – un terme utilisé en arménien pour parler des massacres des Arméniens en 1915 -, l’oeuvre est jouée par un orchestre associant des musiciens turcs et arméniens. Elle avait été montée en 2015, à l’occasion du centenaire du massacre, et se veut un projet de réconciliation. Sa première, en novembre 2015 à Berlin, n’avait suscité aucun remous. » rapporte le site armenews qui indique également :

« L’orchestre de Dresde, qui s’était déjà plaint en avril de pressions de la part d’Ankara et de l’Union européenne pour que le terme de “génocide“ ne soit pas utilisé, avait invité à la représentation du 13 novembre le président turc islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan et son Premier ministre, Binali Yildirim. “Les invitations à la représentation ont été diffusées sans la participation du ministère“, a indiqué le ministère allemand des Affaires étrangères, sans autre explication. Selon le texte de l’invitation, l’oeuvre devait aborder “les blessures du passé turc et arménien“ de même que la liberté artistique et d’opinion, selon l’agence de presse allemande DPA.

Sarcastique, la députée de gauche radicale Sarah Wangenknecht a pointé de possibles pressions émanant du gouvernement turc : “Merkel et Steinmeier de nouveau à plat ventre devant Erdogan ! Gênant ! La politique du gouvernement (allemand) est-elle décidée à Ankara ?“, s’est-elle interrogée sur Twitter.

JPEG - 61 ko

La question du génocide arménien a empoisonné pendant plusieurs mois les relations germano-turques : le 2 juin, le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, avait ulcéré les autorités turques en adoptant une résolution qualifiant de génocide les massacres de 1,5 million d’Arméniens commis par l’Empire ottoman en 1915.

En représailles, la Turquie avait interdit aux parlementaires allemands l’accès à sa base d’Incirlik, dans le sud de la Turquie, où sont stationnés des soldats allemands dans le cadre de la lutte contre l’organisation Etat islamique. Ankara avait fini par lever cette interdiction début septembre ».

The Jerusalem Post précise qu’a l’issue du vote du Bundestag du 2 juin dernier, la Turquie a protesté contre l’utilisation de fonds de l’Union Européenne pour financer ce concert et, pour ce faire, s’est retirée du programme culturel européen qui a mis en œuvre cette manifestation musicale.

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Génocide arménien : l’Allemagne plie sous les pressions négationnistes de la Turquie

    1. Claire

      Après la négation du génocide arménien pour ne pas heurter les musulmans turcs, à quand la négation du génocide juif pour ne par heurter les musulmans en général, puisque le grand mufti de Jérusalem était ami d’Hitler?!!
      La dhimmitude éhontée des gouvernants européens est écœurante et immonde.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *