toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’hypocrite souci américain pour la démocratie israélienne


L’hypocrite souci américain pour la démocratie israélienne

Aucun pays démocratique au monde n’est en droit de donner des leçons de démocratie à l’Etat d’Israël. Pas même les Etats-Unis qui sont pourtant une démocratie exemplaire. La présence au sein du parlement israélien de députés ouvertement opposés l’existence de l’Etat juif et exprimant régulièrement leur soutien aux terroristes musulmans, en est l’une des preuves. Un scénario que l’on ne verrait nulle part ailleurs. Mais cela n’a pas empêché le Département d’Etat de publier un communiqué exprimant son « inquiétude » après le vote de la loi sur la transparence du financement étranger des ONG agissant en Israël.

Curieuse attitude lorsque l’on sait que la loi américaine, en raison des menaces terroristes croissantes sur son territoire, oblige toute association américaine percevant ne serait-ce qu’un seul dollar d’un pays étranger à le déclarer.

« Les gouvernements se doivent de protéger la liberté d’expression y compris pour les opposants au pouvoir, et de permettre à toutes les voix de la société de se faire entendre« , déclare avec un toupet sans nom le porte-parole du State Department à l’égard d’Israël comme s’il s’adressait au gouvernement de la Corée du nord!

Cette nouvelle ingérence inacceptable dans les affaires intérieures israélienne est certes logique d’un point de vue américain, puisqu’elle intervient le jour même où est confirmée l’aide financière généreuse fournie par l’Administration américaine à une organisation israélienne (One Voice) dont l’objectif déclaré était de faire battre Binyamin Netanyahou aux dernières élections afin de voir arriver une équipe plus conforme aux désirs de Washington. (v. article  « 350.000$ , c’est la somme que l’administration Obama a donné pour évincer Benyamin Netanyahou » / Europe-Israel.org / 12 juillet 2016)

L’Union européenne n’a pas été en reste, pusiqu’elle a elle-aussi officialisé les critiques qui étaient entendues depuis un certain temps déjà par rapport à cette loi: « L’exigence introduite par cette nouvelle loi va bien au-delà du désir légitime de transparence. Il semble que l’objectif de cette loi est de limiter la marge de manoeuvre d’organisations qui agissent en faveur de la société civile (sic) et qui font donc partie intégrante des valeurs communes entre Israël et l’Union européenne« . Rien que cela.

Là-aussi et tout comme les Etats-Unis, l’Union européenne exprime son souci face à la volonté israélienne de barrer la route à son ingérence grossière et permanente dans la politique israélienne par le biais du financement d’une kyrielle d’ONG qui luttent de l’intérieur contre Tsahal et l’Etat d’Israël comme Etat du peuple juif.-

L’Union européenne et les Etats-Unis d’Obama sont sur ce point les alliés de ceux qui en Israël n’ont toujours pas accepté le verdict – pourtent on ne peut plus démocratique – des urnes, à savoir les grands médias, le système judiciaire, le monde académique et celui des artistes.

Le jour où les Etats-Unis ou les pays de l’UE accepteront sans broncher dans leurs parlements des députés qualifiant de héros les terroristes du 11 septembre, ceux du Bataclan ou de l’aéroport de Bruxelles, ces pays seront peut-être en droit de donner des conseils à Israël.

Mais en attendant, leur attitude n’est que l’expression d’une immense frustration face au rique de ne plus pouvoir comme avant s’ingérer dans la politique israélienne au moyen de chevaux de Troie que sont ces ONG qui défendent les droits de l’homme en façade mais les intérêts des ennemis d’Israël dans les faits.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’hypocrite souci américain pour la démocratie israélienne

    1. zoro

      Je regrette, mais la loie en question aussi bonne soit elle ne saura limite les degats que l`on connais deja, en cela qu`il faille depasser les 50% des donts recus pour etre oblige de declarer ces donts venant de l`etranger.
      Reprenez moi si je me trompe.
      il fallait carrement prendre exemple sur la loie Ameriquaine.

    2. Cobut S

      Obama est un traitre et un frère musulman antisémite ; avec tout ce qu’il a fait en 8 ans ; et aussi Clinton ; et kerry ; mais ils ne seront jamais condamnés .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *