toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Argentine: une victime d’attentat identifiée 22 ans après!


Argentine: une victime d’attentat identifiée 22 ans après!

Le 18 juillet 1994, une voiture piégée explosait devant les locaux de l’AMIA, la communauté juive de Buenos-Aires. L’attentat fit 85 morts et 230 blessés. Il n’a jamais été revendiqué mais tous les signes indiquaient une responsabilité iranienne par l’intermédiaire du Hezbollah.

Une seule victime n’avait cepedant pas été identifiée malgré tous les efforts de la police scientifique. Ce n’est que récemment que de tests ADN ont permis d’identifier enfin cette victime: il s’agit d’Augusto Daniel Jesus, dont des tissus ont été comparés à ceux de sa mère, également tuée lors de l’attentat. Les experts de l’équipe médicolégale d’anthropologie d’Argentine estiment la probabilité fiable à 99,99%.

Les recherches avaient débuté en 2002 après que la carte d’identité d’Augusto Daniel Jesus ait été retrouvée sur le lieu de l’attentat.

Vingt-deux ans après, cet attentat fait encore parler de lui. En 2007, après une longue et minutieuse enquête, Interpol avait désigné huit Iraniens liés au pouvoir comme « très recherchés » pour leur responsabilité dans cet attentat meurtrier. Parmi eux le ministre de la Défense de l’époque Ahman Vahidi et l’ancien président Akbat Hachemi Rafsandjani.

Mais l’arrivée au pouvoir la même année en Argentine de Cristina Fernandez de Kirchner allait brouiller les cartes. Après avoir traîné les pieds pendant six ans, la présidente argentine signait en janvier 2013 un accord avec l’Iran destiné soi-disant à mener conjointement l’enquête jusqu’à son terme. Parallèlement l’Argentine et l’Iran signaient d’importants accords économiques…

C’est le juge Alberto Nisman qui instruisit un dossier à charge contre la présidente argentine dans ce dossier, l’accusant d’avoir voulu noyer l’affaire en échange de l’accord juteux signé avec l’Iran. Il avait été retrouvé mort à son domicile la veille d’une audition officielle par la commission spéciale de la chambre des députés.

L’actuel président Mauricio Marci a annulé l’accord entre l’Argentine et l’Iran et a promis que toute la lumière sera faite sur l’attentat et ses commanditaires. Cet attentat avait été précédé par un autre, très meurtrier également, commis contre l’ambassade d’Israël à Buenos-Aires en 1992. Il avait fait 29 morts et 235 blessés.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Argentine: une victime d’attentat identifiée 22 ans après!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *