toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Belgique : Condamnée à 15 ans de prison, l’égérie de Daesh est libérée au bout de 4 mois à condition de ne pas se rendre à Molenbeek… On croit rêver !


Belgique : Condamnée à 15 ans de prison, l’égérie de Daesh est libérée au bout de 4 mois à condition de ne pas se rendre à Molenbeek… On croit rêver !

Inconscience de la justice belge : Condamnée en avril dernier à 15 ans ferme, Fatima Aberkan a été libérée après seulement quatre mois – sous certaines conditions.

Fatima Aberkan n’aura purgé que quatre mois de la peine de 15 ans de réclusion à laquelle la cour d’appel de Bruxelles l’avait condamnée en avril dernier pour avoir codirigé une filière terroriste en Belgique. Cette dernière a organisé le recrutement de candidats au djihad armé en Syrie, entre 2012 et 2014, parmi lesquels Chakib Akrouh et Abdelhamid Abaaoud, deux des auteurs des tueries de novembre 2015 en Ile-de-France.

Le 14 avril 2016, la cour d’appel de Bruxelles avait condamné Fatima Aberkan à 15 ans de prison. Son avocat Me Cédric Moisse confirme la remise en liberté de sa cliente, sous conditions.

Le 29 avril, son avocat Cédric Moisse déposait un pourvoi en cassation. Le pourvoi ne sera pas examiné avant le 5 octobre.

Pour Me Cédric Moisse, du cabinet Sven Mary, plus de cinq mois d’attente pour l’examen d’un recours en matière pénale dépassait largement les délais raisonnables.

C’était le motif pour lequel Me Moisse demandait à la chambre des mises en accusation de libérer Fatima Aberkan en dépit de sa condamnation à 15 ans de prison ferme en avril dernier pour terrorisme.

Présentée comme l’égérie de Daech en Belgique, Fatima Aberkan était, selon l’arrêt de la cour d’appel, une femme qui « contaminait ses propres fils » et les poussait à « quitter ce pays de kouffars » pour les engager à « mourir en martyrs » en combattant dans les rangs de Daech.

Une figure marquante de l’islamisme radical belge, liée à Malika El Aroud – la veuve de celui qui tua le commandant Massoud en Afghanistan juste avant le 11 septembre. Engagée, selon la justice, dans le« radicalisme destructeur ».

Voilà celle dont l’avocat demandait donc la libération. Or, Me Cédric Moisse ne manquait pas d’arguments.

Il y avait ces délais trop longs d’attente pour l’examen du pourvoi en cassation.

Il y avait le comportement de Fatima Aberkane qui n’avait jamais cherché à se soustraire à la justice alors qu’elle en avait eu mille fois la possibilité.

Me Cédric Moisse ne manqueait pas de rappeler que le juge d’instruction n’a jamais placé sa cliente sous mandat d’arrêt et que celle-ci, qui était donc libre, n’avait jamais cherché à fuir.

Cédric Moisse pouvait ajouter que c’est Fatima Aberkan qui interjeta appel parce qu’elle trouvait trop lourde la première condamnation à 8 ans. Mauvaise idée qui lui valut de passer de huit à… quinze ans.

Quinze ans de prison motivés par le fait que, selon les juges, Fatima Aberkan avait exprimé à l’audience des « regrets » manquant de sincérité. C’est ce qu’elle contestait et qui formait la base du pourvoi que la Cour de cassation se proposait d’examiner en octobre prochain.

L’égérie belge de Daech, âgée de 55 ans, demandait donc ce vendredi sa remise en liberté sous conditions : Mme Aberkan promettait de fréquenter un centre spécialisé en matière de déradicalisation, de ne pas quitter le territoire belge, de ne pas consulter des sites pro-EI et de ne pas se rendre à Molenbeek.

Cette commune est en effet considérée comme une plaque tournante des réseaux islamistes de Belgique. Salah Abdeslam, qui a participé aux attentats de Paris, provenait notamment de ce quartier bruxellois.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Belgique : Condamnée à 15 ans de prison, l’égérie de Daesh est libérée au bout de 4 mois à condition de ne pas se rendre à Molenbeek… On croit rêver !

    1. francaispasnaif

      On croit rêver ! En tout cas le rêve que tout bon européen peut espérer voir réaliser c’est qu »elle soit éliminée physique rapidement et en toute discrétion

    2. Olivier

      Une bonne histoire belge qui va vite faire le tour des pays islamistes ! Ils vont bien rigoler ! Trop fort ces ventres mous européen ! Et encore bravo !

    3. Victoire de Tourtour

      Elle est ravissante ! Quelle bouche sensuelle ! Quelle chevelure voluptueuse ! Et ce petit nez mutin !Et cette silhouette divine ! Que d’attraits ! Que de beautés!

      Et cette kalach dissimulée sous le sac à charbon !

    4. MOLIERE

      Je constate que c’est la même justice en France et en Belgique . Ceux qui rendent la justice n’ont jamais vécu avec des frères et soeurs seulement avec des cousins de la cuisine à Jupiter comme disait COLUCHE .

    5. Aline1

      Nous pensons que de la « Justice », nous ne pourrons pas voir pire…
      Quelle erreur !

      Ces gens qui ont le droit de faire cela, ont-ils des remords pour les décisions « légères de leur part, qui ont conduit à des quantités de morts déjà ? Savent-ils ce que c’est que le sentiment de responsabilité ?

      Arrivent-ils à dormir le soir ? Oui sans doute, ils doivent penser que du côté où ils se rangent, ils seront épargnés en rapport des autres.

      Comme si, quand une foule est visée, on peut avoir l’assurance de ne pas se trouver dedans.

      A moins d’être pour tous transports des privilégiés hyper-protégés.

    6. Armand Maruani.

      La Belgique une tâche verte sur la carte de l’Europe et cette tâche ne cesse de s’agrandir .

      Fermons toutes les issues et occupons nous d’eux sérieusement .

      Nous avons des moyens légaux et militaires , utlisons les une fois pour foutes .

      La France dans la rue pour solliciter l’armée seule garante de notre sécurité .

    7. Jacques B.

      Elle va peut-être croiser un Belge « kouffar » patriote et « déséquilibré » qui lui fera son affaire, qui sait ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *