toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël et les Etats Unis refusent de commenter la divulgation d’un email de Colin Powell sur « 200 ogives nucléaires »


Israël et les Etats Unis refusent de commenter la divulgation d’un email de Colin Powell sur « 200 ogives nucléaires »

.

Des responsables israéliens et américains se sont abstenus de tout commentaire vendredi concernant la divulgation d’un email de l’ancien secrétaire d’Etat américain Colin Powell, par des hackers russes, traitant de l’arsenal nucléaire israélien.

Dans une correspondance avec le donateur américain du parti démocrate Jeffrey Leeds, faite juste après le discours d’opposition à l’accord nucléaire iranien du Premier ministre israélien Netanyahou au Congrès américain, Colin Powell a estimé qu’Israël était en possession de plus de 200 têtes d’ogives nucléaires.

Faisant référence au discours de Netanyahou, Powell a écrit que même si l’Iran pourrait obtenir une bombe atomique, il doutait que le régime islamique s’en servirait sachant « qu’Israël a 200 ogives nucléaires pointées vers Téhéran, et que nous en avons des milliers« .

Israël a depuis les années 1950 maintenu une politique d’ambiguïté liée à ses capacités nucléaires, sans confirmer ou démentir la possession d’un arsenal nucléaire.

Itai Bardov, le porte-parole de l’ambassade d’Israël à Washington, a refusé vendredi de commenter l’email de Powell de même que la politique nucléaire d’Israël, selon le Times d’Israël.

Le porte-parole du département d’Etat américain John Kirby a également refusé de s’exprimer sur la question au cours d’un briefing le même jour, déclarant qu’il ne voulait pas discuter « des questions de renseignement ».

« Nous soutenons le traité de non-prolifération nucléaire », a simplement déclaré Kirby.

Un porte-parole de Powell a déclaré à l’Associated Pressque le chiffre mentionné correspondait à une « estimation » de l’arsenal nucléaire israélien et non pas à des informations classées secrètes.

« Le général Powell n’a pas été informé ou n’a pas eu connaissance de sources américaines sur l’existence et sur la taille des capacités nucléaires israéliennes », a déclaré le porte-parole dans un communiqué.

« Il (M.Powell), comme beaucoup de gens, croit que des capacités (nucléaires israéliennes, ndlr) peuvent exister et que le nombre 200 repose sur des spéculations faites à partir de sources ouvertes ».

« Ce courriel a été écrit 10 ans après qu’il a quitté le gouvernement et il n’a pas reçu de briefing sur les questions relatives à des information classées secrètes », a-t-il ajouté.

M. Powell, qui a servi de conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche et a également été chef d’État-Major des armées entre 1989 et 1993, n’a pas tenu à s’exprimer sur son habilitation pour accéder à des sources sécuritaires.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Israël et les Etats Unis refusent de commenter la divulgation d’un email de Colin Powell sur « 200 ogives nucléaires »

    1. michel boissonneault

      j’adore Powell car sa gaffe va tourner a notre avantage qui est de faire comprendre a ses voisins que Israel a le pouvoir d’écraser et d’éffacer tout pays qui voudrait l’exterminer …… plus jamais de SHOAH , NEVER AGAIN…
      VIVE L’ÉTAT D’ISRAEL…
      fuck la syrie , EI , l’Iran , le Hezbollah au liban , le hamas a gaza

    2. Roland

      N’importe quel pays démocratique et responsable peut avoir des ogives nucléaires, pas de problèmes. Le danger, c’est une seule ogive nucléaire dans un pays dictatorial islamique pratiquant la religion mortifère des musulmans.

    3. Marie

      Mon rêve c’st de voir l’aviation israélienne raser tous les pays arabes avec ces bombes atomiques et le premier pays sera l’Algérie en évitant la Kabylie,
      L’Algerie pays de merde nous envoie sa racaille déséquilibrée et décérébrée
      Les arabes d’Algérie sont l’image de la racaille pour les français juifs et chrétiens qui ont bâti ce pays qui leur a été volé par ces colons arabes qui ont persécuté les juifs et les musulmans kabyles et ça continu Pour eux apres 12siecles de colonisation par ces arabes

    4. c.i.a.

      Et dire qu’on veut discuter, avec ces dégénérers iraniens!?, et autres musulmans, alors que fanatiques transformeraient, en chaos nucléaire global au nom de leur salopeties d’allah!!, surveillez et metez en garde ces fous furieux, au lieux de  » discuter  » avec cette vermine musulmane!!!

    5. Aline1

      Le secret de Polichinelle – Mais pas d’aveu.

      Et puis de quoi se mêle Mr Powel ? Il ne parlera pas des nations autrement dangereuses, capables pour un oui ou un non d’utiliser de telles armes.

      Décidément ils sont tous pareils –

      Ce n’est pas prétentieux ce que je vais dire, mais quelque part, c’est le Monde qui serait sécurisé, si cette assertion pour Israël est juste…Je ne sais sur le nombre, mais qui sait vraiment tout au juste ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *