toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tunisie : Un hacker à la solde de l’Iran poursuivi pour infiltration de sites israéliens


Tunisie : Un hacker à la solde de l’Iran poursuivi pour infiltration de sites israéliens

Suite à une enquête  conjointe en France et Israel, qui a duré plus de trois mois, l’un des hackers les plus recherchés a été arrêté, dans  une ville portuaire de l’est de la Tunisie, apprenons-nous de source sûre.

Ce jeune Tunisien de 21 ans a été interpellé, le 29 août 2016 à Sousse, par les forces de police tunisienne pour s’être rendu coupable du piratage informatique de sites internet français et israéliens.

Il a été transféré à Tunis et le dossier de l’affaire a été transmis à un organe spécialisé de la justice locale  «  Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme » par le ministère public.

Le jeune hacker a piraté  des sites français pro-Israël par le biais du piratage de boites mails, et a pris le soin de dérober des données. Ce hacker ne s’est pas arrêté là, il a piraté des sites en Israël et a accordé des informations à des sources iraniennes suite à cette intrusion.

Le siège israélien de lutte contre les cyber-menaces a collaboré avec les autorités françaises, qui ont alerté leurs collègues en Tunisie. Les Israéliens ne disposent pas de moyens de contacts directs avec les autorités dans ce pays arabe.

En Tunisie une unité de la police nationale spécialisée dans les crimes sur le web a entrepris une enquête approfondie avant d’appréhender ce hacker. Actuellement en cours et menée par les services de sécurité tunisiens, une source policière à Sousse révèle le «recrutement» de ce hacker par les Iraniens.

Tout a commencé  lorsque ce membre du « jihad électronique » a été  contacté par les services secrets iraniens qui se sont attelés à identifier l’adresse IP du micro-ordinateur utilisé par ce hacker, alors qu’il se trouvait à Sousse.

Un agent iranien a été chargé d’écrire des e-mails à ce hacker. Ce qui a été suivi par un échange de courriers électroniques entre cet agent et ce hacker.

L’Ambassade de l’Iran en Tunisie n’a encore pas commenté cette arrestation.

L’an dernier la Tunisie annonçait, avec un certain enthousiasme, l’octroi automatique de visa d’entrée sur le territoire tunisien  aux Iraniens et l’octroi de visa à multiples entrées sur son territoire, pour une durée d’une année, aux hommes d’affaires et aux investisseurs Iraniens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Tunisie : Un hacker à la solde de l’Iran poursuivi pour infiltration de sites israéliens

    1. michel boissonneault

      rendre public les sites que le hacker a attaquer serait bien car si l’iran a contribuer par l’entremise de ce jeune de 21 ans a attaquer alors prendre des mesures judiciaire contre ce pays de merde

    2. michel boissonneault

      et je m’excuse de ne pas avoir terminer mon commentaire no 1…. car j’avais été interrompu

      et si la tunisie ne réprimande pas sérieusement ce hacker de 21 ans alors il faudrait que des mesures punitive politique et économique soit entrepris

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *