toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’incident israélo-libanais aux JO de Rio: plusieurs scandales en un


L’incident israélo-libanais aux JO de Rio: plusieurs scandales en un

On ne peut déjà que se demander ce qui a pris le Comité olympique de prévoir que des délégations de deux pays ennemis devront se déplacer dans le même autobus, comme s’il y avait une pénurie de ce genre de moyens de transports au Brésil! On peut cependant lui savoir gré de ne pas avoir prévu le bus de la délégation syrienne ou iranienne!

Cet incident diplomatico-sportif renferme plusieurs scandales à la fois qui démontrent encore une fois que l’hostilité à Israël va se cacher jusque dans des recoins que l’on ne saurait imaginer même si cela va à l’encontre de toutes les valeurs prônées par ses auteurs.

On apprendra par exemple que toute la scène qui a été filmée par un membre de la délégation israélienne a été interdite de diffusion sur les réseaux sociaux au motif…que cela viole les droits de retransmission des JO!!! A savoir quelle rencontre sportive de haut niveau se déroulait à l’entrée de cet autobus!

Puis, ce fut la réaction incompréhensible des dirigeants de la délégation olympique israélienne et du Comité olympique israélien qui emboîtèrent le pas au CIO et interdirent aux sportifs israéliens de s’exprimer sur ce sujet devant les médias! En matière d’information (hasbara) on fait mieux. Tout était fait pour que scandale il n’y ait point juste avant la cérémonie d’ouverture des jeux. Scénario qui eut été très différent si c’est la délégation israélienne – hypothèse d’école – qui avait été à l’origine d’un tel scandale!

Cet incident aurait dû être au contraire l’occasion pour le CIO de montre qu’il tient ferme aux valeurs et aux principes de l’olympisme et de montrer à la face du monde comment un pays comme le Liban piétine ces valeurs dès le début de la compétition et que le chef de la délégation libanaise Salim Al-Hadj Nicolas est aujourd’hui un héros dans son pays. Mais la présence menaçante du Hezbollah en Amérique du sud a peut-être convaincu le CIO à ne pas contrarier le Liban.

Autre scandale qui répond à un schéma hélas trop souvent vu. Même en admettant la volonté de ne pas provoquer de vagues médiatiques, le CIO aurait pu et dû sanctionner les agresseurs et non les victimes. « Vous ne voulez pas être dans le même autobus que les Israéliens? Please, sortez du bus et prenez-en un autre! » Mais non, ce sont les israéliens à qui l’on a « poliment » proposé de se disperser dans plusieurs autres autobus à cause de l’insolence de la délégation libanaise. On n’humilie pas une délégation arabe.

Inutile de dire que la version libanaise de l’incident n’est pas piquée des vers. Hormis le fait que l’attitude du chef de la délégation libanaise est chaleureusement accueillie dans son pays mais aussi dans d’autres pays arabes, une version totalement différente est servie aux habitants par leurs médias, concoctée par le chef de délégation Salim Al-Hadj Nicolas, qui est loin d’être un saint: « Sur l’autobus il était clairement indiqué qu’il était réservée à la délégation libanaise. Lorsque j’ai vu approcher la délégation israélienne j’ai demandé au chauffeur de fermer la porte mais le chef de la délégation israélien lui a ordonné de la laisser ouverte. Quand j’ai vu que les israéliens avaient l’intention de monter de force et de provoquer volontairement un esclandre je n’ai eu d’autre choix que de faire barrage avec ma personne. Il ne fait pas de doute qu’il s’agissait d’une attitude préméditée des israéliens, puisqu’ils avaient leur propre autobus mais ils se sont entêtés à vouloir monter dans notre autobus et se sont comportés avec grossièreté avec moi ».

Maigre consolation pour la délégation israélienne, le CIO a finalement convoqué Salim Al-Hadj Nicolas pour lui signifier un « avertissement »…

Plusieurs scandales en un qui se résument à trois thèmes récurrents: haine et insolence arabo-musulmane, hypocrisie et manque de courage moral des instances internationales mais aussi hélas résignation et retenue d’Israël face aux affronts.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israël.org








Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’incident israélo-libanais aux JO de Rio: plusieurs scandales en un

    1. MOLIERE

      Ce ne sont pas des jeux , c’est une vaste hypocrisie à la solde du dieu dollar et de ses saints pétrole et copains bouffons internationaux . Si Israel en avait, les concurrents seraient tous partis sur le champ laissant sur place tous les couillons de cette vaste fumisterie .

    2. Aline1

      Et bien au moins ces choses là, dans une telle manifestation ont le mérite de ne pas passer inaperçues.

      Et l’on est pas au bout des jeux, ils peuvent encore faire d’autres caprices et montrer leur racisme antisémite infâme qui ne cède jamais, d’aucune manière et dans aucun face à face.

      Et l’on exige du Gouvernement Israélien d’avoir comme interlocuteur, l’auréolé ex terroriste Abbas ?

      Ils viennent aussi (les iraniens, ici) de démontrer combien ils sont aimables et conciliants avec leur religion d’amour et de tolérance :

      – Léonardo Tajabadi, chanteur d’Opéra iranien menacé de mort par eux, parce qu’il a eu cette audace, de commettre ce blasphème, cette chose insensée, inadmissible, intolérable….

      De chanter un oratorio (chant qui est blasphématoire pour l’Islam), et par dessus le marché cet homme que j’ai envie de qualifier de Saint, il l’a fait avec une Israélienne.

      Vraiment combien il est facile de dialoguer avec de telles caractères…Israël est vraiment très vilain de ne pas arriver à le faire, sans accepter son extermination.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *