toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des articles du journal d’extrême gauche Haaretz récupérés par des néonazis!


Des articles du journal d’extrême gauche Haaretz récupérés par des néonazis!

Le journaliste américano-israélien Jeffrey Goldberg, du magazine politique The Atlantic est très peu suspect de sympathies droitières. Bien au contraire, il est l’un des portes-voix du président américain et comme son maître il n’a guère épargné Israël, son gouvernement et son Premier ministre durant les années Obama. Et pourtant, Jeffrey Goldberg vient de piquer une grosse colère contre le journal Haaretz et a annoncé qu’il résilie son abonnement à ce « journal de référence ».

Que s’est-il passé?

Jeffrey Goldberg a été extrêmement choqué et a expliqué à des amis correspondants du Haaretz aux Etats-Unis les raisons de sa colère: « Lorsque des néonazis m’envoient des liens concernant des articles parus dans Haaretz dans lesquels il est écrit qu’Israël est l’Empire du Mal je me dois de marquer un temps d’arrêt ».

Lundi, je relatais sur ce site de l’article odieux du journaliste Guideon Lévy du Haaretz, qualifiant Israël « d’Empire du Mal ». (http://www.europe-israel.org/2016/08/les-delires-de-haine-de-soi-dun-journaliste-du-haaretz/). Cet  article virulent et calomnieux se basait sur une autre tribune publiée dans ce même journal par la sociologue Eva Illouz, qui posait cette question à laquelle Guideon Lévy a bien sûr répondu par l’affirmative.

Mais loin de reconnaître les errements de ce quotidien, les correspondants du Haaretz se sont retournés contre Jeffrey Goldberg, lui reprochant ses critiques et l’accusant de se ranger aux côtés de ceux qui rêvent de voir disparaître ce journal! En Israël, on est familier de ce schéma: la gauche peut critiquer autant qu’elle le veut et de manière outrancière au nom de la liberté d’expression, mais toute critique envers elle est qualifiée de menace pour la démocratie.

Suite à cette réaction de Jeffrey Goldberg, le ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan a écrit sur son compte Twitter: « Il y a quelques jours à peine j’ai été violemment attaqué (par la gauche) à cause des critiques que j’ai exprimées contre ces articles et les titres odieux du Haaretz que je qualifiais de pur antisémitisme ». Ce tweet du ministre a entraîné des réactions virulentes auxquelles Jeffrey Goldberg a tenu à répondre: « Ainsi, critiquer l’Etat d’Israël serait autorisé, mais pas le journal Haaretz??« 

Les passerelles entre l’extrême gauche et l’extrême droite néonazie sont devenues un lieu commun, l’une s’inspirant de l’autre surtout lorsqu’il s’agit de leurs « ennemis communs », Israël, le sionisme et les juifs.

Mais lorsque cette extrême gauche est juive et de surcroit israélienne, et qu’elle donne en toute impunité à manger à tous ceux qui ne veulent que dévorer du juif, c’est encore plus insupportable.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Des articles du journal d’extrême gauche Haaretz récupérés par des néonazis!

    1. Slam

      Les traîtres à leurs frères ont toujours existé. Dieu ayant donné le libre arbitre à chacun, ce que chacun en fait dans un pays de libertés comme Israël est trop souvent no limit. Les Kapos d’Hitler n’étaient pas très différents des Kapos de cette extrême-gauche israélienne pourrie au halal paelestinien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *